Bêcher son jardin

Écrit par les experts Ooreka
Bêcher son jardin

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire

Au jardin d’agrément comme au potager, le premier geste traditionnel du jardinier consiste à bêcher pour préparer le sol à recevoir des cultures.

Cette fiche pratique vous explique comment bêcher son jardin, quels outils adopter, à quel moment bêcher et comment le faire de façon efficace tout en préservant son dos au maximum.

 

Zoom sur le bêchage

Avantages du bêchage

Bêcher permet de décompacter et d'aérer le sol. L'eau pénètre ainsi plus facilement et les racines s'épanouissent en profondeur dans un sol meuble.

En plus de cela :

  • Le bêchage limite la repousse des mauvaises herbes.
  • Il permet d'incorporer efficacement les éventuels amendements et engrais nécessaires à l'amélioration de votre sol.

Inconvénients du bêchage

Cependant, le bêchage est souvent remis en cause actuellement, car il présente des inconvénients écologiques :

  • Le tranchant de la bêche risque de tuer les vers de terre, si utiles pour aérer le sol.
  • Le bêchage mélange les différentes couches du sol, détruit en partie la micro-faune et bouscule le fragile écosystème qui s'est lentement créé.
  • La vie et la fertilité de la terre diminuent à chaque bêchage, nécessitant ultérieurement des apports importants d'engrais.

Pour ces raisons, la tendance est à préconiser une simple aération du sol à la grelinette ou encore des techniques de jardinage sans bêchage.

En pratique, le bêchage est parfois indispensable

Même si vous êtes adepte d'un jardinage sans bêchage, il est des circonstances dans lesquelles bêcher se révèle indispensable :

  • Dans les terres très argileuses, il est indispensable de briser les mottes compactes à la bêche avant toute mise en culture.
  • Si vous envisagez de transformer une terre de remblais ou une ancienne pelouse en terre cultivable, un bêchage s'impose la première année.

1 Choisissez les bons outils pour bêcher

Selon votre sol, utilisez :

  • de préférence, une fourche-bêche, particulièrement en sol argileux ;
  • une bêche en sol sableux.

Note : la bêche, qui détruit à coup sûr les vers de terre, est à éviter autant que possible. Toutefois, en sol sableux, vous n'avez pas vraiment d'autre choix que de l'utiliser.

Afin de préserver votre dos, choisissez dans la mesure du possible une fourche-bêche ou une bêche :

  • au fer étroit, afin de limiter l'effort en soulevant moins de terre ;
  • aussi légère que possible, surtout si vous êtes une femme ;
  • à manche long, de taille adaptée à votre morphologie : vous devriez pouvoir utiliser votre outil en gardant le dos droit, sans avoir à vous pencher. Au besoin, remplacez son manche par un manche plus long si vous êtes de grande taille.

Bon à savoir : quelques fabricants offrent le choix entre des outils de taille M ou L selon la taille de l'utilisateur.

2 Bêchez au bon moment

En règle générale, un bêchage annuel est suffisant s’il est effectué au bon moment.

Dans l’idéal, bêchez le sol en fin d’automne ou en début d’hiver, avant les grands froids. Vous pouvez alors bêcher à grosses mottes, sans chercher à émietter parfaitement la terre : au cours de l’hiver, le gel se chargera de fragmenter les mottes. Au printemps, un coup de griffe achèvera le travail.

Bon à savoir : en sol sableux, où les mottes sont absentes, vous pouvez bêcher à n’importe quel moment.

Dans tous les cas, facilitez-vous la tâche en bêchant lorsque le sol n'est :

  • ni trop sec ;
  • ni trop humide ;
  • ni gelé ;
  • ni enneigé.

3 Adoptez les bons gestes

Bêchez efficacement

Bêcher efficacement tout en protégeant son dos demande un certain apprentissage.

Procédez de la manière suivante :

  • Placez-vous au plus près de la bêche, derrière elle.
  • Enfoncez la bêche verticalement dans le sol en appuyant d'un pied sur la base et en utilisant tout le poids du corps.
  • Ajustez le volume de terre pris sur votre bêche à vos capacités physiques.
  • Soulevez et retournez la motte pour que le fond du labour se retrouve en surface : pour ménager vos lombaires à ce moment délicat, pliez les genoux et soulevez la motte le moins possible, en utilisant l'effet de levier plutôt que votre force.
  • Brisez la motte en tapant avec la bêche.
  • Enlevez au fur et à mesure les racines d'adventices.
  • Reculez d'un pas et recommencez.

Important : si vous avez le dos fragile, le port d'une ceinture lombaire réduira la pression exercée sur la colonne vertébrale au niveau de la charnière lombo-sacrée. Achetez cette ceinture en pharmacie, en choisissant un modèle adapté à votre morphologie et spécifique pour port intermittent.

Limitez-vous à un bêchage simple

Le bêchage peut être :

  • simple, correspondant à une hauteur de bêche, soit 25 cm ;
  • double, correspondant à 2 hauteurs de bêche, soit 50 cm. 

Le bêchage double était préconisé anciennement, surtout dans les terres très lourdes et argileuses. Il tend toutefois à être abandonné, car il bouscule trop les couches du sol.

Matériel nécessaire pour bêcher son jardin

Imprimer
Bêche

Bêche

6 € environ

Fourche bêche

Fourche bêche

À partir de 10 €

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...