1. /
  2. Jardinage
  3. /
  4. Astuces
  5. /

    Les arbustes couvre-sol

Les arbustes couvre-sol

Écrit par les experts Ooreka
Les arbustes couvre-sol
© 123RF / Thammarat Sukwat

Les arbustes couvre-sol sont des rampants qui permettent rapidement de limiter la pousse des mauvaises herbes, tout en formant une belle et dense végétation ! En plus de s'intégrer à tous les sols (même les plus ingrats), ils vous offrent un magnifique ornement floral avec peu d'entretien.

On vous a donc réuni ci-dessous les 64 arbustes couvre-sol répertoriés dans notre dictionnaire des plantes.

Afin de trouver l'arbuste couvre-sol le plus adapté à vos besoins et envies, que vous vouliez un arbuste à fleurs ou un arbuste fruitier, à feuillage persistant ou caduc, utilisez notre service Trouver une plante.

Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière ! Vous cherchez un arbuste à feuillage bleuté ? On les a tous en stock !

Abutilon

Abutilon
© Jesús Cabrera CC BY 2.0/Flickr

Arbuste de 1 à 3,50 m de hauteur, son port peut être, selon les espèces, retombant nécessitant un palissage, ou buissonnant aux rameaux érigés ou plus souples.

L'abutilon grimpant se palisse contre un mur ou sur un grillage, mais son port très étalé permet de l'utiliser aussi en retombant ou comme couvre-sol.

Airelle rouge

Airelle rouge

L'arbuste porte le même nom que ses fruits. Haut de 0,15 à 0,30 m, il a un port rampant et s'étale grâce à ses rhizomes souterrains jusqu'à 1 m et plus.

Il peut donc être planté au jardin d'ornement, seul ou comme couvre-sol au pied d'arbustes de terre de bruyère (rhododendrons, pieris, érables japonais…) ou en bac, aussi bien qu'au potager ou au verger.

Ajonc

Ajonc
© David Stanley CC BY 2.0/Flickr

Également appelé ajonc épineux, Ulex europaeus est un arbuste vivace touffu originaire d'Europe atteignant 1,50 m de haut sur 2,50 m d'étalement (jusqu'à 4 m de hauteur pour certaines variétés).

Moyennement rustique, de -12 à -15 °C, il ne demande aucun soin particulier et se contente de terrains pauvres pour se développer.

Andromède

Andromède
© TANAKA Juuyoh (田中十洋) CC BY 2.0 / Flickr

Leur taille variant de 1 à 4-5 m, il est facile de les inclure dans un grand massif de rhododendrons comme dans un parterre de vivaces.

L'arbuste est appréciable tout au long de l'année pour son port compact ordonné et son joli feuillage lustré, à bords crénelés. Les couleurs changeantes du feuillage constituent l'autre atout des Pieris.

Aster

Aster

Les asters possèdent des ports très variés qui permettent de les mettre à l'aise dans n'importe quelles circonstances : en bordure, dans une rocaille, mêlés à des massifs d'arbustes ou dans les plates-bandes.

La meilleure période pour planter est l'automne pour ces vivaces d'une excellente rusticité approchant les -35 à -40 °C. La plantation au printemps est cependant possible.

Bambou sacré

Bambou sacré
© Wouterhagens/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Ce genre ne compte qu'une seule espèce domestica ayant donné naissance à une série de cultivars assez différents. Sa plantation autour des temples en Chine et au Japon lui a valu le nom de « bambou sacré » ou « bambou céleste ».

Le Nandina se plaît en terre riche en humus ou consistante, bien drainée, sans calcaire excessif, et plutôt fraîche même s'il résiste à la sécheresse. Bien qu'il parvienne à pousser à mi-ombre, c'est au soleil que ses couleurs s'expriment davantage.

Berbéris

Berbéris
© Herry Lawford CC BY 2.0/Flickr

Les berbéris sont des arbustes épineux appartenant à la famille des Berbéridacées. L'espèce sauvage courante chez nous, l'épine-vinette, Berberis vulgaris, est considérée comme envahissante.

Pour constituer une haie homogène, espacez vos pieds de 0,80 à 1 m et rabattez les rameaux d'environ 1/4 de leur longueur pour densifier la ramification. Pour les haies basses avec des variétés compactes, espacez les pieds de,0,60 m environ. Pour les espèces naines en rocaille, une distance de 0,40 m en tous sens suffit.

Bignone

Bignone

La bignone peut former un excellent couvre-sol, plantée au sommet d'un talus. Elle sera toujours mieux mise en valeur dans la mesure où ses tiges donnent une impression de cascade.

Rarement parasitée ou malade, elle résiste à la chaleur et la sécheresse, supporte les vents salins et la pollution atmosphérique.

Bignone rose

Bignone rose
© Jesús Cabrera CC BY 2.0/Flickr

Podranea apprécie les sols frais mais bien drainés, riches et les situations mi-ombragées, protégées du froid. Cependant, elle tolère le plein soleil, les fortes chaleurs, les embruns et le vent. Elle est capable de pousser sur un sol inculte comme un remblai.

Depuis le début d'été jusqu'à l'automne, des ombelles lâches parfumées ornent l'extrémité des tiges. La corolle de 5 cm de long porte à sa base un calice régulier renflé, à 5 dents de teinte fauve.

Bruyère commune

Bruyère commune
© free photos CC BY 2.0/Flickr

La bruyère commune ou callune, arbrisseau au feuillage persistant, possède bien d'autres appellations communes : béruée, brande, fausse bruyère, etc., car elle est présente à l'état sauvage dans de nombreux landes et bois clairsemés aux sols acides de l'hémisphère nord.

On l'utilise aussi bien en massif, rocaille, couvre-sol que pour constituer des haies-basses, bordures, ainsi qu'en jardinière (pour les variétés les plus basses).

Busserole

Busserole
© siur / 123RF

La busserole est un arbuste nain qui a le joli surnom de raisin d'ours, explicite quant à ses baies appréciées par la faune sauvage. Au jardin, il sert de couvre-sol dans de nombreuses situations où le froid empêche d'avoir une grande diversité végétale.

Callistemon

Callistemon
© Maja Dumat/CC BY 2.0/Flickr

Les callistemons ou rince-bouteilles forment des arbustes dressés de 1 à 10 m, aux rameaux arqués, parfois retombants. L'écorce beige ou brun rouge s'exfolie avec l'âge avec une apparence très tourmentée chez certaines espèces.

Les rince-bouteilles exigent généralement le plein soleil pour bien fleurir même s'ils acceptent la mi-ombre. Préférez un endroit abrité par un mur en climat moyen.

Canneberge

Canneberge
© Kristine Paulus/CC BY 2.0/Flickr

L'utilisation du fruit de canneberge, ou cranberry remonterait à l'âge de bronze. Une cruche de l'époque a ainsi été retrouvée et identifiée au Danemark, remplie d'une boisson à base de canneberge, de blé, de myrte et de miel.

La canneberge est un arbuste de petite taille au feuillage persistant. Elle drageonne facilement, ses tiges fines rampantes se marcottant spontanément.

Carex

Carex
© David Eickhoff CC BY 2.0/Flickr

Les carex sont plutôt originaires de zones fraîches, humides voir marécageuses. Certaines espèces viennent de Nouvelle-Zélande ou de zones arctiques, ces vastes origines expliquent une richesse de formes et de couleurs de feuillage parmi plus de 1 500 espèces.

Comme les graminées, les carex apportent au jardin de la légèreté et du mouvement. Très denses, ils peuvent servir de couvre-sol plantés en nombre.

Cassiope

Cassiope
© Qwert1234/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Le cassiope est un arbrisseau, ou arbuste nain, plus ou moins tapissant selon les espèces, qui ressemble beaucoup aux bruyères (Calluna et Erica). Ses petites feuilles persistantes, d'un beau vert foncé, sont très particulières ; elles ont souvent la forme d'écailles et se chevauchent.

