Castrer le maïs

Écrit par les experts Ooreka
Castrer le maïs

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire

Si vous cultivez dans votre jardin quelques pieds de maïs pour votre propre consommation, l'opération qui consiste à castrer le maïs ne vous concerne pas. La castration est pratiquée seulement à grande échelle par les maïsiculteurs professionnels et se réalise au moins partiellement à la main. Cette opération a donc un coût élevé et certains professionnels y ont renoncé, considérant que les bénéfices n’en valaient pas la peine.

La castration du maïs reste toutefois en vigueur dans certaines régions, en particulier dans les départements des Landes et du Gers, où elle attire une main-d’œuvre saisonnière en été, souvent des étudiants en quête d’un emploi au grand air.

Zoom sur la castration de maïs

Plante dite « monoïque », le maïs possède sur un même plant, en deux endroits différents, les organes de reproduction féminin et masculin :

  • La fleur mâle forme une panicule plumeuse tout en haut de la tige.
  • La fleur femelle est située un peu plus bas sur la tige, à l'aisselle des feuilles. C'est elle qui deviendra épis de maïs une fois fécondée.

Grâce à la libération des pollens de la panicule mâle sur la fleur femelle, le maïs a la capacité de s'autoféconder.

La castration a justement pour but d'éviter l'auto-fécondation du maïs pour améliorer le rendement qualitatif et quantitatif des grains : au lieu de laisser la fécondation naturelle se faire, on cherche à croiser des variétés mâles et femelles différentes, ce qui permettra un rendement du maïs semence bien plus élevé l'année suivante.

Note : la castration est réalisée uniquement sur le maïs semence, destiné à être semé l'année suivante.

1 Choisissez la période adaptée pour la castration du maïs

La castration du maïs intervient de la mi ou fin juillet à début août, à un moment bien précis : une castration effectuée trop tôt pourrait blesser la plante ; si elle est effectuée trop tard, la pollinisation naturelle aura déjà commencé.

En pratique, le moment exact dépend des conditions météorologiques : on ne peut le prévoir plus de 3 jours à l’avance et, à partir de là, elle doit avoir lieu dans un laps de temps compris entre 12 à 48 heures, ce qui complique singulièrement le recrutement de la main-d’œuvre.

2 Comment castrer le maïs ?

Le maïs est planté en « planches » de 5 rangs : une rangée de maïs d'une variété et 4 rangées d'une variété différente.

On castre alors le maïs en étêtant les fleurs mâles sur les 4 rangées qui deviendront exclusivement femelles : de cette façon, on force une fécondation croisée.

En pratique :

  • Utilisez dans un premier temps une machine pour étêter les fleurs mâles selon une hauteur préétablie.
  • Puis retirez manuellement, sans en oublier une seule, les inflorescences mâles situées plus bas que le niveau de coupe, que la machine n’a pas pu étêter.

Note : le taux d'omission maximum acceptable est de 0,5 pour 1000 fleurs mâles par planche, sous peine de compromettre tout le processus. Des contrôles sont effectués et une planche peut être déclassée si trop de fleurs ont été oubliées.

En novembre, on moissonne les rangées de maïs femelles qui deviendront du maïs semence, tandis que les rangées mâles sont broyées sur place et ensilées.

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...