Créer un jardin en bouteille

Sommaire

Les jardins en bouteille, ou jardins en bonbonne, ont un côté fascinant car on se demande comment on a pu faire entrer les différentes plantes par un goulot si étroit et comment on a pu les installer.

Ce qu'on sait moins, c'est qu'il s'agit d'un jardin en vase clos, qui vit sa propre vie sans entretien : une fois le jardin créé, on ferme hermétiquement la bonbonne et on n'y touche plus, on n'arrose surtout jamais les plantes, on n'enlève en principe plus jamais le bouchon. Le jardin n'a besoin que des rayons du soleil pour faire fonctionner un écosystème et s'auto-suffire.

Découvrez dans cette fiche pratique les différentes étapes pour créer un jardin dans une bouteille en verre.

1. Préparez la bonbonne

Procurez-vous une bonbonne en verre

  • Avec un peu de chance, vous pourrez chiner dans un vide-greniers une bonbonne en verre ancienne, encore appelée dame-jeanne.
  • Sinon achetez-en une neuve : il en existe à petit goulot, trop étroit pour passer la main ou à goulot plus large, qui facilitera vos plantations mais fera perdre un peu du côté fascinant d'un jardin en bonbonne.
  • Dans tous les cas, optez pour un verre transparent non coloré, indispensable à la santé de vos plantes.
  • Choisissez de préférence une bonbonne d’un diamètre de 30 ou de 40 cm.
  • Procurez-vous un bouchon de liège épais qui devra fermer hermétiquement la bouteille.

Nettoyez la bonbonne

  • Si votre bonbonne est neuve, lavez-la simplement à l’eau légèrement savonneuse (détergeant vaisselle) et rincez-la à l’eau claire.
  • Si votre bonbonne est ancienne, des dépôts divers se sont peut-être formés à l’intérieur. Pour les décoller :
    • Mettez une grosse poignée de gros sel et du vinaigre blanc tiède au fond de la bonbonne et faites tourner cette dernière dans tous les sens.
    • S’il reste des dépôts, recommencez l'opération plusieurs fois au besoin.
    • Terminez par un lavage à l’eau savonneuse et un rinçage à l’eau claire.
  • Dans tous les cas, laissez sécher complètement la bonbonne pour éviter que le substrat ne se colle aux parois et les salisse lorsque vous le glisserez à l’intérieur : pour accélérer le séchage, vous pouvez retourner la bonbonne, le goulot posé sur du papier essuie-tout absorbant.

2. Préparez le substrat dans la bonbonne

La préparation du substrat est une étape clé dans la réussite de votre jardin en bouteille de verre.

Astuce : afin d’éviter de salir les parois intérieures de la bonbonne lorsque vous verserez les différentes couches de matériaux, formez un tube en carton descendant dans la bonbonne et solidement scotché à son goulot. À l’aide d’un entonnoir versez-y doucement les différents matériaux.

  • Commencez par verser une couche de 3 à 4 cm de sable pour aquariophilie (surtout pas de sable marin).
  • Versez ensuite une couche d’environ 10 cm de gros gravillons, que vous trouverez en jardinerie ou magasin d'aquariophilie.
  • Continuez par une couche de 2 ou 3 cm de charbon de bois en petits morceaux : il empêchera le développement de bactéries entraînant la formation de mauvaises odeurs dans ce milieu humide et peu ou pas aéré.

Attention : n'utilisez pas de charbon de bois pour barbecue, traité pour brûler plus vite, mais du charbon de bois horticole acheté en jardinerie ou tout simplement du charbon de bois récupéré dans votre cheminée.

  • Confectionnez une couche séparatrice qui permettra à l’eau de s’écouler sans entraîner le terreau avec elle. Pour cela :
    • Dans un morceau de tulle très fin (tulle à moustiquaire), découpez un cercle qui ne devra pas toucher les parois de la bonbonne.
    • Repliez le tissu sur lui-même en cornet et faites-le descendre dans la bonbonne à l’aide de 2 baguettes.
    • Toujours avec les baguettes, déployez-le de façon à ce qu’il recouvre toute la surface du charbon de bois.
  • Terminez par une couche de 10 cm de terreau de rempotage.
  • Secouez enfin la bonbonne très légèrement jusqu’à ce que la surface du terreau devienne bien plate.

3. Choisissez les plantes de votre jardin en bonbonne

Pour créer votre jardin en bonbonne, choisissez des petites plantes à croissance lente, parfaitement saines, cultivées dans des pots de 5 cm au maximum.

Voici une liste non exhaustive de plantes adaptées pour créer un jardin en bonbonne :

  • acorus (a. gramineus variegatus ou a. gramineus pusillus) ;
  • bégonia (b. semperflorens) ;
  • caladium ;
  • capillaire délicate ;
  • fougères (pteris ensiformis Victoriae, adiantum, asplenium, polypodium) ;
  • petits lierres ;
  • fittonia ;
  • maranta naine du Brésil ;
  • saint paulia ;
  • piléa ;
  • saxifrage (s. stolenifera sarmentosa tricolor) ;
  • sinningia (ressemble au gloxinia) ;
  • sélaginelle ou lycopode des jardiniers ;
  • plantes insectivores (dionaea, sarracenia).

4. Faites un plan des plantations

Le jardinage en bouteille à l’aide de baguettes et d’outils miniatures montés sur baguette n’est pas très aisé. Déterminez donc clairement ce que vous voulez obtenir avant de vous lancer.

  • Découpez un cercle en papier kraft ayant à peu près le diamètre de la bonbonne au niveau de la couche supérieure de terreau.
  • Sur ce cercle, dessinez au crayon à papier le plan de votre futur jardin en bonbonne :
    • Prévoyez de planter les plantes les plus hautes au centre et les plus basses en périphérie.
    • Prévoyez que les plantes en périphérie soient plantées à au moins 4 cm des parois de la bonbonne (les feuilles touchant les parois pourraient être atteintes de pourriture grise).
    • Dessinez l'emplacement du trou pour chaque plante sur votre plan.
    • Ne surchargez pas trop votre bonbonne et laissez de l’espace entre les plantes.
    • Prévoyez si vous le souhaitez (et s’ils passent par le goulot) une pierre décorative, ou encore un morceau d’écorce, etc.

5. Plantez les végétaux dans la bonbonne

Le moment le plus délicat est arrivé, vous allez réellement jardiner dans votre bonbonne !

  • Procurez-vous des baguettes fines et longues en bois (3 mm de diamètre, 30 à 40 cm de long).
  • Faites tremper vos plantes dans une bassine d’eau.
  • Pendant ce temps, avec une petite cuillère attachée à une baguette avec de la ficelle fine, creusez des trous dans le terreau aux emplacements prévus sur votre plan.
  • Enlevez les plantes de leur pot et éliminez le maximum de terre afin que les plantes puissent passer par le goulot de la bonbonne. Éventuellement, passez les plantes sous l’eau pour éliminer presque toute la terre.
  • Glissez les plantes à plus grand développement dans un tube de papier plus étroit que le goulot.
  • Avec de longues pincettes de cuisine de 30 cm, faites descendre la première plante juste au-dessus de son trou de plantation et lâchez-la. Si elle est contenue dans un tube de papier, retirez celui-ci avec les pincettes.
  • Avec un bouchon de liège fixé à une baguette, tassez doucement la terre autour des racines de la plante.
  • Procédez de la même façon avec chacune des plantes.
  • Avec les pincettes, descendez vos éléments décoratifs (pierre, écorces…) si vous en avez prévu.
  • Pour terminer, arrosez le terreau, qui doit être humide mais non détrempé :
    • Descendez une baguette dans la bonbonne.
    • Versez très doucement de l’eau dans l'entonnoir pour la faire ruisseler le long de la baguette.
  • Laissez la bonbonne ouverte pendant 24 heures, puis fermez-la hermétiquement.
  • Placez la bonbonne à l’abri des rayons directs du soleil, qui ne doivent jamais la frapper : ils risqueraient de brûler les plantes.

6. Entretenez le jardin en bonbonne

Votre jardin en bouteille ne demande pratiquement aucun entretien :

  • En principe n’ouvrez plus jamais la bonbonne et surtout n’arrosez jamais les plantes.
  • Contentez-vous de faire tourner de temps en temps la bonbonne pour que tous les végétaux soient également exposés à la lumière.
  • Exceptionnellement, si vous constatiez une buée persistance sur les parois intérieures de la bonbonne, enlevez le bouchon pendant quelques heures pour aérer un peu.

Ces pros peuvent vous aider