Lewisia

Écrit par les experts Ooreka

Lewisia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Lewisia, Lewisie

  • Nom(s) latin(s)

    Lewisia cotyledon

  • Famille

    Portulacacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante grasse, succulente ou cactus

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,30 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    6 à 9 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille Muret Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

On remarque le lewisia au printemps, quand il produit sa magnifique floraison, puis les feuilles restent décoratives et persistantes. Elles finissent par se fondre dans le vert des autres feuillages. L’intérêt de la plante est donc principalement printanier, mais il est spectaculaire. C’est ce qui fait le succès grandissant de cette succulente dans toutes les surfaces de vente.

Lewisia cotyledon est classé parmi les plantes alpines. C’est la raison de sa rusticité, et ni son feuillage ni sa souche ne craignent le froid jusqu’à -15 °C. La plante déploie une rosette de feuilles épaisses et succulentes de laquelle sortent de très fines hampes portant des fleurs en corymbe. Celles-ci se déclinent en plusieurs coloris, toujours ardents, allant du rose lumineux au blanc en passant par l’abricot. Au cœur des corolles, les étamines dorées se remarquent bien et ajoutent un effet encore plus tonique à l’ensemble.

Adulte, cette espèce de lewisia atteint 20 à 30 cm de haut en fleurs, mais la rosette ne dépasse pas 10 à 15 cm de haut une fois la plante défleurie. Cette rosette décorative peut conserver un aspect plus ou moins aplati avec des feuilles dressées au cœur.

Dans son aire d’origine, le lewisia se rencontre dans les éboulis rocheux d’altitude. Ce n’est pas à proprement parler une plante de rocaille sèche, même s’il peut se contenter des pluies. Une humidité normale du sol lui est préférable. Toutefois, il peut garnir les murets, les rocailles de jardin, les talus, les bordures, les massifs printaniers en association par exemple avec des myosotis qui feront ressortir la couleur de ses fleurs.

Il se cultive très bien en pot et fait d’ailleurs partie des plantes nouvelles conseillées pour les balcons et terrasses. Dans cette optique, une association avec des bulbes d’été ou des vivaces estivales rendra les pots attractifs sur une plus longue période.

Espèces et variétés de lewisia

Une vingtaine d’espèces du genre lewisia ont été recensées. L’espèce Lewisia cotyledon est vendue couramment sous nos climats depuis quelques années, c’est la seule a être utilisée en horticulture ornementale. Ses hybrides sont similaires au niveau de la forme et de l’envergure, ils se différencient principalement par leur coloris. De ce fait, leur nom n’apparaît que rarement sur les étiquettes.

Lewisia cotyledon

Espèce type

Lewisia cotyledon Espèce type
  • Floraison : Fleurs jaunes, orange, roses, violacées ou rouges s’étalant entre avril et juin.
  • Qualités : La floraison est vraiment surprenante et lumineuse. La plante se cultive sans souci, même quand on débute en jardinage car elle résiste longtemps sans soins.

'Alba'

Lewisia cotyledon 'Alba'
  • Floraison : Fleurs blanches très lumineuses
  • Qualités : Feuillage identique au type.

'Ashwood Carousel'

Lewisia cotyledon 'Ashwood Carousel'
  • Floraison : Floraison semi-double, jaune devenant blanche à la maturité des fleurs.
  • Qualités : --

'Magenta'

Lewisia cotyledon 'Magenta'
  • Floraison : Fleurs rose magenta avec un cœur blanc.
  • Qualités : --

Lewisia cotyledon var. Siskiyou

Lewisia cotyledon Lewisia cotyledon var. Siskiyou
  • Floraison : Fleurs rose vif marginées de blanc.
  • Qualités : Feuillage identique, peut prendre des teintes pourprées en hiver.

Plantation du lewisia

Plantation du lewisia

Où le planter ?

Un sol bien drainé et riche sera le meilleur endroit pour planter le lewisia.

Privilégiez le plein soleil. Une situation légèrement ombragée est possible si la plante reçoit au minimum 6 h de soleil par jour.

Quand planter Lewisia cotyledon ?

La plantation s'effectue au printemps, et le rempotage des sujets cultivés en pots se fait aussi au printemps.

Comment le planter ?

Améliorez votre sol si celui-ci est trop pauvre, avec du compost bien décomposé. Ce compost fait maison sert également à alléger la structure du sol dans les terrains un peu lourds. Si besoin, ajoutez du sable grossier de rivière.

En pot, plantez dans un terreau enrichi qui pourra apporter suffisamment d'éléments nutritifs à la plante. Ne gardez pas de soucoupe sous le pot, pour éviter l'eau stagnante quand il pleut.

Culture et entretien de Lewisia cotyledon

Culture et entretien de <em>Lewisia cotyledon</em>

Pensez à arroser régulièrement, surtout pour les cultures en pot, car le lewisia préfère les terrains assez frais. En terrain sec, il résiste grâce à sa qualité de succulente mais pousse plus lentement. L'arrosage en période de floraison permet aussi aux fleurs de se renouveler en abondance. Baissez la fréquence des arrosages en automne. En hiver, la plante se suffit des pluies naturelles. Par contre, en véranda, elle aura besoin d'un apport d'eau tous les 15 jours environ en hiver.

Aucune protection hivernale n'est nécessaire, même pour les sujets en pots. Quand ces derniers sont installés sur le balcon, il est conseillé de les placer au sol, protégés du vent glacé, en compagnie des autres plantes que vous regroupez.

Au balcon et sur la terrasse, rempotez chaque année dans un terreau neuf et profitez de ce rempotage pour diviser la plante si besoin. Chaque début de printemps, apportez un engrais liquide dans l'eau d'arrosage. En pleine terre, apportez une couche fine d'engrais organique ou de compost bien décomposé.

Supprimez les hampes de fleurs fanées. Désherbez si besoin autour des rosettes. En rocaille, placez un paillis de graviers ou de petits cailloux tout autour pour vous éviter ce travail. Ce paillis peut aussi être épandu quand on cultive la plante en bordure de massif, il évitera que les feuilles de la base restent en contact avec l'humidité de la terre en hiver et quand il pleut beaucoup, et limitera les attaques des escargots.

Maladies, nuisibles et parasites

En terrain trop lourd et pas assez bien drainé, la plante peut souffrir de la pourriture du collet. Améliorez le drainage par l'apport de sable grossier ou de pouzzolane broyée, dégagez les feuilles de la base et placez un paillis de graviers tout autour.

La culture en véranda peut aussi provoquer des attaques de parasites tels que les pucerons. Régulez davantage l'arrosage, aérez le plus possible en été et ne chauffez que très peu en hiver pour éviter ces problèmes. Le lewisia a besoin d'une période de froid en hiver pour bien refleurir au printemps, il vaut donc mieux le cultiver en véranda fraîche ou dehors.

Au jardin, limaces et escargots se manifestent en occasionnant des dégâts sur les feuilles. Par contre les risques sont beaucoup moins importants, voire même nuls dans la culture sur balcon ou terrasse, à condition de ne pas avoir ramené d'escargots dans d'autres cultures.

Multiplication du lewisia

Multiplication du lewisia

Quand diviser ?

La fin d’été est la meilleure période pour effectuer une division des rosettes.

Comment diviser ?

Le lewisia produit une rosette, puis se multiplie seul par d’autres jeunes rosettes qui apparaissent à côté de la plante principale. Il suffit donc se séparer ces jeunes rosettes latérales du pied mère et de les replanter aussitôt dans un pot individuel. Arrosez régulièrement jusqu’à la reprise mais sans engorger le substrat. La reprise s’effectue en 4 à 6 semaines environ.

Note : la plante peut se ressemer, mais les nouveaux sujets nés de ce semis spontané ne donneront pas forcément la même couleur de fleurs que le pied mère. Il faut attendre deux ans avant que la première floraison apparaisse.

Conseils écologiques

La plante reste magnifique pendant de longues années si l’eau et la nourriture ne manquent pas quand elle est cultivée en pots. Sa résistance à un manque de soins et d’arrosage ne doit donc pas vous faire croire qu’elle n’a besoin de rien. Pensez à la rempoter ou à lui donner de l’engrais si vous la cultivez en pot, et n’oubliez pas les arrosages, même si au retour des vacances vous avez l’impression qu’elle n’a pas souffert de votre absence !

Un peu d’histoire…

Le genre Lewisia est originaire de l’Amérique du Nord, plus spécifiquement de l’ouest des États-Unis. Une espèce a pris le nom de sa région d’origine, c’est Lewisia cotyledon var. Siskiyou, appelé aussi léwisie du Siskiyou.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides