Arum italicum

Écrit par les experts Ooreka

Arum italicum en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Arum d'Italie

  • Nom(s) latin(s)

    Arum italicum

  • Famille

    Aracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Bosquet ou forêt
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les arums sont des plantes vivaces tubéreuses, des géophytes avec des feuilles simples en forme de tête de flèche, et de minuscules fleurs cachées, à la base d'un spadice jaune ou violet en forme de massue, dans une spathe en forme de capuchon voyant, et suivies d'une fructification présentant des baies rouges.

Originaire de la région méditerranéenne dans le sud de l'Europe avec la sous-espèce Arum italicum subsp. neglectum (feuillage peu veiné), mais aussi dans le nord de l'Afrique et le Moyen-Orient avec la sous-espèce Arum italicum subsp. byzantinum, l'arum d'Italie s'est implanté en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas. On rencontre encore une sous-espèce à spathe blanche (Arum italicum subsp. albispathum) en Crimée et au Caucase, et une autre sous-espèce océanique (Arum italicum subsp.canariense) aux Canaries, à Madère et dans les Açores. Arum italicum est également naturalisé en Argentine et dans quelques lieux épars aux États-Unis.

Arum italicum est une herbacée intéressante en automne et au printemps qui atteint une stature de 20 à 80 cm, mais le plus souvent dans la gamme 30-50 cm de haut. Il forme un système racinaire bulbeux. Des feuilles « flottantes », visibles à l'automne, ont une longueur de 9 à 40 cm et une largeur de 2 à 29 cm. Le limbe des feuilles est en forme de flèche, généralement avec des nervures blanches frappantes, quelques fois de couleur noire.

L'arum d'Italie est monoïque. L'inflorescence se compose d'une tige, un spathe, et du spadice. La tige de l'inflorescence va de 15 à 40 cm de haut. Les fleurs unisexuées sont situées à la partie inférieure d'une ampoule jaune, cachée sous une seule bractée, vert blanchâtre qui est typique des spathes des aracées. La spathe, de 11 à 38 cm de long, blanc à l'intérieur, vert blanchâtre à l'extérieur, est fréquemment violet à son extrémité. Les fleurs mâles sont dans ce cas plus grandes que celles d'une fleur femelle. Les fleurs mâles sont plus jaunes, et conservent de nombreuses fleurs stériles disponibles.

La période de floraison se prolonge de mars/avril à mai. La pollinisation est effectuée par des insectes, comme les mouches. Les baies, issues de la fructification d'Arum italicum, sont rouges.

Après la floraison, les feuilles et les spathes meurent en laissant seulement le spadice épais qui se développe en d'attrayantes baies rouge-orange, brillantes en été. Les nouvelles feuilles apparaissent en automne et restent persistantes dans les climats chauds pour l'hiver, mais meurent dans les climats froids et émergent à nouveau au début du printemps.

Attention : l'arum d'Italie contient des cristaux d'oxalate de calcium, des sels solubles de l'acide oxalique. La plante est toxique ! Dans les fruits non mûrs, la teneur en oxalates solubles va jusqu'à 0,4 %, dans le fruit mûr jusqu'à 0,3 %. Toutes les parties de cette plante sont toxiques.

Espèces et variétés d'Arum italicum

Arum italicumspadice jaune) peut s'hybrider avec Arum maculatum (à spadice violet).

Arum d'Italie, gouet d'Italie, pied-de-veau (Arum italicum)

Espèce type

Arum d'Italie, gouet d'Italie, pied-de-veau (Arum italicum) Espèce type
  • Fleurs et floraison : Baies brillantes d'un orange franc.
  • Caractéristiques : Plante vivace de 20 à 60 cm de haut (rarement 80 cm). Feuilles naissant avant l'hiver.
  • Qualités : Superbes feuilles veinées de blanc jaunâtre.

'Marmoratum' / 'Pictum'

Arum d'Italie, gouet d'Italie, pied-de-veau (Arum italicum) 'Marmoratum' / 'Pictum'
  • Fleurs et floraison : Grandes spathes jaune-verdâtre avec un spadice jaune, qui sont suivies par des baies voyantes rouge-orange.
  • Caractéristiques : Hauteur limitée à 30-40 cm.
  • Qualités : Feuilles plus sombres, marbrées, vert brillant veiné de blanc crème.

Semis et plantation d'Arum italicum

Semis et plantation d'<em>Arum italicum</em>

Bernard DUPONT/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

Préférez des sols argileux (lourds), riches en nutriments. Le milieu est préférentiellement humide, mais bien drainé et riche en humus. Les sols calcaires sont parfaitement tolérés.

Exposez plein sud pour une plantation à l'ombre, ou en mi ombre. La lisière, en sous-étage, de rosiers hauts ou d'arbustes, est un bon emplacement. Privilégiez les jardins boisés et leurs zones frontalières ombragées.

Quand planter Arum italicum ?

En automne, tant pour le semis que pour un repiquage de tubercules.

Comment le planter ?

À partir de grands bulbes (tubercules), plantez directement dans leurs emplacements permanents, à 15 cm de profondeur, mais il est préférable de planter les petits oignons en pots et de les cultiver pendant un an dans un châssis froid avant de les planter à l'extérieur.

Comment semer Arum italicum ?

Semez les graines fines, et faites en sorte de permettre aux jeunes plants de pousser sans perturbation durant toute leur première année, en apportant un engrais liquide occasionnellement pour veiller à ce qu'il n'y ait pas de carence en minéraux.

Lorsque les plantes sont en dormance à l'automne, divisez les petits oignons en les repiquant par 2 ou 3 dans chaque pot. Cultivez-les à mi-ombre dans la serre pour une année supplémentaire. La plantation définitive interviendra à l'automne, après la période de dormance.

Bon à savoir : cultivé comme plante ornementale en jardin ombragé, typiquement en lisière de bois, certains jardiniers utilisent cet arum en sous-étage avec l'hosta, car les arums d'Italie et les hostas produisent leur feuillage séquentiellement (lorsque l'hosta dépérit, l'arum le remplace, laissant le terrain couvert).

Culture et entretien d'Arum italicum

Culture et entretien d'<em>Arum italicum</em>

Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Dans les régions froides, malgré la rusticité d'Arum italicum, la viabilité de la plante n'est pas assurée avec des hivers très rigoureux (température en dessous de -10 °C) : dans ce cas, l'arum d'Italie doit être planté dans un endroit protégé.

Les nouvelles feuilles apparaissent en automne et sont persistantes dans les climats chauds d'hiver. Cependant, dans les climats froids d'hiver, les feuilles meurent en hiver avec de nouvelles feuilles qui émergent au début du printemps. Dans tous les climats, le feuillage se met en sommeil en été.

Il n'y a donc pas d'entretien notable en climat chaud, mais un paillage en hiver est requis dans les régions froides.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucun insecte ou maladie ne pose de graves problèmes. Le feuillage se met en sommeil en été, et c'est normal.

Multiplication d'Arum italicum

Multiplication d'<em>Arum italicum</em>

carmona rodriguez.cc/CC BY-SA 2.0/Flickr

Division

Des divisions d'amas de tubercules doivent avoir lieu après la floraison, en fin d'été, au début de l'automne.

Semis

Récoltez les baies pour un semis en fin d'été, début d'automne.

Il est préférable de semer en serre dans un cadre froid dès que la graine (issue des baies) est mûre. La graine germe habituellement en 1 à 6 mois à 15 °C. Les graines stockées doivent être semées au printemps dans une serre et peuvent être lentes à germer, prenant parfois un an ou plus. Une période de stratification au froid peut aider à accélérer le processus.

Conseils écologiques

La racine (tubercule) est comestible. Cuite, elle est utilisée comme légume. Mais attention, la racine doit être soigneusement séchée ou cuite avant d'être mangée, en raison de sa toxicité.

Attention : la plante contient des cristaux d'oxalate de calcium. Ceux-ci provoquent une sensation extrêmement désagréable semblable à des aiguilles coincées dans la bouche et la langue, mais ils sont facilement neutralisés par séchage, par cuisson, ou même seulement par trempage prolongé dans l'eau.

Un peu d'histoire…

Indigène en France avec la sous-espèce Arum italicum subsp. neglectum, l'arum d'Italie est une espèce réglementée, inscrite dans la Liste des espèces végétales sauvages pouvant faire l'objet d'une réglementation préfectorale dans les départements d’outre-mer.

En 1778, Lamarck a remarqué que l'inflorescence de cette plante produisait de la chaleur. En effet, l'inflorescence a la capacité remarquable de se chauffer au-dessus de la température de l'air ambiant, à un tel point que la chaleur est tout à fait perceptible au toucher. Cela protège probablement les fleurs de dommages par le gel, et cela permet de pénétrer le sol gelé.

Arum italicum existe en culture depuis au moins 1683.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides