Horticulture

Sommaire

L'horticulture est une vaste filière ancrée dans la tradition française, que l'on divise en plusieurs sous-filières : fruits, légumes et plantes d'ornement. Les métiers sont très diversifiés au sein de cette filière et regroupent de nombreux acteurs en France. Les formations pour y accéder vont du CAP aux écoles d'ingénieur. Qu'est-ce que l'horticulture, les métiers qui lui sont dédiés en France, ainsi que les formations proposées ?

Qu'est-ce que l'horticulture ?

L'horticulture regroupe toutes les activités en lien avec le jardin (hortus). On différencie souvent les horticultures de la façon suivante :

  • Horticulture légumière. Le terme « légume » désigne, d'un point de vue botanique, le fruit des plantes de la famille des légumineuses. Il est étendu ici au « légume » d'un point de vue culinaire (tomate, poireau, radis, courgette, laitue...).
  • Horticulture fruitière. Elle regroupe la production des fruits au sens gastronomique (pomme, abricot, poire, pêche...), à pépins ou à noyau, petits fruits (framboise, groseille, fraise...), et les fruits à coque (noisette, amande...).
  • Horticulture ornementale. Il s'agit des cultures de plantes d'agrément, utilisées pour décorer les jardins ou l'intérieur de la maison (fleur coupée, bulbe, plante pour massif, plante en pot...).

L'horticulture n'inclut pas les secteurs céréalier, sylvicole, et oléagineux, qui font partie de l'agriculture. On y inclut parfois le secteur du paysage.

Les enjeux de l'horticulture sont de nourrir le monde tout en assurant la sécurité alimentaire, de respecter l'environnement en arrivant à produire sans pesticide par exemple, et d'assurer le bien-être et la santé par des jardins thérapeutiques et sociaux.

Les métiers de l'horticulture

Les métiers de l'horticulture sont nombreux et variés, et nous ne pouvons pas recenser tous les métiers de cette filière. Ils vont de la production à la commercialisation, en passant par les services, et la R&D (recherche et développement). On distingue plusieurs secteurs :

  • l'horticulture ornementale, dont la floriculture, qui regroupe les métiers liés aux plantes à fleurs ;
  • l'arboriculture fruitière, liée à la culture des arbres et plantes ligneuses ;
  • le maraîchage correspondant à la culture des plantes légumières ;
  • la serriculture désignant la culture sous serre ;
  • la pépinière, pour la culture des plantes vivaces ;
  • le paysage, parfois inclus dans l'horticulture.

Les métiers les plus connus sont certainement la production et la vente mais il existe une multitude de métiers, moins représentés, qui permettent de structurer la filière horticole (journaliste pour les magazines spécialisés, chargé de mission, tendanceur...).

Les formations de l'horticulture

Plusieurs niveaux de formation existent pour accéder aux métiers de l'horticulture. Voici quelques exemples de formations :

  • Le CAP horticole. Il se réalise en 2 ans après la troisième en lycée professionnel agricole.
  • Le Bac-pro horticole qui se réalise en 3 ans après la troisième ou en 2 ans après un CAP.
  • Le BTSA  production horticole ou technico-commercial spécialité horticulture.
  • Les écoles d'ingénieur en horticulture et paysage. Le diplôme d'ingénieur s'obtient en 5 ans après le bac, ou en 3 ans après une Classe Préparatoire aux Grandes Écoles (CPGE) de biologie.

Il est ensuite possible de continuer les études (thèse...) pour accéder notamment à des postes de recherche et développement.

Ces pros peuvent vous aider