Asaret

Écrit par les experts Ooreka

Asaret en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Asaret

  • Nom(s) latin(s)

    Asarum

  • Famille

    Aristolochiacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,30 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,40 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    4 à 6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Bosquet ou forêt Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'asaret d'Europe (Asarum europaeum) pousse naturellement, il fait partie de la flore sauvage de nos contrées. Il est appelé « cabaret » ou « oreille » dans le langage courant de nos campagnes. Cette plante vivace rampante couvre le sol des forêts d'arbres feuillus dans le nord et l'est de la France. Il est aussi présent en Europe centrale. Son odeur fétide lui a donné son nom tiré du grec (asé signifie « nausée »). Cet asaret est peu utilisé en tant que tel en ornement des jardins, il est plutôt accepté comme élément naturel des sous-bois dans les grands domaines et jardins comprenant une partie boisée. Ses feuilles arrondies sont cordiformes à la base, velues, portées par de longs pétioles, vert vif uni ou ponctué de taches plus claires. Elles persistent toute l'année, et se remarquent ainsi davantage en hiver quand les arbres qui la surplombent ont perdu leurs feuilles.

Mais d'autres espèces présentes dans le monde ont attiré l'intérêt des horticulteurs. L'asaret d'Asie par exemple (Asarum splendens) aussi appelé gingembre d'Asie, offre la même capacité à tapisser les sous-bois ombragés avec de magnifiques feuilles panachées. Ces dernières peuvent se confondre avec celles du cyclamen de Naples. Sa végétation est un peu plus haute que notre espèce européenne, entre 10 et 20 cm et s'étale davantage. Ses feuilles sont plus pointues et surtout plus attractives visuellement. Asarum splendens est vert glauque avec des panachures argentées, donc d'un effet décoratif certain dans les jardins ombragés au sol frais. Il peut remplacer avantageusement le paillage pour créer une animation dans les endroits difficiles à végétaliser sous les arbres.

L'asaret à grandes feuilles, Asarum delavayi, offre une floraison qui se remarque davantage car le cœur des corolles est blanc. Le contraste est donc fort avec la teinte pourpre extérieure. Ses feuilles deux à trois fois plus larges que l'asaret d'Europe sont par contre moins nombreuses et, quand elles sont attaquées par les limaces, présentent des trous peu décoratifs.

Asarum caudatum et l'asaret du Canada, Asarum canadense, sont surnommés « gingembre sauvage » bien qu'ils n'aient pas de lien avec la famille des gingembres, mais leur rhizome a la même odeur que cette épice. Asarum caudatum fleurit en juin-juillet, Asarum canadense un peu plus tôt. Originaire de l'Amérique du Nord, ce dernier était utilisé dans la pharmacopée amérindienne.

Toutes ces espèces offrent une excellente rusticité sous nos climats. Elles s'utilisent dans les jardins en association par exemple avec les hostas, les dicentras, les lamiers. Elles supportent la concurrence racinaire des arbres et arbustes.

Une autre espèce est apparue récemment chez les horticulteurs, l'asaret de Taïwan, Asarum epigynum, aux feuilles allongées et marbrées de blanc, ressemblant à celles de l'arum d'Italie (Arum italicum) en moindre envergure. Il fleurit plus tôt au printemps, de février à mars et se cultive dans des régions au climat plus doux.

Note : aimant les milieux montagnards jusqu'à 1 700 m d'altitude environ, l'asaret d'Europe reste une plante protégée dans certains départements.

Espèces et variétés d'asaret

Asarum canadense

Asarum canadense
  • Floraison : Fleurs pourpres en mai-juin.
  • Végétation : Feuillage caduc, assez touffu sur 15 à 20 cm de haut.
  • Qualités : Les feuilles forment un bon couvre-sol d'aspect champêtre.

Asarum caudatum

Asarum caudatum
  • Floraison : Fleurs très originales aux pétales rouge pourpré qui s'étirent en s'affinant. Floraison en juin-juillet.
  • Végétation : Grandes feuilles vert moyen, presque plates et qui restent au ras du sol.
  • Qualités : Cette espèce est à mettre en valeur dans un petit sous-bois, ou à cultiver en larges potées dans un lieu ombragé.

Asarum delavayi

Asarum delavayi
  • Floraison : Fleurs pourpres à cœur blanc en mars-avril.
  • Végétation : Grandes feuilles vert clair. Hauteur générale de 12 cm environ.
  • Qualités : La floraison originale se remarque mieux que sur les autres espèces.

Asarum epigynum

Asaret Fleurs peu visibles, en février-mars.
  • Floraison : Fleurs peu visibles, en février-mars.
  • Végétation : Feuillage très attractif, vert vif marbré de blanc.
  • Qualités : La qualité décorative du feuillage est un atout certain pour les jardins ombragés.

Asarum europaeum

Asarum europaeum
  • Floraison : Petites fleurs en clochettes bombées, couleur prune d'avril à juin.
  • Végétation : Belles feuilles cordiformes et velues à odeur camphrée sur des tiges rampantes. 5 à 12 cm de haut.
  • Qualités : Bon couvre-sol en sous-bois.

Asarum splendens

Asarum splendens
  • Floraison : Fleurs pourpre foncéen juin-juillet, assez grosses mais qui restent plaquées au sol et peuvent passer inaperçues.
  • Végétation : Feuillage panaché sur 10 à 15 cm de haut. Souche rhizomateuse qui se multiplie seule.
  • Qualités : Très joli feuillage, bien touffu qui forme un couvre-sol attractif s'étendant assez rapidement.

Semis et plantation de l'asaret

Semis et plantation de l'asaret

free photos/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Les différentes espèces d'asaret ont toutes en commun leur besoin d'ombrage. Et elles préfèrent les milieux frais, qu'ils soient en sous-bois, au pied des arbres et arbustes dans un jardin urbain ou en potées placées à l'ombre. Dans le cas de ces dernières, il faudra bien arroser par temps sec.

Quand planter l'asaret ?

La plante est vivace, elle peut donc à profit être mise en place au printemps ou en automne.

Comment le planter ?

La plantation est similaire à celle des autres espèces vivaces, en conservant le haut de la motte au niveau du sol. Une distance de plantation de 30 à 40 cm est requise, de façon à former un couvre-sol bien touffu.

En pot, plantez dans un terreau riche qui retient bien l'eau.

Culture et entretien de l'asaret

Culture et entretien de l'asaret

L'asaret ornemental s'entretient peu, il se naturalise aussi vite que l'asaret d'Europe. La plupart des espèces conservent toutes les qualités de résistance au froid.

Arrosez régulièrement après la plantation, et vérifiez que le terrain reste frais en période de chaleur ou de sécheresse. Ces dernières peuvent intervenir aussi bien au printemps, en automne et en hiver qu'en période estivale.

En pot, arrosez très régulièrement.

Divisez les souches quand elles sont trop denses.

Maladies, nuisibles et parasites

Les limaces et escargots peuvent s'attaquer aux jeunes feuilles au printemps. Mais l'abondance du feuillage permet de masquer ces attaques, et la plante y résiste très bien.

Multiplication de l'asaret

Multiplication de l'asaret

Ce type de plante se multiplie déjà très bien seul, par les rhizomes souterrains et également par les graines disséminées par la petite faune et les fourmis, en particulier pour l'espèce d'Europe, celle du Canada et Asarum splendens.

Si vous voulez en plus avoir de nouveaux plants pour animer d'autres parties du jardin, effectuez une division au printemps avant la floraison, ou en début d'automne.

Les souches rhizomateuses se coupent en tronçons que l'on replante aussitôt.

Conseils écologiques

Faites confiance à l'espèce asiatique (Asarum splendens) pour orner les jardins et tapisser le sol dans les endroits difficiles. La plante n'a pas besoin d'engrais pour cela, et produit un feuillage conséquent qui ne craint pas les gastéropodes.

Un peu d'histoire…

L'asaret d'Europe était autrefois utilisé comme vomitif dans la pharmacopée naturelle. Aujourd'hui il est encore l'une des plantes courantes de la phytothérapie. Ses racines ont des propriétés analgésiques, expectorantes et vomitives. Mais sa toxicité est également à prendre en compte, car la plante contient de l'asarone et de l'acide aristolochique.

En usage externe, l'extrait de plante permet de traiter les dermatoses et de réduire les réactions dues aux piqûres d'insectes.

Attention : il vaut donc mieux se fier aux dosages conseillés et préparations effectuées par des spécialistes plutôt que concocter seul son remède.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides