1. /
  2. Jardinage
  3. /
  4. Astuces
  5. /

    Les fleurs à planter en avril

Les fleurs à planter en avril

Écrit par les experts Ooreka

 

Avril est un des meilleurs mois pour planter des fleurs, avec mars, mai, septembre et octobre, vous avez l'embarras du choix parmi plus de 200 ! Voici donc une sélection d'une soixantaine d'espèces, parmi lesquelles des communes et quelques originales.

Afin de trouver la variété la plus adaptée à vos besoins et envies, que vous vouliez une vivace ou non, pour votre jardin ou votre balcon, en pleine terre ou en pot, utilisez notre service Trouver une plante.

Vous êtes paresseux ou très occupé ? Optez pour des fleurs qui demandent peu d'entretien. Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière ! Vous cherchez des fleurs rouges ? On les a toutes en stock !

Acanthe

Acanthe

L'acanthe s'adapte à tout type de sol, même caillouteux, pourvu qu'il soit bien drainé. Cependant, elle a une préférence pour les sols profonds, humifères, à tendance calcaire, restant frais en été. Elle supporte mal le froid dans un sol qui reste humide en hiver.

Plantez-la au printemps.

Aconit

Aconit

L'aconit se plaît dans des emplacements semi-ombragés comme des bordures de sous bois, de massifs d'arbustes. Il supporte toutefois le soleil à condition de maintenir la terre humide.

Plantez l'aconit de préférence en automne (septembre-octobre). Mais vous pourrez également le faire au printemps (avril-mai) en prenant soin de bien arroser durant le premier été.

Agapanthe

Agapanthe

L'agapanthe est une plante de culture facile qui a besoin de forte chaleur et de plein soleil pour bien fleurir. Placez-la à l'abri du vent.

Plantez-la de préférence au printemps, dans un sol léger, sableux, riche en humus, restant frais l'été et bien drainé l'hiver.

Amaryllis

Amaryllis

L'amaryllis apprécie les sols légers, sableux, riches en humus et bien drainés. Pour une culture en pot, utilisez du terreau.

Plantez l'amaryllis au printemps (avril et mai).

Ammi

Ammi

Même si cette plante préfère les terrains riches et frais et le plein soleil, elle accepte de pousser à la mi-ombre et dans tous les sols à condition que ceux-ci soient bien drainés. 

On sème l'ammi à partir de la fin mars et tout le mois d'avril. 

Asclépiade

Asclépiade
© Joshua Mayer CC BY-SA 2.0/Flickr

Seule Asclepias incarnata préfère les milieux humides, mais elle peut s'accommoder d'un sol relativement sec.

En pot, plantez-les dans un mélange de terre franche, de terreau et de sable.

Installez-la au jardin au printemps, après les derniers risques de gel.

Bégonia vivace

Bégonia vivace

Begonia grandis pousse bien à mi-ombre, en sol riche en humus, frais mais bien drainé.

En potée, il fait merveille : comptez trois pieds pour un contenant de 35 ou 40 cm de diamètre.

Plantez le bégonia acheté en godet en avril.

Bignone du Chili

Bignone du Chili

La bignone du Chili est intéressante pour habiller une clôture, une pergola, un mur, une tonnelle, un arbre ou un gros buisson. 

En avril-mai, effectuez un semis en pleine terre. 

Bon à savoir : la bignone du Chili est magnifique en potée sur un balcon bien exposé.

Brachycome

Brachycome

Le brachycome aime un sol riche en humus et bien drainé. Il ne tolère pas un sol trop compact.

Il apprécie une exposition chaude et ensoleillée, mais supporte une ombre légère.

Canna

Canna

Le canna est une plante tropicale, qui apprécie les atmosphères chaudes et humides. Moyennement rustique, il peut être cultivé en pot à l'intérieur, en serre ou en véranda. 

Le canna s'installe dehors au printemps, de mars à mai, jusqu'en juin en climat froid. 

Capucine

Capucine

Les capucines grimpantes sont utilisées pour garnir des balcons, des clôtures, des tonnelles, des treillages. 

Quant aux capucines naines, elles trouvent leur place dans les massifs, les bordures, les plates-bandes, mais aussi les potées et les jardinières. 

Semez en pleine terre de fin avril à mai (après les gelées).

Cierge d'argent

Cierge d'argent

Vous pouvez planter le cierge d'argent en godets toute l'année sauf en période de gel ou de fortes chaleurs. Toutefois, il est recommandé de le planter au printemps

Coquelicot

Coquelicot

La culture du coquelicot est aisée. Une fois semé sur des terrains bien drainés, il les recouvrira très rapidement. Le coquelicot supporte mal la transplantation, c'est pourquoi il n'est reproduit que par semis. 

Semez-le en avril, quand la terre est réchauffée.

Cosmos

Cosmos

On peut planter le cosmos en massif, en bordure, en rocaille ou en jardinière. Semez directement en pleine terre à partir d'avril pour les régions au climat doux, après les gelées pour les autres régions.

Echeveria

Echeveria

Seules les régions chaudes, sans gelées, permettent une plantation en pleine terre, car la plante, peu rustique, ne tolère pas les températures inférieures à 5 °C

Empotez et rempotez l'echeveria de préférence au printemps.

Éranthe d'hiver ou helléborine

Éranthe d'hiver ou helléborine
© Rudolf Schäfer CC BY-SA 2.0/Flickr

Plantez-la dans un sol frais, bien drainé, argileux ou calcaire, mais humifère.

L'éranthe d'hiver se plaît sur des talus, dans des massifs, ou des rocailles au soleil ou à la mi-ombre.

Elle s'adapte bien à la culture en pots.

Gazania

Gazania

Choisissez une exposition ensoleillée. À l'ombre, les gazanias fleurissent moins et leurs fleurs se referment.

En pot, choisissez un terreau horticole bien drainant. Enrichissez-le si besoin d'un tiers de sable.

Gelsemium

Gelsemium

Plantez en exposition ensoleillée dans un sol riche et bien drainé. Planté à mi-ombre, le gelsémium poussera en hauteur sur son support pour fleurir en bout de tige au soleil.

Gentiane

Gentiane

On peut l'utiliser en massifs, bordures, rocailles, mais aussi en jardinière. 

Attention : originaire des montagnes, la cueillette de la gentiane sauvage est strictement interdite.

Giroflée d'été

Giroflée d'été
© Phil Sellens CC BY 2.0/Flickr

Elle pousse dans tout type de sol y compris calcaire mais a besoin d'un terrain bien drainé et profond. 

On les cultive habituellement comme des annuelles à semer sous abri dès février pour un repiquage un mois après et une mise en place en début de printemps dans un massif ou une bordure. 

Glaïeul

Glaïeul
© Ton Rulkens CC BY-SA 2.0/Flickr

Le glaïeul apprécie les expositions ensoleillées, voire très ensoleillées (en plein soleil), car il ne fleurit pas à l'ombre. Choisissez également un emplacement à l'abri des vents forts, ses tiges étant fragiles. 

Il aime un sol léger, frais et bien amendé, et si possible une terre sableuse. Il déteste le fumier frais.

Guzmania

Guzmania

Placez votre pot à la lumière vive et dans une pièce dont la température se situe entre 18 et 24 °C. Évitez absolument de placer le guzmania au soleil direct ou près d'une source de chaleur (radiateur, cheminée).

Héliopsis

Héliopsis

L'héliopsis s'adapte à tout sol ordinaire bien drainé ; il ne craint que l'excès d'humidité hivernale. Cependant, il apprécie un sol fertile, meuble et frais, pas trop sec en été.

Helxine

Helxine

Choisissez une exposition ombragée ou mi-ombragée, au minimum protégée des rayons du soleil aux heures les plus chaudes de la journée. Le pied des arbres et arbustes caducs lui convient. 

Une bonne terre de jardin convient, elle ne doit être ni trop sableuse, car elle ne retiendrait pas bien l'eau en été, ni trop lourde, car elle resterait détrempée en hiver. 

Immortelle à bractées

Immortelle à bractées

Vous pouvez opter pour un semis directement en place, qui demande moins de manipulations qu'un semis en caissette sous abri, mais dans ce cas, vous ne pourrez le faire qu'en avril ou mai, sur une terre bien réchauffée, ce qui retardera la floraison (d'août à octobre). 

Impatiens (ou impatience)

Impatiens (ou impatience)

À l'extérieur, les impatiens ont besoin d'un sol riche et frais et d'une exposition à la mi-ombre, voire à l'ombre. Choisissez un coin frais de votre jardin. 

À l'intérieur, privilégiez une exposition lumineuse mais sans exposition directe au soleil.

Iris des marais

Iris des marais

L'iris des marais pousse mieux dans des conditions très humides et est souvent commun dans les marais et étangs, ou le long des berges des canaux. En bassin de jardin, on doit faire en sorte que l'immersion soit partielle.

Jacinthe du Cap

Jacinthe du Cap
© Botanischer Garten TU Darmstadt CC BY 2.0/Flickr

La jacinthe du Cap se cultive dans une bonne terre de jardin et dans un endroit ensoleillé ou très légèrement ombragé. 

Elle demande un sol léger, riche, drainant, frais pendant la période de croissance et se plaît parfaitement bien dans les terres acides.

Kalanchoé

Kalanchoé

Le kalanchoé se cultive principalement en pot. Il apprécie une terre bien drainée, un terreau de feuilles ou de terre de bruyère auquel on ajoute du sable grossier ou des perlites. 

Mettez le kalanchoé en pot ou en pleine terre en avril.

Lavatère annuelle

Lavatère annuelle

Vous pouvez planter la lavatère annuelle dans tout type de sol pourvu qu'il ne soit pas trop riche. 

Semez-la en place au printemps dès que les températures dépassent régulièrement les 15 °C (avril ou mai selon les régions).

Lilas d'Espagne

Lilas d'Espagne
© M a n u e l CC BY 2.0/Flickr

Le lilas d'Espagne a besoin du plein soleil (au moins en milieu de journée). Vous pouvez le planter ou le semer dans tout type de sol pourvu qu'il soit bien drainé et sec. Les sols pauvres et calcaires ne gênent pas son développement. Les talus secs, rocailles et murets lui conviennent parfaitement.

Linaigrette

Linaigrette

Implantez la linaigrette autour d'un plan d'eau, en zone humide, dans un sol meuble gorgé d'eau douce. Fréquente dans les tourbières des pays nordiques, on peut la planter sous 5 cm d'eau, pas plus : les très longs rhizomes s'accrochent bien à la tourbe.

Lotus

Lotus

Pour bien fleurir, les lotus doivent bénéficier de beaucoup de chaleur pendant la période estivale. Placez le vôtre dans un bassin bien ensoleillé, à l'abri des vents froids. 

Plantez le lotus au printemps. Ne vous précipitez pas, attendez que l'eau du bassin se soit réchauffée, en avril ou en mai, voire juin, selon les régions.

Margousier

Margousier
© mauroguanandi CC BY 2.0/Flickr

Plantez-le en plein soleil, à l'abri du vent car les branches cassent facilement quoiqu'il soit souvent utilisé comme brise-vent ! La plante tolère des gelées brèves jusqu'à -10 voire -15 °C sur des sujets bien lignifiés. 

Matricaire

Matricaire
© Alesa Dam CC BY-NC-SA 2.0 / Flickr

La matricaire pousse mieux dans un sol frais, assez riche, drainé et en plein soleil. Elle résiste bien à la sécheresse, sauf Matricaria tchihatchewii qu'il faut arroser régulièrement par fortes chaleurs. En pot, elle apprécie un mélange sable-terreau.

Miscanthus

Miscanthus

Le miscanthus est assez tolérant à la sécheresse et certaines variétés tolèrent une ombre modérée.

En conteneur, plantez-le dans un mélange de terre de jardin (ou de terreau plantation), de terreau et ajoutez 20 % de sable pour alléger le tout.

Ophiopogon

Ophiopogon
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0/Flickr

L'ophiopogon pousse dans une terre ordinaire, fraîche mais bien drainée, fertile et plutôt légèrement acide à neutre. Il supporte les terres argileuses si elles ne sont pas détrempées en hiver, et croît plus vite dans une terre riche en humus. 

Plantez-le en automne ou au début du printemps (mars-avril).

Orchidées

Orchidées
© Jesús Cabrera CC BY 2.0/Flickr

Épiphytes dans la nature, la plupart des orchidées sont cultivées en pot. À l'exception des cymbidiums, vous pouvez tenter de les cultiver avec la base enrobée de sphaigne et attachées sur un tronc, une planchette de liège, ou une branche d'une plante d'intérieur (ficus ou Monstera), ou encore dans un panier ajouré.

Perovskia

Perovskia

Très peu exigeant, c'est la plante idéale pour les terrains secs et pauvres. Une fois installé, il ne demande aucun apport, ni d'eau ni de fertilisant.

Idéal pour les talus et les rocailles, le pérovskia peut aussi constituer des haies libres basses. En massif ou en bordure, il apportera de la légèreté.

Pervenche

Pervenche

Plantez la pervenche en pleine terre et en situation mi-ombre ou ombre. Cette plante tapissante et envahissante a besoin d'espace. Le couvert de sous bois est son usage de prédilection. 

Plantez la pervenche de préférence au printemps (mars-avril).

Pois de senteur

Pois de senteur

Le pois de senteur apprécie une terre riche, profonde, fraîche, consistante mais drainante, ainsi que le plein soleil. Il tolère le calcaire. 

En culture annuelle, semez dès février-mars. Vous repiquerez ces plants au jardin en mai. Plus simple : semez en pleine terre en avril-mai.

Reine-marguerite

Reine-marguerite

Plantez-la en plein soleil, dans un terrain bien drainé, au pH neutre ou calcaire et à l'abri des vents forts. 

Vous pouvez semer la reine-marguerite en godet ou en bac sous abri dès mars-avril.

Renoncule aquatique

Renoncule aquatique

La renoncule aquatique se plante dans les bassins, les étangs, les mares ou cours d'eau. Elle est très résistante et supporte les températures froides. 

Elle apprécie les emplacements ensoleillés ou mi-ombragés. 

On plante la renoncule aquatique de mars à juin.

Sagittaire

Sagittaire

La plupart des sagittaires proposées pour la plantation des bassins préfèrent une situation ensoleillée. Seules la sagittaire gramineuse et sa variété panachée, ainsi que la sagittaire 'Benni Silk Stocking' supportent la mi-ombre. 

Procédez au printemps, après les dernières gelées et quand l'eau du bassin a commencé à se réchauffer (avril à juin selon la région).

Sandersonia

Sandersonia

Le sandersonia, ou lanterne chinoise a besoin de chaleur et ne supporte pas l'eau stagnante. Il ne peut être cultivé en pleine terre que dans les régions où il ne gèle pas et où il ne pleut pas trop en hiver c'est-à-dire les endroits les plus favorisés de la Côte d'Azur, de la Corse et du Roussillon. Ailleurs, il sera arraché à l'automne et replanté au printemps ou cultivé en pot. 

Saxifrage

Saxifrage

Contrairement aux autres espèces, Saxifraga stolonifera n'est pas des plus rustiques, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle elle est souvent cultivée en pot ou en suspension. 

Dans les régions les plus froides, vous pourrez l'installer dans une suspension remplie d'un mélange riche de terreau et de compost et la rentrer en hiver.

Scaevola

Scaevola

Choisissez une exposition ensoleillée ou mi-ombragée. Pour une plantation en pot, utilisez un terreau pour plantes fleuries ou pour géraniums.

Plantez en avril-mai, quand il n'y a plus de risque de gelées tardives.

Sceau-de-Salomon

Sceau-de-Salomon

Le sceau-de-Salomon apprécie les sols tourbeux, frais, sablonneux, bien drainés et le terreau. L'espèce P. multiflorum ou x hybridum s'adapte à tous les sols.

Plantez au printemps ou en automne.

Schlumbergera

Schlumbergera

Le cactus de Noël se plante en pot, comme toutes les plantes d'intérieur, et toujours en pot individuel. Il ne peut en effet être associé à une autre espèce, vu le développement de sa végétation. 

Il déteste les courants d'air, et comme il doit être arrosé régulièrement, son pot doit rester accessible mais dans un endroit calme, sans passages fréquents qui risqueraient de le faire tomber ou de frôler la plante.

Sorbier

Sorbier
© Oona Räisänen CC BY-SA 2.0 / Flickr

Le sorbier pousse bien dans des sols frais, neutres ou légèrement calcaires. Il tolérera également un sol argileux.

Vous pourrez planter votre sorbier à mi-ombre dans un sol pauvre ou en pleine lumière dans un terrain plus riche mais frais, où il croîtra plus rapidement.

Souci

Souci
© Anna CC BY 2.0/Flickr

Le souci apprécie tous les terrains même pauvres. Il préfère un emplacement ensoleillé et ne craint pas le chaud si le terrain reste frais. Enfin, il craint le gel mais supporte le climat maritime.

Stratiotes aloides

Stratiotes aloides
© Jörg Hempel CC BY-SA 2.0/Flickr

Un aloès d'eau doit être installé de manière très précise sur les bords d'un petit plan d'eau, surtout en bassin de jardin. Le substrat doit être riche, l'eau doit rester modestement chaude (si possible moins de 22 °C et guère plus de 25 °C en été), en exposition ensoleillée. 

La plante, rustique, supporte les hivers sous l'eau, y compris lorsque l'eau gèle en surface.

Tanaisie

Tanaisie

La tanaisie préfère les sols humifères et frais, mais pousse dans tout sol bien drainé, même pauvre ou sablonneux. Elle supporte le calcaire, mais n'apprécie pas en revanche les terrains très acides. 

Plantez-la au printemps, d'avril à mai, ou en automne.

Tillandsia

Tillandsia

Le tillandsia a besoin de beaucoup de lumière, sans toutefois être exposé directement aux rayons brûlants du soleil.

La température idéale se situe entre 20 et 25 °C. Attention, le tillandsia tolère mal les températures trop basses. En dessous de 16 °C, sa croissance risque d'être perturbée.

Tournesol

Tournesol


Les soleils sont souvent placés en arrière-plan d'un massif, mais ils peuvent aussi jouer les vedettes seuls devant la maison ou dans une plate-bande.

Semez en pleine terre, à partir de fin avril, lorsque les risques de gel sont passés, jusqu'à la mi-juin. Vous pouvez échelonner les semis pour prolonger la floraison.

Verveine de Buenos-Aires

Verveine de Buenos-Aires

Au soleil, en tout sol léger et drainé, même si elle a une préférence pour les terres fraîches et riches en humus. 

Aérienne et prenant peu d'espace en largeur, elle se place partout au jardin. En principe, elle n'a pas besoin d'être tuteurée, surtout si vous prenez soin de la pincer régulièrement, afin qu'elle se ramifie. Évitez toutefois les endroits où le vent s'engouffre facilement.

Vriesea

Vriesea

Le vriesea aime les sols riches et bien drainés. Préparez un substrat spécial broméliacées. Mélangez pour moitié de la tourbe et des feuilles découpées, ou bien du terreau non calcaire et de la tourbe.

Mettez en pot de préférence au printemps.

Zinnia

Zinnia

Le zinnia apprécie les sols riches et bien drainés. Il adore le soleil et les expositions chaudes et ne supporte pas les températures négatives. 

On peut l'utiliser en massifs, bordures mais aussi en pot ou en jardinière.

Chélidoine

Chélidoine

La chélidoine pousse sur le bord des chemins, dans les décombres, le long des vieux murs ou à l'orée des bois, souvent dans les endroits humides et ombragés, avec une préférence pour les sols calcaires. 

Installez les plants au printemps.

Autres fleurs à planter en avril

Autres fleurs à planter en avril
© Finemedia

Voici une sélection d'autres fleurs à planter en avril : achillée ; ancolie ; alysse corbeille d'or ; ballote ; bugle ; coquelourde ; crocosmia ; digitale ; échinacée ; freesia ; grande aunée ; hellébore ; iris ; jacaranda ; lupin ; monnaie du Pape ; panicaut ; pâquerette ; platycodon ; robinier ; rose trémière ; sanvitalia ; sparaxis ; violette.

Vous savez maintenant quelles fleurs planter en avril ! Pour découvrir de nouvelles espèces et variétés, utilisez notre service Trouver une plante !

1 commentaire

Utilisateur désinscrit Ce membre s'est désinscrit. Cependant, nous conservons son commentaire pour garantir la cohérence de la discussion. En savoir plus. le 15/03/2016

j'ai adoré

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Liens rapides