Fruit du sapin

Sommaire

Le sapin donne-t-il des fruits ? C'est la question que nombre de personnes se posent. Découvrons ensemble ce fameux fruit du sapin qui n'en est pas vraiment un, ainsi que ses particularités.

Fruit du sapin : caractéristiques

Le sapin et les autres conifères sont des gymnospermes, c'est-à-dire que leur semence est nue. Ils se différencient de la majorité des autres arbres par le fait qu'ils ne forment pas de fleurs. Or, en botanique, le fruit est issu d'une fleur. En revanche, les conifères donnent des cônes, d'où leur nom.

Le cône est un organe reproducteur ou strobile (Strobilus en latin), plus communément appelé pomme de pin ou toupie.

Le cône n'est pas un fruit au sens purement botanique, bien qu'il soit communément considéré comme le fruit du sapin. Les cônes sont portés par les branches. Il en existe deux types :

  • Les cônes femelles : ils sont constitués d'écailles dont chacune porte deux ovules nus à la différence des ovules de fleurs qui, eux, sont contenus dans des carpelles. Et c'est justement à cause de cette absence de carpelle que les conifères ne forment pas de fruits. En revanche, après avoir été fécondés, les ovules des conifères donnent naissance à des graines : les strobiles ou pommes de pin.
  • Les cônes mâles : leur rôle est de fabriquer le pollen qui va féconder les cônes femelles au cours du printemps. Le pollen est transporté par le vent et les insectes pollinisateurs.

Selon leur âge, les cônes sont de différentes couleurs et de différentes grosseurs. En observant la nature, on peut constater :

  • Les cônes de l'année : de petite taille, ils possèdent des écailles bien serrées.
  • Les cônes de 2ème année : de taille moyenne et de couleur verte, ils sont en fin de maturation. C'est au cours de ce deuxième printemps que la fécondation a lieu, entre les cellules mâles contenues dans le pollen déposé l'année précédente et les cellules femelles.
  • Les cônes de 3ème année : de couleur brune, ce sont les plus gros cônes. Ils sont devenus durs et ont l'aspect du bois. Quant à leurs écailles, elles sont totalement écartées après la libération des graines de conifère.

Bon à savoir : respectez le cycle des conifères ! Ne prélevez pas les cônes tant que les différents stades de maturation ne sont pas achevés. Contentez-vous de ramasser les pommes de pin déjà au sol.

Pignon de pin : consommation du fruit du sapin

Les graines protégées par les écailles des pommes de pin sont appelées pignon ou pigne. Si l'on prend l'exemple du pignon de pin parasol, on peut en dire qu'il est comestible et qu'il contient : des vitamines, des minéraux, des acides gras.

Bon à savoir : assez calorique, le pignon de pin doit être consommé en petite quantité. Il peut être dégusté grillé, seul ou sur des salades, du poisson et même sur des mets sucrés.

Pseudo fruit du sapin ou pomme de pin : utilisations

Si la pomme de pin ne se consomme pas, elle peut être utilisée à d'autres fins, à savoir :

  • Pour cuire des grillades : les pommes de pin bien sèches favorisent le démarrage du feu. On peut donc ramasser ces « fruits du sapin » lorsqu'ils sont bien secs et les mélanger au charbon de bois.
  • En décoration : peint de différents coloris (rouge, or, argent, etc.), ce fruit du sapin apporte une touche déco à la table de Noël par exemple.
  • En indicateur d'hygrométrie : les écailles de la pomme de pin s'écartent ou se resserrent selon le taux d'humidité.

Bon à savoir : sachez que les enfants adorent décorer les pommes de pin. Ce type d'activité développe leur créativité.

Ces pros peuvent vous aider