Comment arroser une orchidée

Sommaire

L'arrosage d’une orchidée doit se faire à bon escient, en respectant la règle suivante : les orchidées ont besoin d’être arrosées de façon abondante, mais de s’assécher complètement avant l’arrosage suivant. Des arrosages trop fréquents font pourrir les racines et sont la première cause d’échec de la culture des orchidées.

Suivez les conseils de cette fiche pour savoir comment arroser une orchidée afin qu’elle soit en pleine forme.

 

 

1. Déterminez la bonne fréquence d'arrosage de l'orchidée

Arrosez en moyenne une fois par semaine en période de floraison

  • Vérifiez bien, en enfonçant votre doigt dedans sur 2 cm, que le substrat n’est plus humide : laissez-le toujours sécher entre 2 arrosages.
  • Vous pouvez aussi soupeser le pot dans votre main. S'il vous paraît anormalement léger, il est sans doute temps d'arroser.

Note : si vous cultivez votre orchidée dans un pot transparent, observez les racines. N’arrosez pas tant que les racines sont bien vertes et brillantes ; attendez qu’elles deviennent grises et ternes.

Arrosez moins souvent lorsqu’il n’y a pas de fleurs

Lorsque votre orchidée ne porte plus de fleurs, vous pouvez espacer les arrosages jusqu’à un tous les 15 jours.

Important : en cas de doute, n’arrosez pas votre orchidée plutôt que de l’arroser trop souvent.

2. Arrosez votre orchidée avec une eau peu calcaire

Pour arroser votre orchidée, utilisez autant que possible une eau peu calcaire :

  • eau de pluie ;
  • eau en bouteille contenant au maximum 10 mg de calcium par litre (eau de source des Monts d’Arrée, Mont Roucous, Volvic…) ;
  • eau provenant d’une carafe filtrante ;
  • eau osmosée.

Bon à savoir : vous pouvez de temps en temps utiliser sans inconvénient de l’eau du robinet. En revanche, n’employez pas d’eau déminéralisée ou adoucie, qui contient des ions sodium néfastes pour les plantes.

3. Adoptez la bonne technique d’arrosage

Immergez votre orchidée dans un seau d’eau

Comme il vaut mieux éviter de mouiller le cœur de l’orchidée, l’arrosage par immersion est recommandé par rapport à l’arrosage par le haut. Procédez de la manière suivante, de préférence le matin :

  • Immergez le pot aux trois quarts dans un seau d’eau à température ambiante.
  • Laissez votre plante tremper environ 10 minutes, jusqu’à ce que plus aucune bulle d’air ne s’échappe du pot.

Astuce : tous les 15 jours environ, sauf pendant l’hiver, ajoutez à l’eau un engrais spécial orchidée (ou encore un engrais classique que vous diluerez 2 à 3 fois plus que ce qui est indiqué sur la notice).

Égouttez complètement la plante

Rien n’est plus néfaste aux racines de l’orchidée que de rester en contact avec de l’eau stagnant dans la coupelle sous le pot.

Pour éviter cela :

  • Égouttez bien le pot après l’avoir sorti de la bassine d’eau.
  • Attendez quelques instants avant de le reposer sur sa soucoupe ou dans son cache-pot.

4. Brumisez régulièrement votre orchidée

En plus des arrosages, brumisez régulièrement votre orchidée, elle ne s’en portera que mieux :

  • Utilisez pour cela un pulvérisateur et de l’eau non calcaire (une eau calcaire laisserait des traces blanches sur les feuilles).
  • Brumisez uniquement le feuillage et les racines de votre orchidée, jamais les fleurs ni le cœur de la plante.
  • Brumisez votre orchidée de préférence le matin, environ 3 fois par semaine, voire tous les jours si l’atmosphère est très sèche (ce qui peut arriver également en hiver, avec le chauffage).

Ces pros peuvent vous aider