Mimosa chenille

Sommaire

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété mimosa chenille. Si vous cherchez des informations sur le mimosa en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche mimosa.

Le mimosa chenille est un arbuste intéressant pour sa floraison hivernale spectaculaire, avec ses épis jaune intense semblables à des chenilles. Il est particulièrement adapté au climat doux du sud de l'Hexagone, mais il est possible de le cultiver dans d'autres zones en suivant quelques conseils. 

Mimosa chenille : généralités

Le mimosa chenille est originaire d'Australie. Il appartient à la famille des Fabacées comme le petit pois ou le haricot. C'est un arbuste à feuilles persistantes (qui restent toute l'année sur l'arbre, au contraire des feuilles caduques). Ces dernières sont très fines, elles ont une forme oblongue (plus longue que large, avec des bords arrondis) et une taille comprise entre 8 et 15 cm de longueur.

Le mimosa chenille a un aspect léger et plumeux très intéressant et il peut s'utiliser en massif ou en individu isolé. 

À partir du mois de février, le mimosa chenille se couvre de fleurs d'un jaune intense ; celles-ci sont organisées en épi (forme particulière d'inflorescence ressemblant à une grappe, mais où les fleurs n'ont pas de pédoncule), d'une longueur d'environ 5 cm, elles ont une odeur marquée et agréable et contiennent du nectar qui attire les insectes pollinisateurs

À noter : le mimosa chenille présente, après la floraison, qui se termine généralement au mois de mars, des fruits en forme de gousse contenant des graines noires et luisantes.

Mimosa chenille : culture

Plantation

Le mimosa chenille se cultive principalement dans des zones au climat doux, notamment dans le Midi. Mais il est possible de le planter dans des endroits où le climat est moins clément. Quel que soit le lieu, il lui faut un sol bien drainé pour éviter le pourrissement. 

À savoir : il est possible de cultiver le mimosa chenille en pot, en prévoyant un contenant adapté à sa taille adulte, car il peut atteindre jusqu'à 3 m de hauteur.

Le mimosa chenille doit être planté dans un endroit ensoleillé où les températures ne descendent pas en dessous de - 5 °C. Si les températures descendent trop, il pourrait y avoir des dégâts irrémédiables. 

Le mimosa chenille peut être semé en plaçant une graine dans un contenant rempli de substrat fin et humide et placé dans un endroit chaud et lumineux, mais il est plus simple de se procurer un plant déjà bien développé et apte à fleurir. 

Si vous optez pour l'achat d'un mimosa chenille en motte, il pourra être planté toute l'année, en dehors des périodes de gel ou de grosses chaleurs.

Creusez un trou de plantation d'environ 50 cm en tous sens ; pralinez les racines en les trempant dans un mélange d'eau, de terre et de fumier pour faciliter la reprise ; placez le pied de mimosa chenille dans le trou de plantation, recouvrez de terre. Arrosez généreusement.

Entretien

Le mimosa chenille s'entretient relativement facilement, il faut cependant être vigilant sur deux points :

  • L'arrosage, qui doit être généreux les deux premiers étés (un arrosage par semaine), afin de favoriser la reprise, et beaucoup plus léger par la suite.
  • L'hivernage en rentrant le mimosa chenille en pot à l'intérieur ou en mettant un voile d'hivernage sur les sujets à l'extérieur, car le mimosa chenille est une plante semi-rustique qui résiste jusqu'à - 5 °C environ.

Une fois la floraison finie, il est recommandé de tailler les tiges qui ont donné des fleurs en les coupant à la moitié ou à un tiers de leur taille ; il est possible de garder les chutes de taille pour en faire des boutures en plaçant des rameaux de 3 bourgeons dans un contenant rempli de substrat fin et humide. 

Ces pros peuvent vous aider