Il s'utilise principalement pour recouvrir des talus et des rocailles ou en bordures.

Céanothe

Céanothe
© Bri Weldon CC BY 2.0/Flickr

Les céanothes adoptent des formes très diverses selon les espèces. Les plantes poussant sur les falaises sont prostrées à feuillage très réduit alors que d'autres peuvent garnir un mur de plusieurs mètres de haut. Le feuillage est persistant ou caduc.

Le céanothe profite d'un sol riche mais attention, le calcaire entraîne la chlorose du feuillage très rapidement, notamment chez les espèces persistantes printanières.

Ceratostigma

Ceratostigma

Le ceratostigma est un couvre-sol dense, résistant à la sécheresse, jamais malade et ne demandant que peu d'entretien. Il fleurit du cœur de l'été jusqu'aux gelées offrant le contraste saisissant de fleurettes bleu vif et d'un feuillage automnal rutilant.

Chèvrefeuille

Chèvrefeuille

Il existe environ 180 espèces de chèvrefeuilles ainsi que de nombreuses variétés et hybrides. Selon les espèces, le chèvrefeuille est une plante grimpante ou arbustive.

Les petits arbustes sont parfaits comme couvre-sol ou pour former une haie.

Ciste

Ciste
© Bri Weldon CC BY 2.0/Flickr

Les cistes forment de petits buissons de 0,30 à 1,50 m environ de haut. Leur feuillage, qui varie selon les variétés du vert foncé au vert argenté en passant par le jaune ou le panaché, est persistant et leurs feuilles souvent velues sont poisseuses au toucher.

Ils poussent spontanément dans les garrigues et talus du Midi aux sols secs, bien ensoleillés, que le sol soit caillouteux, pauvre, acide ou calcaire.

Clématite

Clématite
© scott.zona/CC BY 2.0/Flickr

Selon les espèces, la clématite peut atteindre 1,50 ou 10 m et fleurit au printemps ou en été.

La clématite se plante la tête au soleil et le pied à l'ombre, et de préférence au sud ou à l'ouest. Un emplacement aéré a aussi son importance.

Les clématites herbacées (non grimpantes) sont utilisées en rocaille ou éventuellement en bordure.

Cognassier du Japon

Cognassier du Japon
© harum.koh/CC BY-SA 2.0/Flickr

Les Chaenomeles forment des arbustes épineux aux branches enchevêtrées, robustes et flexibles mêlées à des pousses droites vigoureuses. Leur silhouette plus ou moins étalée varie en hauteur de 0,80 à 3 m de haut.

De la famille des Rosacées, les fleurs présentent une corolle simple ou double, de 3 à 5 cm de diamètre, dotée de 5 pétales arrondis et éclairée par un grand bouquet d'étamines jaunes. Les teintes varient du rouge vif, au blanc en passant par différentes nuances de rose ou de saumon.

Coronille

Coronille
© Ettore Balocchi/CC BY 2.0/Flickr

La coronille a une floraison très abondante qui dure longtemps, du printemps à l'automne.

Au jardin, vous pourrez les installer en bordures, sur des rocailles et des terrains en pente, mais aussi pour les variétés de petite taille dans des pots, des bacs ou jardinières. Les coronilles sont largement employées comme couvre-sols dans divers espaces publics (talus d'autoroute par exemple) comme en bordure de terrains privés.

Corylopsis

Corylopsis
© Leonora Enking / CC BY-SA 2.0 / Flickr

Les buissons très ramifiés ont un port assez horizontal dont la taille varie entre 1,50 et 6 m de haut.

Le plus fréquent des corylopsis est l'espèce pauciflora. Ce petit arbuste chinois de 1,50 m jusqu'à 3 m en tous sens, possède un charme tout particulier car il figure parmi les plus précoces.

