1. /
  2. Jardinage
  3. /
  4. Astuces
  5. /

    Les plantes aromatiques à récolter en avril

Les plantes aromatiques à récolter en avril

Écrit par les experts Ooreka
Les plantes aromatiques à récolter en avril

On peut récolter des plantes aromatiques presque toute l'année, mais entre mai et octobre vous aurez plus de choix. En avril, une vingtaine d'aromates peuvent égayer vos plats ou être récoltés et conservés pour plus tard. Vous les trouverez ci-dessous, parmi lesquels des variétés communes et quelques originales.

Si vous voulez en planter, il vous faudra choisir la plante aromatique la plus adaptée à vos besoins et envies, que vous vouliez une vivace ou non, pour votre jardin ou votre balcon, en pleine terre ou en pot. Pour cela, utilisez notre service Trouver une plante.

Vous êtes paresseux ou très occupé ? Optez pour des plantes qui demandent peu d'entretien. Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière !

Aneth

Aneth

L'aneth possède des feuilles vert bleutées, finement divisées, semblables à celles du fenouil. Ce sont ses petites fleurs jaunes qui produisent en fin de saison des graines aromatiques de couleur brun clair.

On récolte les feuilles d'aneth au fur et à mesure de ses besoins, néanmoins on préférera les cueillir en avril ou mai, avant la floraison.

Thym

Thym

Il est mieux de récolter le thym lors de sa floraison en avril (entre mars et août) car il est alors plus parfumé.

Ensuite dès les grandes chaleurs, le thym perd ses feuilles et n'a plus beaucoup d'intérêt à être ramassé. Il doit cependant être taillé pour rester compact et ne pas se dégarnir du pied. Profitez des opérations de taille pour récolter.

Oseille

Oseille
© FarOutFlora CC BY 2.0/Flickr

En fonction de vos besoins et après avoir attendu trois mois après le semis, vous pourrez récolter les feuilles de cette plante aromatique très appréciée en sauce avec le poisson, entre autres.

C'est au bout de deux ans que l'oseille devient plus productive, mais si vous voulez profiter de ses feuilles tous les mois de l'année, mieux vaut protéger la plante avec des châssis ou des tunnels.

Cerfeuil

Cerfeuil
© andreasbalzer CC BY-NC-SA 2.0 / Flickr

La récolte des feuilles s'effectue d'avril à septembre. Il vous suffit de couper les tiges du cerfeuil au ras du sol et selon vos besoins.

Il est préférable de hacher finement les feuilles et de les consommer fraîches pour ne pas perdre l'arôme une fois séchées.

Ciboulette

Ciboulette

La ciboulette se consomme plus particulièrement fraîche. Toutefois, on peut la faire sécher, mais ses feuilles perdent alors un peu de leur arôme.

Suivant les régions, on peut récolter les feuilles de cette plante aromatique toute l'année et au fur et à mesure des besoins.

Romarin

Romarin
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0/Flickr

Le romarin est une plante aromatique que vous pouvez récolter tout au long de l'année. Préférez les rameaux jeunes et procédez avant que les fleurs apparaissent pour un parfum plus prononcé.

Il est idéal pour réaliser des bouquets garnis, mais vous pouvez également le consommer frais avec des grillades de viandes ou poissons.

Persil

Persil
© Anna CC BY 2.0/Flickr

Plat ou frisé, le persil est une savoureuse plante aromatique qui agrémente nos plats cuisinés et nos salades. Très facile à cultiver, on peut aussi l'utiliser en accompagnement pour parfumer les crustacés et les grillades.

Bon à savoir : le persil est toxique pour les perroquets.

Moutarde

Moutarde
© TANAKA Juuyoh (田中十洋) CC BY 2.0/Flickr

La moutarde de Chine (Brassica juncea), bisannuelle, c'est la moutarde brune. Elle porte plusieurs petits noms : chou faux jonc, moutarde de Sarepta, moutarde tubéreuse, moutarde indienne… Originaire de Chine, elle fut introduite définitivement en culture en Europe vers le début du XXe siècle. Espèce hybride, certainement entre la moutarde noire et un chou (Brassica rapa), elle entre aussi dans la composition de la moutarde de Dijon, comme la moutarde noire.

Sarriette

Sarriette
© free photos CC BY 2.0/Flickr

Cette annuelle ou vivace, selon les espèces, est cultivée pour ses qualités condimentaires et ses propriétés médicinales.

Elle agrémente parfaitement les salades, les crudités, les sauces, les viandes ou les légumes. Elle est facile à cultiver au jardin ainsi que sur les balcons ou les terrasses.

Osmanthe

Osmanthe
© peganum CC BY-SA 2.0 / Flickr

Les fruits se récoltent à maturité, époque variable selon les variétés d'osmanthes. Récoltez les fleurs avant qu'elles ne soient trop épanouies.

Bon à savoir : les fleurs d'osmanthe accompagnant divers thés ou infusions sont réputées diminuer le stress et entraîner la bonne humeur.

Bourrache

Bourrache

Il faut utiliser fleurs et feuilles rapidement, ou les faire sécher sur un grillage étalé sur des tréteaux, dans un local ombragé et ventilé. Lorsqu'elles sont prêtes, mettez-les dans des boites ou bocaux hermétiques, conservez-les au frais, à l'abri de la lumière.

Il est possible d'accélérer le séchage en les mettant à four doux, entrouvert, pendant plusieurs heures.

Ail des ours

Ail des ours

Vous pouvez commencer la récolte des feuilles et des fleurs l'année qui suit le semis, en avril, mai et juin, mais attendez 3 ans pour commencer à prélever les bulbes.

Les bulbes se conservent une semaine. Les fleurs et les feuilles doivent se consommer très fraîches.

Pâquerette

Pâquerette

Pour vous régaler de pâquerettes, attendez la floraison (souvent dès mars) et récoltez pétales, boutons et feuilles. En plats sucrés ou salés, en décoration ou pour agrémenter les salades, cette fleur a tout d'une plante aromatique.

Fraîches ou séchées, les parties de la pâquerette peuvent se consommer également en purée.

Centaurée

Centaurée

Si leur usage le plus répandu est leur culture décorative au jardin, en massifs sur des pelouses, en bordures et couvre-sols, les centaurées sont comestibles : certains les utilisent en décoration de salades, sorbets… ou pour parfumer un thé.

Les fleurs se récoltent tout au long de la floraison qui, selon les variétés, dure du printemps à l'automne.

Centranthe (fausse valériane)

Centranthe (fausse valériane)
© Wendy Cutler CC BY 2.0 / Flickr

Les jeunes feuilles peuvent s'ajouter aux salades, à petites doses, car leur saveur aromatique est amère. Les feuilles peuvent être ramassées pendant presque toute la durée de la vie de la plante, mais elles sont meilleures lorsqu'elles sont jeunes, au printemps.

Pimprenelle

Pimprenelle
© Harry Rose CC BY 2.0/Flickr

Cette plante aromatique faisait partie de tous les potagers il y a quelques années. 

La saveur originale de ses feuilles fraîches, entre noix verte et concombre, les rendent idéales pour parfumer les salades.

Ciboule de Chine

Ciboule de Chine
© Steve Chilton CC BY-NC-ND 2.0 / Flickr

Le goût de la ciboule de Chine rappelle celui de l'ail, en plus doux. Cette plante s'utilise aussi bien crue que cuite, comme la ciboulette. Crues, les feuilles tendres et fraîches, ciselées, aromatisent salades, sauces, omelettes, légumes, viandes, mayonnaise…

Faites-les cuire, dans une quiche, une viande mitonnée, une poêlée de légumes… Les fleurs, à la saveur à peine aillée, décorent joliment les plats, surtout ceux de crudités et les salades. Elles sont ravissantes en verrines.

Berce commune

Berce commune

Aussi bien dans la campagne que dans votre jardin, récoltez les jeunes feuilles en avril. Les feuilles à cuire se récoltent jusqu'à la floraison.

Tout se mange dans la berce : les racines, les feuilles, les tiges, les fleurs, les graines… Il s'en dégage une saveur de mandarine mêlée à de l'angélique. De plus, la berce possède des vertus stimulantes, digestives. Et ses graines, au moyen-âge, étaient utilisées contre l'impuissance masculine.

Livèche

Livèche

Vous pouvez cueillir les feuilles à consommer de suite pendant toute la durée de végétation.

Pour les graines, attendez la formation, en automne. Les racines se récoltent lorsque la plante a trois ans.

Aspérule odorante

Aspérule odorante

La période optimale pour récolter l'aspérule odorante (Galium odoratum) se situe au tout début de la floraison, d'avril à mai selon le climat, car c'est le moment où ses parfums sont à leur apogée.

Avec un couteau bien aiguisé, taillez les fleurs et les feuilles, non pas à ras mais à quelques centimètres du sol pour favoriser la repousse de l'aspérule après la taille.

Camellia sinensis

Camellia sinensis

Au printemps, ce sont les jeunes pousses tendres du Camellia sinensis que l'on coupe, pendant leur croissance.

On appelle « impériale » la cueillette traditionnelle du bourgeon : entre le pouce et l'index, pincez le « pekoe » (bourgeon), qui est une feuille encore enroulée sur elle-même, avec les 2 ou 3 feuilles suivantes. Vous pouvez vous aider de ciseaux à bouquet ou d'un petit sécateur.

Faites ensuite sécher les feuilles avant de vous préparer un thé !

Maceron

Maceron
© Nick Saltmarsh CC BY 2.0 / Flickr

Les jeunes tiges, creuses, peuvent aussi aromatiser les salades ou être confites comme l'angélique. Elles peuvent également être servies cuites comme des asperges. Les fleurs agrémentent les salades, aromatisent les beignets, les jeunes fruits et les boutons floraux se confisent dans le vinaigre. 

Ooreka vous en dit plus

Ooreka vous en dit plus
© Finemedia

Affinez votre recherche en fonction du pH du sol, de l'ensoleillement ou encore du climat de votre région grâce à notre service Trouver une plante !

0 commentaire

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Liens rapides