1. /
  2. Jardinage
  3. /
  4. Astuces
  5. /

    Les arbustes à tailler en mars

Les arbustes à tailler en mars

Écrit par les experts Ooreka
Les arbustes à tailler en mars

De février à juin, c'est l'heure de la taille pour un tiers des arbustes : vous trouverez ci-dessous une sélection d'une cinquantaine à tailler en mars, parmi lesquelles des communes et quelques originales.

Pour savoir exactement comment procéder ou avoir de précieux conseils sur l'entretien, reportez-vous à la fiche plante associée.

Si vous comptez également en planter, il vous faut choisir des arbustes adaptés à vos besoins et envies, que vous vouliez un fruitier ou non, pour votre jardin ou votre balcon, en pleine terre ou en pot, utilisez notre service Trouver une plante.

Abélia

Abélia
© Kristine Paulus CC BY 2.0/Flickr

En mars, coupez les vieux rameaux à leur base, ainsi que les branches grêles qui encombrent la ramure.

Après la floraison, éclaircissez la ramure en supprimant les branches de l'année en surnombre.

Adenium

Adenium
© Wendy Cutler CC BY 2.0/Flickr

La taille n'est pas nécessaire mais peut servir à redonner une forme harmonieuse à la plante comme s'il s'agissait d'un bonsaï. Munissez-vous de gants et pensez à bien vous laver les mains après toute manipulation afin d'éviter tout contact avec les yeux. La taille peut être assez conséquente.

Alaterne

Alaterne
© Ettore Balocchi CC BY 2.0/Flickr

Aucune taille n'est nécessaire, mais si vous souhaitez redonner une forme harmonieuse à votre alaterne, opérez en sortie d'hiver, au redémarrage de la végétation (en mars-avril).

L'alaterne supporte des tailles sévères.

Althéa

Althéa
© ✿ nicolas_gent ✿ CC BY-ND 2.0/Flickr

Si la taille de l'althéa n'est pas indispensable, elle permet toutefois d'assurer une floraison spectaculaire.

Comme tous les arbustes fleurissant en été, l'althéa se taille à la sortie de l'hiver, vers février-mars. L'althéa fleurit sur les pousses de l'année. Sa taille en début de printemps n'affectera donc pas sa floraison.

Ampelaster

Ampelaster

L'ampelaster n'a pas besoin de taille, mais tout dépend de l'allure que vous souhaitez lui donner. Afin qu'il soit plus fourni, chaque année, en mars, taillez une branche sur deux.

Andromède

Andromède
© TANAKA Juuyoh (田中十洋) CC BY 2.0 / Flickr

La taille n'est pas obligatoire, tout dépend de la vigueur du plant et de la place dont vous disposez. Réduisez alors du tiers ou de moitié les nouvelles pousses.

Anisodontea

Anisodontea
© Derek Keats CC BY 2.0/Flickr

Les sujets cultivés en pleine terre peuvent être laissés libres pour un effet moins fleuri mais plus naturel.

Supprimez régulièrement les fleurs fanées au cours de l'été pour prolonger la floraison.

Aronia

Aronia

Taillez l'aronia en mars ou après la floraison (en juin).

Coupez 1/3 des vieux bois à la base de temps en temps pour stimuler les repousses. Aérez le centre de la touffe et ôtez les bois morts ou de faible vigueur.

Azara

Azara
© Leonora Enking CC BY-SA 2.0/Flickr

La taille n'est absolument pas nécessaire mais vous pouvez la pratiquer pour supprimer une branche gênante ou inesthétique.

Si vous devez tailler l'azara, faites-le après la floraison, donc de mars à juillet selon les espèces.

Baguenaudier

Baguenaudier
© Malcolm Manners CC BY 2.0/Flickr

En mars, avant la reprise de la végétation, vous pouvez tailler plus énergiquement en supprimant les branches chétives ou mal orientées (se croisant par exemple) ainsi que le bois mort éventuel.

Bambou sacré

Bambou sacré
© Ruth Hartnup CC BY 2.0/Flickr

Vous pouvez le tailler pour rééquilibrer sa forme en supprimant les tiges âgées, abîmées et les pousses faibles. Le fait de supprimer les tiges ayant fructifié stimule la production de rejets depuis le sol et le rend plus compact.

Il n'est en revanche pas nécessaire de le tailler pour stimuler la floraison. Vous devez le tailler en fin d'hiver, lorsque les baies sont tombées.

Bignone

Bignone
© TANAKA Juuyoh (田中十洋) CC BY 2.0/Flickr

Les fleurs s'épanouissent en été sur les rameaux de l'année. La taille doit donc avoir lieu en fin d'hiver, en février-mars.

Bignonia capreolata et Podranea se taillent immédiatement après la floraison, pour favoriser une bonne ramification.

Bougainvillier

Bougainvillier

Taillez les bougainvilliers quand les risques de gel sont passés.

Supprimez les rameaux s'écartant trop de la forme générale et rabattez les pousses nouvelles si vous voulez limiter la croissance de votre bougainvillier.

Note : les pousses nouvelles sont celles qui sont plus fines et plus souples.

Callicarpa

Callicarpa
© Irene Grassi CC BY-SA 2.0/Flickr

Vous devez tailler le callicarpa à la plantation puis régulièrement, en mars de préférence. Évitez de le tailler après la floraison sinon vous vous priverez du spectacle de ses baies.

Camellia sinensis

Camellia sinensis

La croissance lente de Camellia sinensis n'exige en général pas de taille. Celle-ci n'est pas nécessaire pour les cultures en haie libre où on laisse la forme naturelle de l'arbuste.

La taille se pratique après la floraison, donc en fin d'hiver pour éviter les périodes de grand froid, en raccourcissant les tiges dégingandées à l'aide d'un sécateur bien affûté.

Canneberge

Canneberge
© InAweofGod'sCreation CC BY 2.0 / Flickr

La canneberge est lente à pousser et sa taille ne sert qu'à contenir un développement trop important, celle-ci est donc très occasionnelle. Si besoin, faites les interventions de coupe en mars.

Caryoptéris

Caryoptéris
© Patrick Standish CC BY 2.0/Flickr

Cet arbuste fleurit sur les rameaux qui poussent depuis le début de l'année. Pour profiter d'une belle floraison en fin de saison, il faut donc provoquer le départ de nombreux rameaux en taillant l'arbuste en mars, quand les bourgeons commencent à démarrer.

Chèvrefeuille

Chèvrefeuille

Le chèvrefeuille n'a pas vraiment besoin d'être taillé, mais un nettoyage annuel des rameaux secs s'impose si vous ne voulez pas lui voir prendre de l'épaisseur. Il vaut mieux opérer en mars pour le tailler.

Clethra

Clethra
© scott.zona CC BY 2.0/Flickr

Taillez le clethra à la fin de l'hiver, en mars, car la floraison se fait sur le bois de l'année. Vous devez rabattre de moitié les branches et supprimer les plus vieilles à la base.

Cleyera

Cleyera
© Megan Hansen

Taillez légèrement en mars-avril (pas plus de 1/4 de la longueur du rameau).

Supprimez les rameaux qui nuisent au port équilibré de la plante.

Cotoneaster

Cotoneaster
© Tim Green CC BY 2.0/Flickr

La taille des cotonéasters en haies libres n'est pas indispensable. Vous pouvez toutefois rabattre les rameaux les plus longs pour provoquer de nouveaux départs sur le tronc s'il est dégarni.

Dracéna

Dracéna
© J Brew CC BY-SA 2.0 / Flickr

Le dracéna cultivé en intérieur n'a pas besoin de taille, mais pour obtenir plus de ramifications, coupez net une des branches, principale ou secondaire, et appliquez du mastic cicatrisant sur la coupure. Cela permettra environ 2 mois plus tard la formation de nouveaux bourgeons qui donneront de nouvelles branches.

Escallonia

Escallonia
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0/Flickr

L'espèce chilienne rubra est le parent dominant de la plupart des hybrides du fait de son extrême variabilité de port, de feuillage et de floraison dans la nature. Les sujets isolés n'ont pas forcément besoin d'être taillés. Effectuez si besoin un équilibrage de la silhouette de l'escallonia en fin d'hiver (mars).

Fatsia japonica

Fatsia japonica
© Drow_male CC BY-SA 2.0/Flickr

La taille est inutile dans la plupart des cas, c'est aussi ce qui fait en partie du succès de Fatsia japonica. Si l'hiver a abîmé certaines feuilles, on rabat leurs tiges à la base.

Gattilier

Gattilier
© Kristine Paulus CC BY 2.0/Flickr

Taillez le gattilier en mars avant que les premières feuilles n'apparaissent.

Le gattilier (Vitex) fleurit sur le bois de l'année donc une taille courte déclenchera des pousses plus vigoureuses avec des fleurs plus grosses mais moins nombreuses.

Immortelle vivace

Immortelle vivace
© jacinta lluch valero CC BY-SA 2.0/Flickr

En fin de floraison, faites une première taille qui consiste simplement à supprimer les hampes florales.Taillez une deuxième fois le feuillage en début de printemps (mars-avril) : raccourcissez toutes les tiges qui ont fleuri à 2 ou 3 cm du vieux bois.

Laurier-cerise

Laurier-cerise
© stanze CC BY-SA 2.0/Flickr

Sa végétation étant vigoureuse, vous devrez tailler le laurier cerise au moins une fois chaque printemps (en mars) plus éventuellement une seconde fois en automne (septembre-octobre) pour conserver une forme ou un volume.

En taillant vos lauriers cerises avant la floraison, ou juste après, vous éviterez la production de fruits.

Laurier-rose

Laurier-rose

Lorsqu'il s'agit d'un laurier-rose en terre, vous devez tailler les branches à 1/3 de leur longueur au tout début du printemps pour redonner de la vigueur à l'arbuste. Sachez que les lauriers-roses ne craignent pas la taille. Vous pouvez dès lors rabattre jusqu'à 50 cm du sol. Si votre laurier-rose a gelé, il vous faudra couper toutes les branches noircies qui n'auront aucune chance de repousser.

Laurier-tin

Laurier-tin
© Ettore Balocchi CC BY 2.0/Flickr

La taille du laurier-tin planté en massif ou en haie libre n'est pas indispensable. Toutefois, elle permet d'améliorer la densité de la floraison et du feuillage.

D'autre part, si vous le rabattez tous les 3 ans environ vous densifierez son port et lui donnerez une nouvelle vigueur.

Taillez les formes libres après la fin de la floraison en mars-avril.

Lavande

Lavande

Il est indispensable de tailler la lavande pour l'empêcher de former du bois et de se dégarnir du pied. Utilisez un sécateur et/ou une cisaille à haie.

Après la floraison : coupez les hampes florales fanées et le haut des tiges pour ne pas épuiser la lavande inutilement.

Lespedeza

Lespedeza
© 영철 이 CC BY 2.0/Flickr

Taillez votre lespedez en mars. Si votre lespedeza n'a pas trop souffert de l'hiver, coupez-le à deux ou trois bourgeons. Si vous ne le taillez pas, sa forme sera moins jolie.

Leycesteria formosa

Leycesteria formosa
© Steve Slater CC BY 2.0/Flickr

La taille de Leycesteria formosa se fait entre fin février et fin mars.

Pour qu'il ne fasse pas du vieux bois, et reste donc bien florifère, rabattez-le sévèrement, jusqu'à 10 à 40 cm du sol.

Lierre

Lierre

Taillez le lierre deux fois par an, en mars, avant le développement des nouvelles feuilles, et au mois d'août.

Conseil : portez des gants pour cette opération, car ses feuilles peuvent irriter les peaux sensibles.

Lilas des Indes

Lilas des Indes
© Toshihiro Gamo CC BY 2.0/Flickr

Taillez-les en mars avant la reprise de la végétation.

Pour favoriser la floraison, rabattez les branches à 15 ou 20 cm et éliminez les brindilles trop faibles.

Myrsine africana

Myrsine africana
© Bri Weldon CC BY 2.0/Flickr

Si vous souhaitez laisser votre arbuste libre, taillez juste les branches sèches ou abîmées, en mars.

Les haies sages doivent être taillées deux, voire trois fois par an. Faites-le à la cisaille ou au sécateur.

Pérovskia

Pérovskia

Le pérovskia nécessite une taille sévère chaque année pour conserver un port dense, bien garni dès la base. La taille favorise en outre la pousse de rameaux plus vigoureux et l'étalement de la souche. Elle permet aussi de supprimer les rameaux séchés.

Photinia

Photinia
© Zelda Richardson CC BY-ND 2.0/Flickr

Conduit en haie, on peut intervenir 3 fois par an pour contenir les plantes et favoriser l'apparition de nouvelles pousses rouges.

La taille peut se faire au sécateur ou à la cisaille manuelle. Attention aux cisailles mécaniques qui « hachent » le bois et perturbent la cicatrisation.

Potentille

Potentille

Pour conserver une forme buissonnante compacte et éviter le développement d'une souche dégarnie à la base, supprimez chaque année les tiges les plus âgées et rabattez les autres de moitié.

De plus, cela favorise la floraison, qui apparaît sur le bois de l'année.

Note : faites votre taille au sécateur, c'est plus long mais plus précis qu'en utilisant une cisaille.

Rosier arbustif

Rosier arbustif

Taillez les rosiers arbustifs remontants courant mars, après les dernières fortes gelées.

La taille des rosiers arbustes n'est pas obligatoire. Elle vise simplement à discipliner l'arbuste pour qu'il conserve une jolie forme, et pour que la sève se dirige vers des rameaux choisis pour conserver une longueur raisonnable tout en fleurissant le plus possible.

Rosier buisson

Rosier buisson

La taille des rosiers buissons s'effectue courant mars, après les dernières fortes gelées. Ces rosiers fleurissent en effet sur les rameaux de l'année, qui se développent à partir du printemps.

La taille des rosiers buissonsest indispensable. Elle vise à obliger la plante à produire de nouvelles branches florifères chaque année, tout en conservant un port harmonieux et une hauteur contrôlée.

Solanum rantonnetii

Solanum rantonnetii

Taillez l'arbuste chaque fin d'hiver pour équilibrer sa ramure, favoriser un port compact et une bonne ramification, gage d'une abondante floraison. Solanum rantonnetii supporte bien les tailles sévères. Rabattez les rameaux à 3 ou 4 yeux de la charpente principale.

Une taille avant l'hiver peut être pratiquée sur les sujets encombrants à hiverner à l'intérieur (voir hivernage).

Spirée

Spirée

Taillez les spirées à floraison printanière, qui fleurissent sur les branches de l'année précédente, après la floraison (mai-juin) et les espèces à floraison estivale, qui fleurissent sur les rameaux de l'année, en automne (novembre-décembre) ou début mars.

Sureau rouge

Sureau rouge

Le sureau rouge supporte bien les tailles même importantes. Mais la taille n'est pas indispensable. En culture dans une haie libre, elle est inutile.

Vous pouvez intervenir plus ou moins régulièrement pour maintenir un beau port sur un arbuste isolé ou bien cultivé en arbre.

Taillez en fin d'hiver avant la reprise de la végétation, en février-mars.

Symphorine

Symphorine

La taille s'effectue toujours en fin d'hiver, entre la fin février et la fin mars selon les régions et les températures. Cette taille a pour but de contrôler le développement de l'arbuste et limiter si besoin sa croissance en largeur, ou en hauteur. Dans un jardin de ville, il est ainsi possible de conserver la haie entre 1,50 m et 2 m de haut, et dans les massifs arbustifs de réduire davantage encore la hauteur.

Vigne vierge

Vigne vierge
© manfred.d CC BY 2.0/Flickr

Étant donné leur vigueur, la taille s'effectue en hiver après la chute des fruits voire en mai après la pousse.

La vigne de Coignet se taille en fin d'hiver et en été si nécessaire.

Genista

Genista
© Xavier Béjar CC BY-SA 2.0/Flickr

En taille de fin d'hiver, vous pouvez supprimer le bois malade ou mort et quelques branches qui sont mal dirigées. Pour les variétés à port érigé, comme Genista 'Porlock', conservez les branches les plus vigoureuses pour maintenir un beau port.

Glycine

Glycine
© John W. Schulze CC BY 2.0/Flickr

La glycine peut être taillée plusieurs fois dans l'année selon le but recherché : abondance de la floraison, formation de nouveaux bourgeons, harmonisation de la silhouette, contrôle de l'expansion.

Elle peut aussi être taillée en arbre pour devenir un sujet isolé sur une pelouse.

Goji

Goji

La taille est indispensable pour obtenir de beaux fruits. Cet arbuste aux tiges arquées se cultive un peu comme la vigne. Il forme des haies denses suite à des rabattages réguliers ou se palisse après avoir pincé les tiges principales. En mars, taillez à la cisaille les arbustes conduits en haie afin de stimuler la ramification et redonner une forme à la plantation.

Grevillea

Grevillea

La taille n'est pas indispensable, mais elle permet de garder les plantes en pot plus compactes et les autres plus florifères.

Taillez pendant la période de croissance.

Hamamélis

Hamamélis
© TANAKA Juuyoh (田中十洋) CC BY 2.0/Flickr

La taille n'est pas nécessaire, excepté pour rééquilibrer la silhouette qui s'affirme avec l'âge. De croissance assez lente, l'arbuste atteindra 1,50 m de haut et 2 m de large, après 5 ans de plantation et 5 × 6 m après 20 ans. Supprimez simplement les branches grêles ou mal placées, à leur base.

Hortensia

Hortensia
© ✿ nicolas_gent ✿ CC BY-ND 2.0/Flickr

L'hortensia se taille chaque année en fin d'hiver ou au début du printemps.

Taillez les tiges défleuries, juste au-dessus du premier bourgeon situé sous la fleur ou de la paire de bourgeons juste en dessous. La suppression de plusieurs branches parmi les plus anciennes permet de régénérer les touffes.

Houx

Houx

Pour une culture en haie, faites une seule taille annuelle en mars avant le départ de la végétation.

Pour un sujet poussant en isolé, vous pouvez le rabattre au sécateur pour lui donner ou maintenir un port élégant.

Genêt d'Espagne

Genêt d'Espagne
© daryl_mitchell CC BY-SA 2.0/Flickr

Pour une taille de rajeunissement, à pratiquer tous les 3 à 4 ans ou pour conserver une forme compacte régulière, rabattez vos plants assez sévèrement, même s'il y a de grosses branches. Bien sûr, cela retardera un peu l'apparition des premières fleurs.

Trouvez le bon arbuste à tailler en mars !

Trouvez le bon arbuste à tailler en mars !
© Finemedia

Voici une dizaine d'autres arbustes à tailler en mars : abutilon, aristoloche, atriplex, aubépine, aucuba, câprier, clématite, laurier sauce, lavatère, myrte, pyracantha, sureau noir… et bien plus encore !

Affinez votre recherche en fonction du pH du sol, de l'ensoleillement ou encore du climat de votre région grâce à notre service Trouver une plante !

0 commentaire

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Liens rapides