Corylopsis sinensis, encore plus vigoureux, possède la floraison la plus spectaculaire, avec des grappes atteignant 7 cm de long.

Cotoneaster

Cotoneaster
© Andrey Zharkikh/CC BY 2.0/Flickr

Arbrisseaux, arbustes ou petits arbres, ils offrent un port dense et étalé, érigé aux rameaux retombants pour Cotoneaster franchetii, plus buissonnants pour Cotoneaster horizontalis ou enfin rampants pour Cotoneaster microphylla.

Assez répandu dans les jardins, car décoratif et ne demandant que très peu de soins, vous pourrez utiliser le cotoneaster en haies taillées ou libres, en couvre-sol pour talus ou rocaille, mais aussi en massif ou sujet isolé, selon les espèces et variétés.

Daphné

Daphné
© Orchi/CC BY-SA 3.0/Commons wikimedia

Daphne mezerum se rencontre depuis la Norvège jusqu'en Espagne, en passant par la Russie, la Turquie et la Sibérie. Il pousse dans les bois et fourrés sur des éboulis calcaires, jusqu'à 2 600 m et fait donc preuve d'une excellente rusticité jusqu'à -30 °C.

Dorycnium

Dorycnium
© M a n u e l CC BY 2.0/Flickr

Ces arbrisseaux de 20 à 50 cm de haut ont une végétation très ramifiée formant un large dôme étalé. Leur intérêt ornemental vient avant tout de leur forme compacte argentée et du contact très doux du feuillage car la floraison est somme toute assez discrète.

Les dorycnies sont d'excellents couvre-sol employés notamment pour revégétaliser les éboulis, les espaces dégradés, les talus secs et ensoleillés.

Escallonia

Escallonia
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0/Flickr

L'escallonia pousse sur les côtes maritimes ou parmi les broussailles des coteaux et tolère bien le vent chargé d'embruns.

Plantez l'escallonia dans tout sol bien drainé même sec en été. Le calcaire est assez bien toléré dans l'ensemble.

Forsythia

Forsythia
© Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Leur port, initialement d'un seul type plutôt dressé, se décline sous de multiples formes parmi les nombreux cultivars. Certaines variétés dépassent les 3 m de hauteur (Forsythia x intermedia 'Lynwood') alors que d'autres atteignent seulement 50 à 60 cm de haut avec un port rampant comme Forsythia x intermedia 'Marée d'Or'.

Fraise des bois

Fraise des bois

Plantes herbacées vivaces, elles colonisent le terrain grâce à leurs stolons grêles. Les feuilles à longs pétioles sont persistantes et largement trifoliées, plus ou moins dentées selon les variétés et dressées en touffes.

Dans le jardin, vous pouvez les installer ailleurs que dans le potager pour créer, par exemple, une bordure ou un couvre-sol à double intérêt.

Fraisier

Fraisier

Originaire à la fois d'Europe, d'Amérique et d'Asie, le fraisier, Fragaria en latin, s'est développé dans des régions aux climats très divers, faisant preuve d'une grande capacité d'adaptation.

On distingue les variétés non-remontantes, généralement à gros fruits, dont la production est concentrée sur un mois en début de saison, entre la mi-mai et la fin juillet, et les variétés remontantes, dont la cueillette s'étale de juin aux premières gelées, soit en continu, soit en plusieurs vagues.

Fusain

Fusain
© Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Dans les jardins, le genre Euonymus est surtout représenté par des variétés d'espèces japonaises au feuillage décoratif persistant. De tailles et de ports variés, elles s'adaptent à la plupart des terrains pour former des massifs, de belles haies ou servir de couvre-sol, et elles se prêtent bien à la taille.

Gaulthérie

Gaulthérie
© brewbooks/CC BY-SA 2.0/Flickr

G. mucronata, en provenance de Patagonie, du sud de l'Argentine et du Chili, est employé dans les jardins pour son aspect ornemental. L'espèce est drageonnante et constitue de vastes landes jusqu'au 40° parallèle sud. Elle forme une masse compacte d'une soixantaine de centimètres.

Ameublissez une large surface, de manière à favoriser l'étalement de l'arbuste. Réalisez un apport de terre de bruyère, d'humus ou de tourbe, à pH acide, et paillez le sol.

Genêt

Genêt
© stanze CC BY-SA 2.0/Flickr

De culture facile, rustique et peu exigeant en eau, sa floraison généreuse égaiera votre jardin dès le début du printemps. Installé en couvre-sol pour les petites espèces ou en grandes haies coupe-vent, le genêt vous enchantera par ses couleurs.

Genêt d’Espagne

Genêt d’Espagne
© daryl_mitchell CC BY-SA 2.0/Flickr

Originaire de pays du pourtour méditerranéen et des îles Canaries, cet arbuste vigoureux, érigé jusqu'à 3 m de hauteur, porte de nombreux rameaux cylindriques longs et souples qui retombent vers leur extrémité donnant un buisson de 1,5 m de diamètre en moyenne.

Ils conviennent particulièrement aux bords de mer ne craignant ni le vent ni la présence de sel dans le sol. À noter que leur durée de vie ne dépasse pas habituellement 20 ans.

Genévrier

Genévrier
© F. D. Richards/CC BY-SA 2.0/Flickr

La croissance du genévrier est lente mais il peut vivre très longtemps. Rustique jusqu'à -15 °C, il s'adaptera aux climats les plus rudes de France jusqu'à 1 500 m d'altitude.

On emploie certains genévriers comme couvre-sol sur des talus rocailleux et secs, et d'autres en isolé, en massifs ou en allées.

Genista

Genista
© Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Rampants ou buissonnants de faible hauteur, les Genistas, sous-arbrisseaux épineux à l'abondante floraison le plus souvent jaune, ne manquent pas de charme ni d'intérêt installés en couvre-sol dans les zones ingrates du jardin.

Hebe

Hebe
© Alan Pascoe/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Il existe tant de véroniques arbustives (Hebe) que cette plante ligneuse pourrait se diviser en plusieurs catégories : les véroniques naines en coussins ou en boule, les véroniques buissonnantes à port étalé formant de très bons couvre-sols, celles que l'on peut conduire sur un petit tronc comme de grosses boules fleuries et celles à utiliser en haie.

Hélianthème

Hélianthème
© Udo Schmidt/CC BY-SA 2.0/Flickr

De petite taille (de 0,15 à 0,45 m pour les plus hauts), leur port est très étalé et buissonnant. Leurs feuilles, persistantes ou semi-persistantes, sont gris-vert à vert en dessus et souvent tomenteuses (avec un duvet de petits poils blancs) en dessous, oblongues et plus ou moins étroites selon les variétés.

Arbrisseau vivace très florifère ne demandant aucun entretien, l'hélianthème est un excellent choix pour meubler une rocaille ou tout autre recoin de votre jardin au sol même ingrat.

Hortensia grimpant

Hortensia grimpant
© Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Les hortensias grimpants aiment avoir les pieds au frais, mais n'oubliez pas qu'ils ont tout de même besoin de lumière pour fleurir abondamment. Ne les plantez donc pas dans un lieu totalement à l'ombre, leur floraison serait décevante.

Vous pouvez également les faire partir à la conquête d'un talus. Ces grimpantes se révèlent en effet de bonnes rampantes !

Immortelle vivace

Immortelle vivace
© jacinta lluch valero CC BY-SA 2.0/Flickr

Une touffe arrondie aux reflets bleutés, surmontée de multiples fleurs jaunes en été, et surtout un parfum puissant évoquant le curry, parfois perceptible à plusieurs mètres de distance ! Les immortelles vivaces ont bien des attraits.

Les immortelles vivaces fleurissent en été, entre juin et août. Les hampes fleuries s'élèvent au-dessus du feuillage, mettant ainsi en valeur les groupes de « fleurs » qu'elles portent à leurs sommets.

Indigotier

Indigotier
© KENPEI / CC BY-SA 3.0/wikimedia

Indigofera heterantha est le principal arbuste cultivé dans nos jardins tempérés. Il est natif d'une zone allant de l'Afghanistan jusqu'à l'ouest de la Chine. Il peuple des fourrés denses entre 1 500 et 3 000 m d'altitude et tolère par conséquent des gels jusqu'à -16 °C.

L'arbuste se couvre d'une profusion de fleurs roses de fin juin jusqu'à octobre. Les fleurs sont réunies en grappes dressées et denses, de 12 à 20 cm de long.

Jasmin

Jasmin

Le jasmin apprécie les endroits chauds et à l'abri des vents, excepté pour le jasmin nudiflorum qui est beaucoup plus rustique et supporte une exposition au nord.

Si le jasmin n'est pas palissé, il peut aussi ramper comme un couvre-sol.

Lantana

Lantana
© Doug Beckers/CC BY-SA 2.0/Flickr

Le lantana est un arbuste persistant ou semi-persistant à la floraison infatigable de mai à décembre lorsque le climat s'y prête.

L'intérêt du lantana est de pouvoir s'adapter à tout type d'aménagement. Les formes couvre-sols comme 'Orange Carpet' forment un tapis généreux ou garnissent un panier suspendu tandis que les formes érigées comme 'Rouge de Corse' deviennent des arbustes touffus jusqu'à 1,80 m de haut.

Lavande

Lavande
© nadia & massimo CC BY 2.0 / Flickr

La lavande fine ou « vraie » pousse naturellement au-dessus de 700 à 800 m d'altitude. Robuste, elle résiste aux contraintes climatiques des montagnes sèches de Provence.

La lavande est un élégant arbrisseau qui symbolise la Provence et le soleil. Ses rameaux simples, touffus et dressés sont pourvus de feuilles vert cendré. Ses fleurs aux teintes pastel dégagent un parfum suave et pénétrant.

Leucothoé

Leucothoé
© cotinis/CC BY NC SA 2.0/Flickr

Le port général du leucothoé est compact et étalé avec sur certaines variétés des branches plus longues et arquées. L'arbuste est plus large que haut (entre 1 et 2 m de haut pour 2 à 3 m de large), il sert facilement de couvre-sol sous un couvert arboré, ou de fond de massif.

La croissance de l'arbuste reste moyenne mais il vit longtemps sans demander d'entretien.

Lierre

Lierre
© Liu Junrong / 123RF

Le lierre, plante du genre Hedera, appartient à la famille des Araliacées. Très répandu dans tous les sous-bois d'Europe, il peut être grimpant ou rampant et est très rustique et envahissant.

Parfaitement acclimaté dans toutes nos régions, facilement cultivable et poussant rapidement, le lierre est bien utile pour habiller joliment un mur, un abri de jardin, une pergola ou couvrir un sol ingrat, tout au long de l'année.

Liseron

Liseron
© Dattel Palme/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Le liseron est utilisé en couvre-sol, potée, jardinière, massif, rocaille, plate-bande.

Il se distingue des espèces sauvages, comme le liseron des champs (Convolvulus arvensis) et le liseron des haies (Calystegia sepium), qui sont considérés comme des mauvaises herbes, car elles sont envahissantes et étouffent les plantes en s'enroulant autour d'elles.

Millepertuis

Millepertuis
© Hideyuki KAMON/CC BY-SA 2.0/Flickr

Cultivée, c'est une plante arbustive, excellent couvre-sol, qui offre tout l'été de nombreuses grandes fleurs d'un jaune éclatant réunies en bouquets terminaux qui se voient de loin. Elle donnera à l'automne une multitude de petits fruits ronds et colorés.

Leur système radiculaire rhizomateux leur permet de se développer en s'étalant, en émettant de nouvelles tiges.

Mini rosier

Mini rosier
© Casaubon Belbo Diotallevi CC BY-SA 2.0/Flickr

Le mini rosier est au départ le résultat d'un croisement entre un rosier buissonnant de très petite taille et un rosier de Chine naturellement nain. Le premier mini rosier a ainsi vu le jour dans la première moitié du XIXe siècle !

Avec sa petite taille et son port compact, il trouve naturellement sa place en bordure de massifs, en rocaille ou en association avec les plantes vivaces.

Obione

Obione
© Matt Lavin CC BY-SA 2.0/Flickr

L'obione est un sous-arbrisseau persistant de 20 cm à plus d'un mètre de hauteur pour un étalement d'une soixantaine de centimètres. Il offre un bel effet couvre-sol avec sa végétation très ramifiée et étalée.

Son feuillage coriace, épais et charnu décline des teintes gris-vert, cendrées et argentées. L'obione fleurit tout l'été produisant une multitude de petits épis aux fleurettes jaunâtres.

Oranger du Mexique

Oranger du Mexique
© Ruth Hartnup/CC BY 2.0/Flickr

L'oranger du Mexique (Choisya ternata) est petit arbuste persistant au feuillage aromatique. Il offre une floraison blanche au délicieux parfum d'agrumes. Facile à cultiver, il supporte la sécheresse et est rustique jusqu'à -10 °C environ.

Pérovskia

Pérovskia

Très rustique, le pérovskia peut être planté en toutes régions. Il ne craint ni la sécheresse, ni la pollution, ni les embruns et apprécie tout particulièrement le bord de mer.

Très peu exigeant, c'est la plante idéale pour les terrains secs et pauvres. Une fois installé, il ne demande aucun apport, ni d'eau ni de fertilisant.

Physalis

Physalis

Le physalis est une plante à souche traçante, aux tiges peu ramifiées, d'une hauteur de 0,20 à 0,80 m selon les variétés. D'abord dressées, elles ont tendance à s'étaler ensuite.

Vivace caduque, l'amour-en-cage est de culture très facile, dans tout type de sol, même ingrat. Il peut même devenir envahissant dans les endroits qui lui conviennent le mieux : éboulis exposés au soleil, terrains vagues… L'amour-en-cage est donc la plante idéale pour couvrir des surfaces difficiles.

Plumbago

Plumbago

La dentelaire du Cap a besoin d'une situation ensoleillée et chaude. Son caractère gélif impose des zones géographiques avec des températures supérieures à -8 °C et cela en situation de sol très drainant.

Son grand intérêt décoratif est sans conteste sa longue floraison estivale bleu ciel, des variétés aux fleurs bleu profond ou blanches complètent cette belle plante.

Potentille

Potentille
© Selso/CC BY 2.5/Wikimedia

Buissonnante, la potentille arbustive peut atteindre jusqu'à 1 à 1,20 m de haut, lorsqu'elle est cultivée, et sa croissance est rapide. Selon les cultivars, son port dressé est plus ou moins étalé, et même parfois rampant. Il existe aussi des variétés naines.

Les variétés au port étalé et couvre-sol ont tendance à drageonner. Si vous ne voulez pas qu'elles envahissent tout l'espace de votre jardin, supprimez régulièrement ces drageons.

Protea

Protea
© Antonina Vincent / 123RF

Les arbustes atteignant généralement 1 à 3 m, parfois 8 m de haut, émettent des tiges robustes à partir d'une souche constituée de racines épaisses et profondes. Chez la protée royale, la racine est un lignotuber contenant de l'amidon qui lui permet de repousser facilement après un incendie. Le port est rampant ou dressé.

Choisissez une exposition très ensoleillée en veillant toutefois à conserver les racines au frais. La plante doit recevoir le soleil au moins 5 h par jour.

