Sarcler

Écrit par les experts Ooreka

Photos Lamontagne

Indispensable pour lutter contre l'émergence des adventices, le sarclage doit être effectué à une époque bien précise et nécessite l'utilisation d'outils appropriés. Le fait de sarcler présente nombre d'avantages mais aussi quelques inconvénients. Notre zoom vous dit tout du sarclage et du prix des outils adaptés.

Sarcler : qu'est-ce que cela veut dire ?

Sarcler signifie travailler la terre avec une sarcleuse ou un sarcloir — parfois aussi une binette — afin d'éliminer les adventices.

Cette action est indispensable pour permettre aux cultures de ne pas être envahies par les herbes indésirables.

L'action de sarcler consiste à griffer la surface de la terre cultivée pour ôter les herbes que l'on ne souhaite pas conserver. Elle est donc différente du binage qui permet d'aérer le sol. Toutefois, les avantages de ces deux actions sont assez similaires.

Bon à savoir : on dit souvent qu'un bon sarclage vaut deux arrosages. C'est dire si ce travail de la terre est important.

Quel est le meilleur moment pour sarcler ?

La saison qui se prête le mieux au sarclage est le printemps. L'idéal est de se mettre à la tâche :

  • Le matin assez tôt ;
  • Par temps sec, lorsque la terre n'est pas humide, afin d'éviter son tassement.

Bon à savoir : les racines des adventices mises à nu lors du sarclage vont sécher au soleil au cours de la journée. Ce qui permet d'éradiquer ces fameuses « mauvaises herbes » de façon définitive.

Quels sont les avantages et les inconvénients du sarclage ?

Il est incontestable que le fait de sarcler comporte bien des avantages, à savoir :

  • C'est une action écologique qui limite l'usage de désherbants chimiques et préserve l'environnement ;
  • Le sarclage évite l'évaporation et permet au sol de conserver l'humidité nécessaire au développement des végétaux ;
  • Il permet également d'économiser l'eau d'arrosage ;
  • Il ameublit la terre, notamment lorsque le sarclage est effectué à l'aide d'une binette.

Le sarclage ne peut pas être effectué dans toutes les zones du jardin.

C'est par exemple le cas des rangs de jeunes semis qui commencent à lever et où l'on ne peut utiliser d'outil.

Ainsi :

  • Le désherbage doit être effectué à la main (sarclage manuel).
  • Les adventices sont éliminées une à une : cette tâche étant longue et fastidieuse, le jardinier est obligé de maintenir une position peu confortable pendant assez longtemps.

Les outils conçus pour le sarclage sont utiles pour :

  • Éviter au jardinier de se baisser, ce qui limite les risques de lombalgies ;
  • Ils réduisent ses efforts et simplifient le désherbage.

Bon à savoir : un deuxième sarclage s'impose généralement au cours du printemps lorsque les adventices repoussent. S'il est bien effectué, il évite au jardinier de sarcler une troisième fois. Il peut donc être couplé avec un binage qui permet d'aérer la terre un peu plus profondément.

Combien coûtent les outils destinés au sarclage ?

Les outils qui conviennent au sarclage peuvent être achetés en jardinerie et sur les sites marchands dédiés à l'entretien du jardin potager et du jardin d'agrément.

Voici quelques exemples de prix outils pour sarcler, relevés en mai 2016.

  • Sarcleuse en acier galvanisé équipée d'une lame ondulée pour racler le sol sur une largeur de 15 cm : de 17 à 22 € ;
  • Griffe sarcleuse double fonction qui permet de casser la croûte formée en surface puis d'ameublir le sol, 3 dents en acier : de 20 à 25 € ;
  • Binette : de 12 à 30 €.

Bon à savoir : Pour désherber une grande superficie, on utilise un attelage sarcleuse manuelle. Cette sarcleuse agricole est équipée d'un soc de cultivateur dont les éléments sont réglables selon la largeur des rangs à sarcler. Elle est disponible à la vente à partir de 300 €.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Liens rapides