Cucurbitacées

Sommaire

Les Cucurbitacées constituent la famille végétale des courges, citrouilles et potirons. Elle compte près de 800 espèces. Comestibles pour la plupart, les Cucurbitacées sont très faciles à cultiver et présentent des intérêts nutritionnels indéniables.

Cucurbitacées : présentation

Caractéristiques

La famille botanique des Cucurbitacées est originaire d’Amérique du Sud, tout comme la pomme de terre ou la tomate. Dans cette famille on retrouve les courges, les citrouilles, les potirons, mais aussi les courgettes, melons et pastèques. Les Cucurbitacées sont cultivées en Europe depuis la période des grandes découvertes du XVème siècle.

Les Cucurbitacées sont des plantes annuelles herbacées, rampantes ou grimpantes.

  • Leur fleur est jaune, de plus ou moins grande taille selon les espèces. Elle ne donne pas obligatoirement un fruit et elle est comestible. Ses feuilles sont grandes et lobées.
  • Leur tige présente des poils urticants.

Bon à savoir : au niveau des entre-nœuds, les Cucurbitacées fabriquent des petites vrilles leur permettant de s’accrocher à des supports pour bien se développer.

Principales espèces de Cucurbitacées

Les Cucurbitacées comptent près de 150 genres ; 4 sont particulièrement cultivés dans nos contrées :

  • Cucurbita : dans ce groupe, il y a 3 espèces principales (elles sont toutes rampantes) :
    • pepo : il s’agit des courgettes, citrouilles, pâtissons et coloquintes. Les feuilles ont 3 lobes et sont de couleur verte unie.
    • maxima : il regroupe les potirons, potimarrons et giraumons. Les feuilles de cette espèce sont striées de blanc.
    • moschata : il s’agit essentiellement des courges.
  • Cucumis : dans ce groupe, on trouve les Cucurbitacées cultivées principalement en été : le melon, le concombre et le cornichon. Ces Cucurbitacées sont grimpantes, il faut donc prévoir un support pour assurer leur bon développement.
  • Schechium et Citrillus : ces 2 genres regroupent des espèces tropicales de Cucurbitacées comme la pastèque ou la christophine (aussi appelée chayotte).

Cucurbitacées : plantation et culture

La culture des Cucurbitacées est très facile. Les Cucurbitacées s'adaptent à toutes les conditions climatiques et peuvent se cultiver à différentes périodes de l’année : du printemps à l’automne.

Le semis peut se faire directement en terre si la température est supérieure à 20° C. Pour cela, choisissez un sol drainé que vous pouvez légèrement enrichir avec du compost, puis réalisez un semis en poquet en plaçant 3 graines espacées de 80 cm. Si les températures sont encore basses, vous pouvez semer en godet en plaçant 3 graines dans un pot. Attendez que 3 feuilles soient sorties et que les gelées soient passées pour planter en terre.

L’arrosage doit être régulier et précis. En effet, si les feuilles sont trop humides, le botrytis (pourriture grise) ou l’oïdium pourraient se développer. De plus, il est préférable de ne pas tailler les feuilles car, en période de forte chaleur, elles protègent les légumes.  

Selon les espèces choisies, il faudra attendre entre 2 et 4 mois pour obtenir des légumes.

Cucurbitacées : intérêt nutritionnel

Les Cucurbitacées présentent une grande diversité de légumes qui sont tous riches en fibres, en minéraux et en vitamines. De plus, ils sont pauvres en calories car composés, à plus de 90%, d’eau.

Attention : les Cucurbitacées contiennent de la profiline, facteur allergène que l’on retrouve également dans le pollen des graminées.

Ces pros peuvent vous aider