Chêne vert

Sommaire

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété du chêne vert. Si vous cherchez des informations sur le chêne en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche chêne.

Le chêne vert est originaire du pourtour méditerranéen. Cet arbre est typique de la garrigue et des forêts du sud de la France. Sa particularité réside dans ses feuilles persistantes. Incontournable du jardin méditerranéen, il est résistant à la chaleur, à la sécheresse, au vent et au froid. Il pousse sans entretien du moment que c'est au soleil.

Chêne vert : origine et description

Le chêne vert ou yeuse, parfois appelé chêne faux houx en raison de la ressemblance de ses feuilles avec celle du houx. Le terme « vert » évoque le caractère persistant de son feuillage durant l'hiver, contrairement à la plupart des autres espèces de chêne. De la famille des Fagacées, son nom latin est Quercus ilex. Originaire du pourtour méditerranéen, il en apprécie le climat. Il peut vivre sous d'autres climats, comme le climat océanique, s'il est bien exposé. Il est typique des paysages de garrigue.

Il possède des feuilles persistantes et coriaces, vert foncé sur le dessus et duveteuses dessous. Elles peuvent être épineuses ou lisses selon le climat et l'âge du sujet. Elles mesurent entre 2 et 4 cm de long.

Le chêne vert fleurit d'avril à mai. Il porte des fleurs mâles en chatons jaunâtres de 2 à 3 cm de long tandis que les fleurs femelles sont plus discrètes, à l'aisselle des feuilles. Les fleurs femelles se transforment en glands. Lorsqu'ils ne sont pas mûrs, les glands sont verts et toxiques. À maturité, ils deviennent bruns et mesurent 2 cm.

La croissance du chêne vert est lente, mais il peut atteindre jusqu'à 20 mètres de haut pour 10 à 15 mètres d'envergure. Son houppier est arrondi et ses branches deviennent tortueuses en vieillissant. Son écorce grise et lisse se craquelle avec le temps.

Il a une longévité de 200 à 1 500 ans.

Sous-espèces et variétés de chêne vert

Il existe des sous-espèces et variétés de chêne vert, citons-en quelques-unes.

Quercus ilex 'Fordii'

  • Atouts : feuille plus allongée et pointue. Plus petit développement.

Quercus ilex 'Herna'

  • Atout : port fastigié

Quercus ilex subsp ballota

  • Atout : feuilles ovales

Quercus ilex var macrocarpa

  • Atout : longs glands comestibles (cuits) dont la douceur évoque la châtaigne.

Culture du chêne vert

L'élément indispensable au chêne vert est le soleil. Avec un bon ensoleillement, il supporte très bien le vent, les embruns, la sécheresse et même le froid. Il est rustique jusqu'à - 15 °C.

Il accepte tous les types de sols, même s'il a une préférence pour les sols calcaires, profonds et bien drainés. Il s'enracine profondément pour subvenir à ses besoins en eau.

Il peut être planté en isolé, en massif ou pour former un taillis (en cépée). Il est un incontournable du jardin méditerranéen.

Bon à savoir : pour créer une ambiance méditerranéenne, privilégiez la compagnie d'autres espèces de garrigue comme le pin d'Alep, le génevrier, l'arbousier ou les cistes.

Semis

Le chêne vert peut être obtenu par semis en automne. Récoltez les glands sur un chêne lorsque les premiers commencent à tomber sur le sol (septembre à octobre). Choisissez l'emplacement définitif avec un bon ensoleillement. Faites un trou de 30 cm en tous sens. Remplissez-le d'un mélange de 80 % de sable et 20 % de terre ordinaire.

Plantez le gland à 4 cm de profondeur. Protégez l'emplacement des rongeurs à l'aide d'un grillage. Arrosez abondamment.

La germination a lieu de 7 mois à 2 ans après.

Plantation

La plantation d'un chêne se réalise lorsqu'il est jeune, car il n'apprécie pas d'être transplanté. Il peut être planté à racines nues jusqu'à 2 ans. Ensuite, il faudra favoriser l'achat d'un sujet en conteneur ou en motte. Il est possible de planter des rejets fréquemment présents sur les souches de chêne vert.

La plantation du chêne vert a lieu en automne. Ameublissez la terre sur 60 cm de profondeur et 1 mètre de circonférence. Plantez l'arbre en veillant à ne pas enterrer le collet. Apportez du compost en surface. Arrosez abondamment et régulièrement durant la ou les premières années selon l'implantation du chêne.

Entretien

Il ne nécessite aucun entretien. Cependant il est possible de le tailler pour contrôler son développement et aérer le houppier. La taille se réalise de févier à mars en évitant les gelées, même si celles-ci ont lieu quelques jours avant ou après. Il s'agit de conserver la silhouette arrondie de l'arbre pour ne pas le déséquilibrer.

Il a une très bonne résistance aux maladies, insectes et ravageurs. On peut observer quelques cas d'oïdium, de processionnaire du chêne, de phylloxera, de mineuse du chêne ou bien encore de bupestre du chêne (Coroepbus florentinus). En général, ces attaques fragilisent le sujet, mais ne sont pas fatales.

Récolte, consommation et conservation des glands

La récolte des glands pour la consommation est possible à condition qu'ils soient mûrs et cuits selon des modalités particulières. Dans ce cas, la récolte a lieu entre septembre et octobre, lorsque les glands commencent à tomber de l'arbre.

Les glands peuvent être conservés dans des sacs en papier ou en toile en encore dans une cagette. Pour prolonger leur durée de vie, il est possible de les conserver au frais dans le sable pendant plus de 2 mois.

Autres usages du chêne vert

Les usages du chêne vert sont multiples :

  • Stabilisation des dunes grâce à ses racines profondes et sa résistance aux embruns.
  • Reboisement pour sa résistance au feu.
  • Réalisation d'un brise-vent grâce à sa résistance au vent.
  • Culture truffière.
  • Nourrissage des cochons avec les glands.
  • Production de farine ou d'huile avec les glands.
  • Production de bois de chauffage ou de charbon de bois.
  • Utilisation médicinale de son écorce (propriétés astringentes).

Ces pros peuvent vous aider