Figuier lyre

Sommaire

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété figuier lyre (ficus lyrata). Si vous cherchez des informations sur le ficus en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche ficus.

Le figuier lyre est une plante d'intérieur à feuillage très large. Avec elle, ambiance tropicale garantie. Cultivé en France pour son caractère ornemental, le figuier lyre ne donne pas de fruit en dehors de son milieu naturel. Facile d’entretien, cette plante craint essentiellement les excès d'eau.

Qu’est-ce que le figuier lyre ?

Le figuier lyre, Ficus lyrata, appartient à la famille des Moracées. C'est une plante verte d'intérieur (de serre ou de véranda) originaire de la zone tropicale d'Afrique de l'Ouest. Son petit frère, Ficus lyrata Bambino, se distingue par des feuilles plus petites.

Attention : le latex produit par le figuier lyre est toxique et irritant pour la peau.

Développement

Le figuier lyre est un petit arbre qui peut atteindre 3 m de haut dans nos intérieurs et jusqu'à 12 m de haut dans son milieu naturel. Cette plante est donc à éviter dans les petits appartements où elle se sentirait à l'étroit. Elle peut vivre plus de vingt ans lorsqu'elle est bien entretenue. Ses feuilles sont alternes, coriaces, vert brillant, ondulées et présentent des nervures jaunes très apparentes. Elles mesurent jusqu'à 50 cm de long pour 25 cm de large et adoptent une forme de lyre qui a inspiré son nom.

Fructification

Le figuier lyre ne fleurit pas en intérieur et n'y produit donc pas de fruit. Dans son milieu naturel, la floraison, sans intérêt décoratif, débouche sur une fructification. Les fruits sont de petites figues sphériques de 6 cm de diamètre, vertes, tachetées de blanc.

Comment cultiver le figuier lyre ?

L'emplacement 

Le figuier lyre se cultive en France à l'intérieur, sous serre ou sous une véranda en été. Sa température de prédilection se situe entre 18 et 25° C ; il ne supportera pas qu’elle descende en dessous de 7° C. Placez-le en pleine lumière, sans soleil direct. Son terreau doit être à la fois riche et drainant. Un mélange de tourbe, de sable et de fertilisant organique conviendra parfaitement au figuier lyre.

L'entretien

Le figuier lyre doit être arrosé régulièrement du printemps à l'automne et moins fréquemment en hiver. Laissez toujours sécher un peu la terre entre deux arrosages car ses racines craignent l’excès d'humidité. Lorsque l'air est trop sec, cette plante verte peut attraper des araignées rouges. Pulvérisez régulièrement de l'eau sur ses feuilles afin d'éviter ce problème. Apportez un engrais tous les mois du printemps à l'automne. 

Le rempotage s'effectue au printemps de préférence, tous les deux ans environ. Les plus gros sujets doivent simplement être surfacés. Pincez régulièrement la plante au-dessus d'une feuille afin de favoriser la ramification et rabattez-la de moitié lorsqu'elle commence à se dégarnir à la base.

Le bouturage

La multiplication par bouture de tige s'effectue au printemps. Les boutures doivent être conservées au chaud et à l'humidité pour avoir une chance de s'enraciner.

Ces pros peuvent vous aider