Chysis

Écrit par les experts Ooreka

Chysis en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Chysis

  • Nom(s) latin(s)

    Chysis

  • Famille

    Orchidacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Serre chaude Serre tempérée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les Chysis, et surtout l'espèce Chysis aurea, ont la réputation d'être parmi les plus belles orchidées d'Amérique centrale. Ce sont des plantes épiphytes originaires du Mexique et de toute la partie nord de l'Amérique du Sud. Elles se développent en altitude aux alentours de 1 700 m.

Une révision du genre a amené les botanistes à considérer qu'il n'y avait que deux espèces de Chysis, et non six comme cela était admis autrefois. Tous les Chysis seraient donc des variétés des Chysis bractescens ou Chysis laevis, le Chysis aurea n'étant qu'une variété de Chysis bractescens. Néanmoins, de nos jours, dix espèces composent le genre suite à une révision plus récente.

L'hybridation avec les genres voisins (Phaius et Calanthe en particulier) est rare ; on ne sait pratiquement rien sur leurs affinités phylogénétiques.

Les Chysis ont des pétales et des sépales très épais, presque succulents, ce qui leur confère une durée de floraison moyennement longue, de deux semaines environ. Ce sont des plantes sympodiales aux longs pseudo-bulbes fusiformes, surmontés de grandes feuilles caduques qui tombent totalement ou partiellement à l'automne. L'inflorescence se développe à la partie inférieure du nouveau pseudo-bulbe et croît en même temps que lui.

L'ensemble de la plante (les pseudo-bulbes comme l'inflorescence) a tendance à adopter un port retombant ; il est possible de remédier à cela par un tuteurage adéquat. Beaucoup préfèrent cependant cultiver les Chysis en paniers suspendus et ajourés : cela présente le double avantage de respecter leur port naturel et de leur procurer une meilleure ventilation et un meilleur éclairage.

Espèces de Chysis

Chysis botaniques

Chysis bractescens

Chysis botaniques Chysis bractescens
  • Origine : Amérique centrale.
  • Floraison : Floraison printanière ou estivale. Fleurs blanches, cireuses, à labelle jaune au centre, plusieurs hampes florales successives, de 7 à 8 cm.
  • Feuillage : Épiphyte à pseudo-bulbes à port retombant. Climat tempéré-chaud.

Chysis bruennowiana

Chysis botaniques Chysis bruennowiana
  • Origine : Amérique tropicale.
  • Floraison : Idem. Fleurs jaune et noisette, plusieurs hampes florales simultanées, de 3 à 4 cm.
  • Feuillage : Idem.

Chysis aurea

Chysis botaniques Chysis aurea
  • Origine : Amérique centrale.
  • Floraison : Floraison printanière. Fleurs jaune orangé, cireuses, parfumées, longévité longue, maxi 12 fleurs sur les vieux sujets, de 5,5 à 7,5 cm.
  • Feuillage : Pseudo-bulbes minces. Climat tempéré-chaud à chaud.

Plantation des Chysis

Plantation des <em>Chysis</em>

PicTrans/CC BY-SA 2.5 dk/Wikimedia

Où les planter ?

Les Chysis ne sont pas des plantes d'ombre ; il faut cependant veiller à ne jamais les exposer en plein soleil, ce qui brûlerait leurs feuilles. Ils apprécient une assez forte luminosité ; c'est là un argument supplémentaire en faveur de leur culture en paniers suspendus.

Les Chysis se cultivent en serre tempérée (à chaude) durant la phase de croissance végétative (printemps et été). En hiver (période de repos), ils doivent être maintenus plus au frais : la partie fraîche de la serre tempérée convient parfaitement.

Une notable différence de température entre le jour et la nuit (comme entre la période de croissance végétative et la période de repos) constitue un gage important de réussite ; telles sont les conditions climatiques des plantes tropicales d'altitude.

Quand planter les Chysis ?

Choisissez un plant en fleurs, cela donne les indications nécessaires au cycle végétatif de l'espèce.

Comment les planter ?

Des paniers ajourés suspendus, prévus pour les orchidées épiphytes, sont le meilleur support pour les Chysis. Mais il est encore possible de les cultiver en pots très hauts.

Culture et entretien des Chysis

Culture et entretien des <em>Chysis</em>

Orchi/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Arrosage

Durant la période de croissance végétative, l'humidité doit être forte, l'arrosage généreux, avec un assèchement partiel entre chaque arrosage.

Comme pour toutes les plantes à feuilles caduques et à forts pseudo-bulbes, l'hiver est une période de repos au cours de laquelle les arrosages sont presque totalement suspendus. Un léger bassinage intermittent permet d'éviter un flétrissement excessif des pseudo-bulbes.

Fertilisation

La partie végétative se développant en même temps que l'inflorescence, beaucoup d'horticulteurs n'appliquent pas de fertilisation sélective selon les moments du cycle végétatif. Ils se contentent de fertiliser leurs Chysis deux ou trois fois par mois, avec un engrais équilibré en formule NPK. Naturellement, ces fertilisations sont suspendues durant la période de repos.

Rempotage

La périodicité du rempotage varie selon la nature des substrats et des contenants.

En panier suspendu, le déséquilibre peut être tel qu'il impose un rempotage annuel. En pot et avec un tuteurage correct, le rempotage peut être effectué de façon bien plus espacée, tous les trois ou quatre ans par exemple ; les pseudo-bulbes, serrés les uns contre les autres, ne débordent qu'assez tardivement.

Une longue période de repos et l'utilisation d'un substrat résistant à la dégradation permettent, dans certains cas, d'espacer les rempotages jusqu'à 4 ou 5 ans. Parmi les formules de substrat proposées, deux retiennent particulièrement l'attention des orchidophiles :

  • Un mélange de fragments de fougère arborescente, d'écorce de pin et de charbon de bois, en proportion d'un tiers pour chaque composant.
  • Une association de cailloux lavés, de charbon de bois et de fibre de noix de coco, en proportion d'un tiers pour chaque composant.

D'aucuns préfèrent des solutions plus classiques et empotent leurs Chysis dans le compost utilisé pour les Cattleya.

Le meilleur moment pour le rempotage se situe au tout début de la croissance végétative, lorsque les nouvelles pousses racinaires viennent d'apparaître.

Maladies, nuisibles et parasites

Rien de particulier à signaler si on respecte les besoins de culture de la plante.

Multiplication des Chysis

Multiplication des <em>Chysis</em>

Claire Woods/CC BY NC ND 2.0/Flickr

La multiplication d'orchidées à pseudo-bulbes se pratique par division des touffes, en laissant toujours un minimum de trois pseudo-bulbes pour chaque séparation.

Conseils écologiques

Les orchidées tropicales ayant une forte demande en humidité, l'emploi d'eau de pluie récupérée permet de faire des économies.

Un peu d'histoire…

C'est en 1838 que John Henchman, collecteur des établissements Low, a découvert un spécimen de Chysis aurea dans la vallée du Cumanacoa au Venezuela.

L'apparence de leurs pollinies, plus ou moins fusionnées en une seule masse, est à l'origine de leur nom (chysis signifie « fusion » en grec).

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides