Masdevallia

Écrit par les experts Ooreka

Masdevallia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Masdevallia

  • Nom(s) latin(s)

    Masdevallia

  • Famille

    Orchidacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Difficile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre froide
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Il existe plus de 300 espèces de Masdevallia connues à ce jour. Originaires, pour la plupart, des régions montagneuses d'Amérique centrale et de la partie nord de l'Amérique du Sud, les Masdevallia sont assujettis aux variations thermiques suivantes : en hiver, de 9 à 13 °C, et en été, de 15 à 18 °C, ce qui correspond aux caractéristiques habituelles d'une serre froide.

Espèces et hybrides se cultivent avec d'autres genres, parmi lesquels Dracula et Dryadella. Tous aiment les endroits frais et aérés, conditions faciles à recréer sous serre. Ils doivent rester humides, mais non détrempés, tout au long de l'année.

Les Masdevallia n'ont pas de pseudo-bulbes et leur feuillage peut adopter un port touffu, les plus grandes espèces ayant des feuilles plus larges. Leur taille, souvent très petite, varie de 2 à 30 cm. Leurs fleurs sont extraordinaires tant par leur forme que par la variété et la beauté de leurs coloris. Leur structure mérite, d'ailleurs, un commentaire : les trois sépales, soudés à leur base, forment l'essentiel de la fleur ; pétales, labelle et colonne sont réduits parfois à l'extrême, réfugiés au centre de la fleur. Très souvent, les sépales se prolongent en pointe ; ils prennent des formes, des couleurs et des directions variables, mais néanmoins très caractéristiques du genre.

S'il est quasi impossible de les cultiver en dehors d'une serre froide, les Masdevallia supportent toutefois des températures plus élevées durant de courtes périodes. Notons cependant qu'une température supérieure à 26,5 °C risque de leur être préjudiciable. Toute la difficulté de leur culture semble être liée au maintien, durant l'été, de la température idéale de 18 °C, quasi impossible à obtenir, notamment dans les petites serres.

L'induction florale implique que l'on respecte une notable différence de température entre le jour et la nuit (de 4 à 5 °C au moins). Si aucune floraison ne survient, il est possible de provoquer artificiellement l'induction par un séjour de quelques heures, répété huit jours de suite, dans le bac à légumes du réfrigérateur. Une certaine prudence est cependant de mise.

Plus l'air est en mouvement, plus les Masdevallia apprécient. Une bonne solution consiste à aérer la serre par deux soupiraux situés au ras du sol et qu'on laissera ouverts en permanence pendant la saison chaude. L'hiver, ils seront fermés la nuit et ouverts le jour. Même en plein hiver, il est tout à fait bénéfique d'aérer la serre, ne serait-ce qu'un court instant. Il ne faut pas oublier de munir les soupiraux d'un tamis, afin d'éviter toute intrusion d'insectes ou de rongeurs.

Bon à savoir : rappelons la nécessité d'un climatiseur ou d'un système de cooling dans les régions tempérées ou chaudes, pour résoudre tout problème de ventilation et d'humidification.

Espèces et variétés de Masdevallia

Nous ne citons que quelques plantes pour exemple : la liste est longue, tant en botaniques que chez les hybrides. Hormis quelques espèces, le port et le feuillage des plantes du genre sont très proches. Les hybrides ont globalement à peu près tous le même mode de culture.

Masdevallia botaniques

Masdevallia amabilis

Masdevallia botaniques Masdevallia amabilis
  • Origine : Pérou.
  • Floraison : Fleurs pourpres remarquables, sur longue tige. 3 cm. Floraison estivale.
  • Qualités : Conforme au genre. Climat frais.

Masdevallia caesia

Masdevallia botaniques Masdevallia caesia
  • Origine : Colombie.
  • Floraison : Fleurs cuivre, rougeâtre au centre. 11 cm. Floraison en toutes saisons.
  • Qualités : Seul Masdevallia dont les feuilles se développent vers le bas ! Longues de 30 cm. Climat tempéré-frais.

Masdevallia weberbaueri

Masdevallia botaniques Masdevallia weberbaueri
  • Origine : Pérou et Équateur.
  • Floraison : Petites fleurs couleur brique foncé, à pointes jaunes. 3 cm. Floraison surtout hivernale.
  • Qualités : Idem genre. Climat tempéré-frais.

