Corynephorus canescens

Écrit par les experts Ooreka

Corynephorus canescens en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Corynéphore blanchâtre, Canche des sables

  • Nom(s) latin(s)

    Corynephorus canescens

  • Famille

    Poaceées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Herbes et graminées

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le corynéphore blanchâtre (Corynephorus canescens) est appelé couramment canche des sables, pour sa ressemblance avec les touffes dressées de la canche cespiteuse, autre graminée sauvage. Mais la ressemblance s'arrête là puisque le corynephore blanchâtre a la particularité de pousser dans les pelouses sableuses, alors que la canche préfère les terrains plus lourds et argileux.

De la famille des Poacées, ce corynéphore est vivace et persistant, il se multiplie seul en se ressemant spontanément. Cette faculté compense le manque de longévité de chacune des touffes.

Son feuillage longiforme et dressé offre une teinte bleutée décorative, renforcée par la floraison en épillets blancs de mai à juillet surmontant les touffes. Ces dernières font entre 15 et 30 cm de haut, et 40 cm en fleurs.

De façon sauvage, le corynéphore blanchâtre (Corynephorus canescens) colonise les terrains sableux et les dunes. Il renforce d'ailleurs la stabilisation de ces dernières.

Au jardin, cette graminée de petite taille est utile dans les endroits ensoleillés où le terrain est très poreux et sableux, voire même caillouteux. Elle peut se cultiver en pot sur un balcon ou sur une terrasse. Dans ce cas, il faudra l'arroser régulièrement.

Variétés de Corynephorus canescens

Corynephorus canescens

Espèce type

Corynephorus canescens Espèce type
  • Floraison : Épillets plumeux et blanchâtres de mai à fin juillet.
  • Végétation : Touffes dressées de feuilles fines et raides sur 15 à 30 cm de haut.
  • Qualités : Bonne résistance à la sécheresse et aux sols pauvres. Qualités décoratives dues à la coloration glauque du feuillage et des épillets blancs puis rouges en été.

'Spiky Blue'

Corynephorus canescens 'Spiky Blue'
  • Floraison : Épillets blancs.
  • Végétation : Feuillage bleu acier.
  • Qualités : Le feuillage rougit légèrement en été.

Plantation de Corynephorus canescens

Plantation de <em>Corynephorus canescens</em>

Nordlicht/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Sa résistance à la sécheresse en fait un élément à privilégier dans les jardins de campagne, et sur les toitures végétalisées.

Choisissez un endroit bien ensoleillé où le sol est sableux ou poreux et caillouteux. Évitez les sols lourds et calcaires.

Si vous cultivez en pot, placez ce dernier au soleil.

Quand planter le Corynephorus canescens ?

La plantation s'effectue de préférence au printemps ou en fin d'été.

Comment le planter en pleine terre ?

  • Trempez le pot dans l'eau, laissez l'eau s'égoutter puis dépotez.
  • Positionnez dans le trou de plantation de façon que la surface de la motte arrive au niveau du sol.
  • Rebouchez les interstices, tassez et arrosez.
  • Complétez le niveau de terre si besoin.

Comment planter le Corynephrus canescens en pot ?

Prenez un terreau de bonne qualité, pas trop léger, car le peu de terre disponible dans un pot s'assèche beaucoup plus vite qu'au jardin en pleine terre.

Idées d'association

Calamagrostis

Ces deux graminées de milieu sec cohabitent parfaitement !

Culture et entretien de Corynephorus canescens

Culture et entretien de <em>Corynephorus canescens</em>

Nordlicht/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

En automne et en fin d'hiver, nettoyez la touffe des feuilles sèches, sans toucher aux autres. Ce nettoyage ravivera les teintes de vos plantes.

En pleine terre

L'arrosage de cette graminée est parcimonieux, mais régulier la première année pour permettre une reprise facile. Ensuite, elle se débrouille seule.

Si vous l'associez avec d'autres graminées de milieux secs, placez des tuyaux poreux au sol entre les touffes pour arroser les deux premiers étés, le temps que les touffes s'installent et grossissent. Ensuite, surveillez que les espèces ne se concurrencent pas en divisant au besoin certaines d'entre elles.

En pot

L'arrosage sera régulier, du printemps à l'automne. Ne laissez pas le substrat se dessécher complètement en hiver s'il ne pleut pas. La plante est rustique (-10 °C) et persistante. Elle a donc besoin d'un minimum d'eau pour conserver son feuillage en hiver.

Maladies, nuisibles et parasites

En terrain sableux acide ou neutre, la plante reste exempte de parasites et de maladies.

Multiplication de Corynephorus canescens

Multiplication de <em>Corynephorus canescens</em>

Kristian Peters/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

La multiplication se fait par division, mais elle est souvent inutile, car la plante se ressème spontanément.

Quand diviser ?

La division a lieu au printemps.

Comment diviser ?

Les touffes sont séparées en deux ou trois morceaux munis de racines, puis replantées en différents endroits.

Conseils écologiques

La plante se ressème seule, ce qui permet aussi une multiplication naturelle sans avoir à intervenir.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides