Hierochloë odorata

Écrit par les experts Ooreka

Hierochloë odorata en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Herbe aux bisons, Avoine odorante, Houlque odorante

  • Nom(s) latin(s)

    Hierochloë odorata

  • Famille

    Poacées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments | Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,50-0,80 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    3 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Couvre-sol Bosquet ou forêt Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'herbe aux bisons (Hierochloë odorata) forme très vite une touffe dressée et évasée de 50 à 60 cm de hauteur. Ses feuilles lancéolées, assez larges et persistantes sont d'un vert luisant. À la fin du printemps ou au début de l'été, selon le climat, des fleurs animent l'herbe aux bisons. En légères panicules vertes, cette floraison est tout aussi modeste que son feuillage. Tout l'intérêt de la plante réside dans son aspect aromatique. Chauffée par les rayons du soleil ou bien séchée, l'herbe aux bisons dégage cet arôme très doux que lui donne la coumarine. En France, elle est d'ailleurs surnommée avoine (ou houlque) odorante tandis que les Anglo-saxons la désigne comme « herbe douce » ou « herbe à la vanille ». Pour les Canadiens, il s'agit du « foin d'odeur ».

Mais d'où provient ce nom vernaculaire « d'herbe aux bisons » ? Pas réellement du fait que ces animaux en raffolent (puisqu'ils semblent lui préférer d'autres plantes) mais peut-être parce qu'elle pousse en abondance dans les plaines où les bisons pâturent. Notamment dans la région de la forêt polonaise de Bialoweza, réserve de chasse ancestrale, où vivent encore les derniers représentants des bisons d'Europe. Cette graminée y est nommée 'Zubrowka', tout comme la vodka dans laquelle on fait macérer cette herbe.

L'herbe aux bisons peut orner les rocailles, les massifs et servir de couvre-sol en lisière de haie ou sous les arbustes mais attention toutefois : grâce à ses fins rhizomes traçants qui s'enracinent profondément (à la façon du chiendent) et à sa croissance rapide, elle est d'une nature envahissante. Lorsqu'elle se plaît dans son implantation, une seule touffe peut ainsi couvrir 3 m² en une seule année. Il est par chance possible de la cultiver en contenants. À placer sur les terrasses, sous les fenêtres, près des passages afin de profiter au mieux de son délicieux parfum.

Espèces et variétés de Hierochloë odorata

Hierochloë odorata

Hierochloë odorata
  • Nom commun : Herbe aux bisons, Avoine odorante, Houlque odorante
  • Feuillage et floraison : Feuillage aromatique. Panicules vertes en juin-juillet.
  • Autres : Seule l'espèce type est commercialisée.

Plantation de Hierochloë odorata

Plantation de <em>Hierochloë odorata</em>

Kenraiz/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où la planter ?

Cette graminée peut s'installer dans tous les sols frais à condition qu'ils ne soient pas trop alcalins (elle préfère les terrains acides à neutres), au soleil où à la mi-ombre.

L'herbe aux bisons est parfaitement rustique puisqu'elle résiste à des températures descendant en dessous de -28 °C.

Quand planter l'herbe aux bisons ?

Toute l'année et ce d'autant que son feuillage est persistant. Évitez simplement d'installer les plants durant des périodes de gel ou de canicule.

Comment la planter ?

Donnez de l'espace à cette graminée un rien envahissante : laissez un espace d'au moins 60 cm autour de chaque plant.

Elle s'accommode toutefois de potées : elle se plante dans des contenants d'au moins 30 cm de diamètre (et remplis d'un mélange, en parts égales, de terre de jardin et de terreau).

Culture et entretien de l'herbe aux bisons

Culture et entretien de l'herbe aux bisons

Matt Lavin/CC BY-SA 2.0/Flickr

Difficile de trouver plus simple à cultiver que l'herbe aux bisons. Jugez-en : elle ne demande ni fertilisation, ni arrosage, ni taille.

Maladies, parasites et nuisibles

Hierochloë odorata n'est la proie d'aucune maladie et d'aucun ravageur.

Multiplication de Hierochloë odorata

Multiplication de <em>Hierochloë odorata</em>

Matt Lavin/CC BY SA 2.0/Flickr

Cette graminée peut se multiplier par semis. Semez en fin d'été ou en fin d'hiver dans des terrines placées à l'extérieur. Les graines se trouvent dans le commerce mais peuvent aussi être récupérées directement sur les plants.

La division des touffes est également possible au printemps.

Conseils écologiques

Dans le jardin au naturel, installer la plus grande biodiversité est un enjeu fondamental. Planter l'herbe aux bisons donne l'occasion d'installer une plante d'une famille peu commune au jardin d'ornement ou au potager : les Poacées (plus communément nommées Graminées).

Un peu d'histoire…

L'herbe aux bisons est originaire des pelouses fraîches et des marais acides du nord et du Centre de l'Europe. On peut ainsi en observer quelques stations en France, dans les Alpes du Sud où l'espèce est protégée. Cette graminée est également présente dans les prairies d'Amérique du Nord.

Mais, où qu'elle s'épanouisse, elle a de tout temps été considérée comme une plante magique, puissante. En témoigne son nom latin, Hierochloë, qui, en grec, signifie littéralement « herbe sacrée ». Elle était en effet utilisée en fumigation, dans diverses cérémonies religieuses, et pour assainir les lieux. Elle entrait avec le tabac dans la composition du calumet de la paix. Et on prisait bien sûr ses propriétés médicinales. Ses vertus anti-inflammatoires la recommandaient pour traiter, en utilisation externe, les infections oculaires et les maladies vénériennes. Et sa tisane soignait les toux et maux de gorge.

Bien qu'en Pologne elle soit toujours vendue en herboristerie, son usage thérapeutique s'est perdu. En effet, la coumarine donne aux feuilles de cette graminée son parfum mais aussi une forte amertume. Cette dernière signe la toxicité de la plante quand sa consommation est excessive : de fortes doses d'herbe aux bisons peuvent entraîner des troubles, notamment hépatiques.

Un usage ancestral est toujours possible : l'utilisation de tresses d'herbe aux bisons séchée (après l'avoir coupée, comme du foin, de juillet à septembre) que l'on glisse dans les armoires le linge et les vêtements. Aujourd'hui, cette graminée est utilisée en parfumerie et en cosmétologie, notamment dans les crèmes anti rides.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides