Jardiner sans bêcher

Sommaire

Bêcher vous semble fastidieux, ou encore votre dos vous l’interdit ? Il est possible d’obtenir une terre meuble et aérée sans avoir à la retourner par bêchage, c’est même recommandé pour préserver la vie biologique du sol.

La première façon de jardiner sans retourner la terre, c’est de simplement l’aérer à l’aide d’un outil appelé grelinette. Une autre façon, plus radicale, consiste à ne plus travailler la terre du tout et à laisser l’air, la pluie et les micro-organismes faire le travail à votre place.

Cette fiche pratique vous apprend comment utiliser l’une ou l’autre de ces techniques pour jardiner sans bêcher.

Zoom sur les inconvénients du bêchage

Sans intervention de votre part, un écosystème fragile se constitue peu à peu dans la couche de terre superficielle de votre jardin qui devient naturellement vivante et fertile :

  • Des matières organiques issues des feuilles mortes et autres déchets végétaux se déposent sur le sol.
  • Elles sont ensuite dégradées par l'action combinée de l'eau de pluie, de l'air et surtout de la micro-faune : les vers de terre et les micro-organismes du sol les transforment en nutriments directement assimilables par les végétaux.

Retourner la terre par bêchage est non seulement épuisant et néfaste pour vos lombaires, mais présente des inconvénients écologiques :

  • Le bêchage mélange les différentes couches du sol, détruit en partie la micro-faune et bouscule le fragile écosystème qui s'est lentement créé.
  • Le tranchant de la bêche risque de tuer les vers de terre, si utiles pour aérer le sol.
  • La vie et la fertilité de la terre diminuent à chaque bêchage, nécessitant ultérieurement des apports importants d’engrais.

Solution 1 : aérez le sol à la grelinette

La grelinette (encore appelée aéro-bêche ou tarabatte) est un outil ergonomique comportant deux manches et une base en acier pourvue d’une rangée de 3, 4 ou 5 dents longues de 25 cm, biseautées et tranchantes.

Contrairement à la fourche-bêche, elle permet d’ameublir la terre sans fatigue et sans la chambouler complètement.

Utilisez la grelinette de la manière suivante :

  • Placez-vous derrière la grelinette et plantez ses dents verticalement dans le sol, en appuyant d’un pied sur la base.
  • Amenez les deux manches vers vous en gardant le dos droit.
  • Sans effort, basculez légèrement l'outil de gauche à droite et d’avant en arrière : grâce à la forme biseautée des dents, la motte de terre se fragmente d'elle-même.
  • Reculez d’un pas et recommencez.

Solution 2 : jardinez sans travail du sol

Une autre façon plus radicale de ne pas bêcher est de jardiner sans aucun travail du sol en utilisant la technique sans labour, ou TSL.

Procédez de la façon suivante :

  • Commencez par étaler plusieurs mois à l’avance sur votre future plate-bande, sans l’avoir travaillée ni aérée, une couche épaisse (4 à 5 cm) de matière organique : compost encore vert, paille, BRF, feuilles mortes broyées…
  • Laissez ce paillis épais et nourrissant reposer plusieurs mois : les vers de terre et les micro-organismes du sol vont commencer à transformer le dessous de la couche en matière organique fine.
  • Faites vos plantations en écartant le paillis.
  • Arrosez abondamment le nouveau plant.
  • Refermez le paillis autour du plant.
  • Conservez le sol couvert toute l’année d’un paillis organique épais, à compléter dès que son épaisseur diminue.

Note : il est important de ne jamais piétiner le sol cultivé de cette manière. À cette fin, aménagez des plates-bandes de 120 cm au maximum, de façon à pouvoir atteindre leur centre sans avoir à y poser le pied.

Ces pros peuvent vous aider