Huernia

Écrit par les experts Ooreka

Huernia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Huernia

  • Nom(s) latin(s)

    Huernia

  • Famille

    Asclépiadacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante grasse, succulente ou cactus

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    < 0,15 m
  • Largeur à maturité

    Environ 10 cm

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Difficile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Entrée Salon/Cuisine
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les huernias sont de petites succulentes vendues chez les pépiniéristes collectionneurs. Très attirantes par leur floraison assez extraordinaire, ces plantes le sont beaucoup moins une fois celle-ci passée car les tiges nues n'ont pas d'intérêt décoratif.

Ce genre est très proche de deux autres avec lesquels on peut le confondre : Orbea et Stapelia. Les tiges sont presque similaires, et les fleurs offrent la même physionomie en étoile plus ou moins découpée. Ces trois genres font partie de la même famille des Asclépiadacées qui est originaire d'Afrique du Sud.

Leur culture est difficile pour les néophytes qui ne se sont pas encore aguerris aux conditions spécifiques demandées par ces succulentes. De plus, selon l'espèce et sa région d'origine (l'Afrique du Sud est un très grand pays), l'arrosage peut être différent ainsi que la période de végétation. Cela complique donc les choses, mais tout amateur passionné arrivera à comprendre les besoins spécifiques de chacune de ses plantes.

Les tiges de huernias, succulente et rampante, ont la forme d'un doigt et comportent des feuilles en forme d'épines plus ou moins molles, dont certaines tombent rapidement et d'autres sont comme des dents pointues qui font prendre la plante pour un cactus. Elles ont une hauteur maximale de 10 cm et une envergure similaire mais ce type de plante forme de grandes colonies et finit par recouvrir de larges zones dans son milieu d'origine. Un pot de huernia peut donc contenir une petite colonie.

Les fleurs intéressent par leur ampleur, leur forme et leurs couleurs très originales. Elles ressemblent à des étoiles de mer à cinq branches, unies, striées ou mouchetées, en rouge pourpré, violine, jaune ou blanc. Certaines sont veloutées, d'autres couvertes d'excroissances de couleur différente semblables à des poils épais. Elles apparaissent en général en automne. Pour attirer les insectes pollinisateurs, elles dégagent une senteur de viande pourrie assez désagréable quand on s'en approche.

Arrivés dans nos contrées, les huernias ne peuvent réussir qu'en pot, bien abrités du soleil vif et du froid. Une serre très bien aérée peuplée de plantes vertes est une solution, ou une pièce intérieure lumineuse mais en veillant à placer le pot hors de portée du soleil direct. En hiver, la plante est en repos et demande à être hivernée dans un endroit frais.

Espèces et variétés de Huernia

Entre les genres Huernia, Orbea et Stapelia, il y a peu de différences. Orbea variegata a par exemple pour synonyme Stapelia variegata, et la fleur ressemble à celle de Huernia pillansii. Il est donc possible d'acheter une plante étiquetée Huernia alors qu'elle fait partie des autres genres. Le huernia a généralement des tiges arrondies, alors que celles des deux autres genres sont quadrangulaires. Mais la végétation et les floraisons se ressemblent énormément. La collection peut ainsi s'agrandir avec des espèces toutes plus originales dans leurs floraisons. Ces succulentes sont tout de même assez rares dans le commerce.

Huernia pillansii

Huernia pillansii
  • Floraison : Fleur mouchetée jaune et rouge, d'aspect poilu.
  • Végétation : Tiges rondes couvertes de nombreuses épines molles.
  • Qualités : Colonies décoratives. C'est l'une des espèces les plus jolies.

Huernia confusa

Huernia confusa
  • Floraison : Fleur striée crème et bordeaux, comportant un bourrelet entre le cœur et les pointes de l'étoile.
  • Végétation : Tiges vertes arrondies avec des dents pointues.
  • Qualités : Fleur très originale.

Huernia hallii

Huernia Fleur crème mouchetée de rouge vif, bien ouverte.
  • Floraison : Fleur crème mouchetée de rouge vif, bien ouverte.
  • Végétation : Tiges vert clair à dents pointues.
  • Qualités : Très jolie fleur, attractive par sa couleur claire.

Huernia hystrix

Huernia hystrix
  • Floraison : Fleur rouge et blanche aux bords recourbés, paraissant ronde. Odeur désagréable de viande pourrie.
  • Végétation : Tiges vert bleuté angulaires comportant des dents pointues.
  • Qualités : Fleur très étonnante.

Huernia macrocarpa

Huernia macrocarpa
  • Floraison : Fleur rouge foncé velouté, presque noire.
  • Végétation : Tiges vert vif arrondies.
  • Qualités : La floraison ressort bien sur le vert vif des tiges.

Plantation du huernia

Plantation du huernia

Maja Dumat/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Placez-le dans un endroit bien aéré qui ne reçoit pas de soleil direct. Dans la nature, les huernias préfèrent pousser dans une lumière tamisée ou sous l'ombrage des arbustes. En intérieur ou en serre, il faut respecter ce besoin car dans le cas d'une lumière trop vive ou d'une exposition au soleil vif, les tiges rougissent, la plante stoppe sa croissance et peut ensuite dépérir.

Il est important aussi de pouvoir jouer sur les températures, pour avoir plus de fraîcheur en hiver mais jamais moins de 8 °C.

Quand planter le huernia ?

Le rempotage peut avoir lieu entre janvier et juillet, de préférence entre février et mai quand la végétation repart afin de favoriser son enracinement dans le nouveau pot.

Comment le planter ?

Un pot plus large que l'envergure de la plante permet de bien stabiliser cette dernière et de favoriser la multiplication naturelle des tiges. Le substrat est un mélange de 50 % sable et gravillons, ou sable et pouzzolane broyée finement, avec 50 % de terreau pour plante d'intérieur à fleurs. Si vous avez un jardin, vous pouvez remplacer le terreau par de la terre végétale. Le collet doit rester au niveau de la surface, surtout pas plus enfoncé en terre.

Culture et entretien du huernia

Culture et entretien du huernia

Ton Rulkens/CC BY-SA 2.0/Flickr

Arrosez en période de végétation, en humidifiant toute la motte mais en laissant sécher le substrat entre deux arrosages. Ne laissez pas d'eau résiduelle dans la soucoupe. Il n'y a pas de fréquence type, tout dépend du rythme de croissance de votre plante. Quand elle produit de nouvelles pousses, elle a besoin d'être arrosée. Si les tiges ont l'air de s'affaisser, la plante manque d'eau, arrosez. Mais quand vous ne remarquez pas de croissance particulière, espacez les arrosages pour ne pas engendrer trop d'humidité non profitable à la plante, humidité qui peut être la cause de l'apparition rapide de la maladie des taches noires.

En période de repos hivernal, arrosez seulement de temps à autre pour ne pas laisser le substrat s'assécher de trop, ce qui aurait pour effet de rabougrir les racines et empêcher une bonne reprise de la végétation au printemps.

L'hivernage s'effectue à une température minimum de 8 °C.

Maladies, nuisibles et parasites

La maladie des taches noires est celle qui atteint et fait périr les huernias qui vivent dans un milieu trop humide. Aérez bien la pièce même en hiver, et arrosez avec parcimonie en hiver. Traitez avec un fongicide. Coupez la partie atteinte pour éviter la propagation de la maladie.

Multiplication du huernia

Multiplication du huernia

Üverraschungsbilder/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Si le huernia se plaît particulièrement chez vous, vous pouvez tenter de diviser les rejets en les séparant de la plante d'origine. Sinon, essayez le bouturage, assez facile sur ce type de succulente. Cette multiplication s'effectue du milieu du printemps jusqu'en été, en période de végétation active.

Prélevez une tige en la coupant avec une lame bien stérilisée au préalable (passée dans une flamme ou nettoyée avec de l'alcool à 90 °C). Laissez cette tige dans un endroit ombragé pendant quelques jours pour que la plaie sèche. Enfoncez ensuite la bouture dans le substrat d'un nouveau pot. Les racines apparaissent rapidement et la reprise s'effectue si l'arrosage est suivi en période de croissance. Le pot sera placé dans les mêmes conditions de lumière que la plante d'origine.

Conseils écologiques

Ne tentez cette culture que si vous pensez avoir le temps d'observer régulièrement votre plante pour bien arriver à déterminer ses besoins. Car il n'existe pas réellement de généralités de culture regroupant ce genre dispersé de façon assez étendue sur plusieurs régions d'Afrique du Sud.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides