Sol boueux : quelles espèces y planter ?

Sommaire

Lorsqu'un sol est très boueux, il peut arriver que le drainage devienne impossible. Des flaques se forment alors et les plantations s'avèrent très compliquées à entretenir.

Pourtant, certaines espèces peuvent très bien se développer sur un terrain boueux ou mouillé. Certains végétaux peuvent même avoir une action drainante !

Clés pour reconnaître la nature d'un sol

Un sol boueux est généralement un sol imperméable :

  • Comme l'eau n'entre pas dans la terre, elle reste en surface (assez logiquement) et forme des flaques.
  • On observe surtout ce phénomène dans les terres argileuses :
    • Ces sols sont composés de minuscules fragments de roche serrés entre eux.
    • Une terre argileuse est donc particulièrement compacte, et devient collante et boueuse lorsqu'il pleut.
  • Pour savoir si votre sol est argileux :
    • Prélevez une boule de terre.
    • Malaxez-la avec votre main.
    • Si la boule formée garde sa forme et ne se désagrège pas, il y a de fortes chances que votre terre soit argileuse.

Toutefois, l'imperméabilité de la terre ne provient pas forcément de la surface du sol. Elle peut venir du sous-sol :

  • Si un sous-sol est recouvert d'argile (terre très dense et compacte) par exemple, l'eau aura toutes les chances de s'accumuler à la surface et de créer des flaques.
  • Ainsi, il n'est pas toujours possible d'identifier la nature de son sol en analysant la terre de la surface.
  • Vous pouvez avoir une idée de la nature de votre sous-sol en observant les arbres qui y poussent spontanément.
  • En effet, les arbres enfoncent leurs racines assez loin dans le sol. Cela pourra vous donner une idée de la nature de la terre en profondeur :
    • Les hêtres et les chênes apparaissent sur les terres argileuses.
    • Dans un sol sableux, vous trouverez plutôt des châtaigniers ou des pins.
    • Noisetiers, noyers et tilleuls poussent sur les sols calcaires.
    • Sur les sols humifères, on trouve souvent de la bruyère et des fougères.

À noter : une rétention élevée de l'eau entraîne un gel intense et profond du sol en hiver. En outre, au printemps, ces terrains restent longtemps froids. La végétation y est donc souvent tardive, sauf si elle est très adaptée. Vigilance, donc !

Sol boueux : quels arbres planter ?

Certains arbres poussent très bien sur les sols boueux, et ont même la faculté de drainer l'excès d'eau. C'est le cas des espèces citées ci-dessous.

Résineux et sol boueux

Certains résineux poussent les pieds dans l'eau à l'état naturel, comme :

  • le cyprès chauve ;
  • le métaséquoïa.

Ces arbres perdent leurs aiguilles l'hiver et prennent de très belles colorations en automne.

Bon à savoir : le pin sylvestre peut également s'adapter à des climats difficiles. En revanche, il ne supporte les saturations d'eau que sur des courtes périodes.

Feuillus et sols boueux

Certains feuillus sont particulièrement adaptés aux sols boueux :

  • peupliers :
    • peuplier blanc ;
    • tremble ;
    • peuplier d'Italie ;
    • peuplier baumier, etc.
  • aulnes, qui poussent fréquemment aux abords des fleuves et rivières et s'adaptent très bien au sols détrempés ;
  • saules :
    • saule pleureur ;
    • saule blanc ;
    • saule cendré ;
    • saule des vanniers ;
    • saule tortueux ;
    • saule pourpre, etc.

Autres variétés résistant bien aux excès d'eau

D'autres espèces d'arbres, bien que moins efficaces pour drainer efficacement les sols, résistent bien aux excès d'eau :

  • chêne des marais ;
  • bouleaux :
    • bouleau blanc ;
    • verruqueux ;
    • bouleau à papier ;
    • bouleau de l'Himalaya, etc.
  • les frênes :
    • frêne élevé ;
    • frêne à fleurs ;
    • frêne rouge de Pennsylvanie, etc.
  • magnolias à feuilles caduques ;
  • cornouillers à fleurs ;
  • viornes ;
  • bourdaine ;
  • nerprun.

Certaines plantes vivaces s'adaptent également très bien aux sols boueux :

  • cannes de Provence ;
  • miscanthus ;
  • joncs ;
  • phragmites ;
  • cypérus ;
  • astilbes ;
  • anémones japonaises ;
  • iris de Sibérie ;
  • heuchères ;
  • primevères ;
  • géraniums ;
  • hémérocalles ;
  • azalées ;
  • rhododendrons.

Pour approfondir le sujet :

  • Analyser son sol est le premier réflexe à avoir lorsqu'on souhaite y planter quelque chose. Vous pouvez même faire appel à un spécialiste en cas de doute.
  • Si vous n'avez pas la main verte, vous pouvez aussi opter pour une plante increvable, qui s'épanouira dans tous les types de sol.
  • Pour savoir comment planter et entretenir vos végétaux, consultez notamment nos fiches pratiques Planter une plante vivace et Tailler un arbre ou un arbuste.

Ces pros peuvent vous aider