Pyracantha

Pyracantha
© westhimal / 123RF

Son port est buissonnant, plutôt étalé, plus ou moins désordonné. Les branches ont tendance à ployer sous le poids des fruits. Sur un tronc ramifié dès la base, il peut atteindre jusqu'à 4 m de haut et s'étaler tout autant s'il est palissé contre un mur. Son écorce grisâtre se craquelle en vieillissant.

Entre mai et juillet (en fonction de la variété), de très nombreuses fleurs blanches, formées de 5 sépales, 5 pétales de forme arrondie et 20 étamines, qui se regroupent en de larges corymbes apparaissent.

Romarin

Romarin
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0/Flickr

Ce petit arbrisseau buissonnant possède des feuilles de couleur vert foncé, très aromatiques, pour parfumer les poissons, les grillades, les sauces et les légumes.

Le romarin se plaît dans un sol léger même pauvre, très calcaire, mais aussi acide, bien drainé.

Rosier paysager

Rosier paysager

Les rosiers paysagers sont des rosiers produisant de nombreuses branches fines, longues et ramifiées. Sous le poids de leur abondante végétation, ils se développent donc plutôt à l'horizontale, leur conférant leur statut de couvre-sol… On les appelle également « rosiers paysages » ou « rosier couvre-sol ».

Skimmia du Japon

Skimmia du Japon

C'est un arbuste au feuillage persistant, ovale, alterne, aromatique, vert brillant, pourpre ou panaché. Ses fleurs blanc ivoire, au centre jaune-vert et aux étamines blanc-jaune d'or, en forme d'étoiles, disposées en grappes sont très parfumées (parfum d'oranger et vanille).

Il est connu pour sa bonne résistance à la pollution atmosphérique. Attention, les feuilles et les baies du skimmia du Japon sont toxiques.

Spirée

Spirée
© 영철 이/CC BY-SA 2.0/Flickr

La spirée est un arbuste aux formes très diverses, apprécié pour sa floraison généreuse et son port gracieux. Elle se développe en touffe compacte au port arrondi de 0,40 à 2,50 m de hauteur, et porte des feuilles caduques, dentées, généralement vertes, mais certaines variétés ont un feuillage doré ou cuivré.

Les variétés naines peuvent être plantées comme couvre-sol ou en haie miniature autour d'un potager, par exemple. Elles sont particulièrement adaptées à la culture en pot.

Véronique

Véronique
© S. Rae CC BY 2.0/Flickr

Les véroniques arbustives ou hébés sont originaires de Nouvelle-Zélande. Ces petits arbustes compacts présentent des feuilles opposées persistantes simples.

La longue floraison de nombreuses variétés (de juin à septembre) et la résistance à la sécheresse les désignent pour des utilisations variées en massifs, rocailles, bacs.

Vigne vierge

Vigne vierge
© manfred.d CC BY 2.0/Flickr

La vigueur des sarments permet de couvrir rapidement les surfaces et leur feuillage dense offre l'avantage de rafraîchir l'air ambiant des terrasses, patios ou balcons. Leur feuillage caduc et alterne se teinte au soleil, de coloris très vifs depuis la fin de l'été jusqu'à la chute des feuilles.

Zamia

Zamia
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0/Flickr

C'est un arbuste ou une plante au feuillage persistant, velu, dur, vert plus ou moins foncé. Les feuilles pennées peuvent être dentées sur le dessus. Disposées en couronne, elles sont proches des feuilles de palmiers et de fougères. Leur port est dressé vers le soleil, ou bien horizontal lorsqu'il y a de l'ombre.

La culture en pleine terre ou en jardinière est possible pour quelques espèces, dans les régions méditerranéennes, plus chaudes. Il est alors utilisé en massifs, en couvre-sols, en terrasse et balcons.

Trouvez l'arbuste couvre-sol idéal !

Trouvez l'arbuste couvre-sol idéal !
© Finemedia

Affinez votre recherche en fonction du pH du sol, de l'ensoleillement ou encore du climat de votre région grâce à notre service Trouver une plante !

0 commentaire

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Liens rapides