Masdevallia coccinea var. alba

Masdevallia botaniques Masdevallia coccinea var. alba
  • Origine : Pérou et Colombie.
  • Floraison : Longues tiges florales à fleurs blanc franc. Floraison printanière et estivale.
  • Qualités : Idem genre. Climat frais.

Masdevallia hybrides

'Morito'

'Morito'
  • Origine : Horticole.
  • Floraison : Fleurs blanches striées de rose (coloris variables). 5-6 cm. Floraison en toutes saisons.
  • Qualités : Plante miniature. Climat tempéré-frais.

'Panama Coral'

'Panama Coral'
  • Origine : Horticole.
  • Floraison : Fleurs orange vif. 3 cm. Floraison en toutes saisons sauf été.
  • Qualités : Classique du genre. Climat tempéré-frais.

Plantation de Masdevallia

Plantation de <em>Masdevallia</em>

Orchi/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Contrairement à une idée reçue, les Masdevallia ne sont pas vraiment des plantes d'ombre. L'habitude a été prise, avec quelques abus, de les ombrer afin de limiter l'élévation de température dans la serre.

Certains n'aiment pas placer les Masdevallia sous ombrage permanent. Lorsque la lumière n'est pas liée à une chaleur excessive, son effet sur la plante est extrêmement bénéfique avec l'apparition de fortes pousses et une floraison de très bonne qualité. En hiver et par temps sombre, les toiles à ombrer doivent impérativement être relevées.

La seule limitation en ce qui concerne l'éclairage, outre l'élévation de température, sera dictée par le comportement de la plante elle-même : feuillage devenant trop clair ou apparition d'une pigmentation rougeâtre. Évidemment, l'exposition en plein soleil est formellement contre-indiquée.

Quand planter Masdevallia ?

Investissez dans des plantes déjà en fleurs.

Comment le planter ?

Parmi les différents substrats utilisés, le choix des orchidophiles s'est orienté vers des composants qui assurent le meilleur drainage possible et une rétention d'humidité importante.

L'un des mélanges les plus employés est le suivant : de l'écorce de pin (70 %), du charbon de bois (10 %), de la perlite (10 %) et de l'argile expansée (10 %). Il faut éviter les composants trop fins qui nuisent à une bonne aération des racines.

Il convient de placer quelques morceaux de polystyrène expansé dans le fond du pot afin d'améliorer le drainage et de ne pas utiliser de charbon de bois prétraité pour le barbecue.

Bon à a savoir : il existe un « blanc » applicable sur les vitres de la serre qui devient translucide pendant la pluie et qui est, de surcroît, très facile à enlever en automne. Ce produit serait du plus grand intérêt pour la culture des Masdevallia.

Culture et entretien de Masdevallia

Culture et entretien de <em>Masdevallia</em>

Zach Copley/CC BY-SA 2.0/Flickr

Les Masdevallia vivent dans des forêts tropicales d'altitude où l'humidité est constante. Il sera donc impératif de reproduire ces conditions en leur procurant une forte humidité ambiante, en les ventilant suffisamment et en les arrosant abondamment, tout en évitant, bien sûr, le détrempage du substrat.

Dépourvus d'organe de réserve, les Masdevallia ne connaissent aucune période de repos. L'arrosage ne doit donc jamais être interrompu. Sa fréquence dépendra de la température, de l'humidité ambiante et de la ventilation. Les intervalles entre chaque arrosage sont de l'ordre de 3 à 4 jours.

La fertilisation s'effectue toute l'année, à raison d'une ou deux fois par mois, avec un engrais NPK de type 10/10/10.

Le rempotage s'effectue, en principe, tous les 2 ans. Une durée plus longue peut être dangereuse pour la plante, dont le substrat, qui doit être constamment humide, risque de se décomposer.

Ce rempotage est réalisé dans un pot de plastique juste adapté à la taille de la plante. Sous nos latitudes, le meilleur moment se situe en septembre, c'est-à-dire avant l'hiver, mais il peut se faire sans inconvénient durant toute la saison froide.

Si la plante montre des signes d'affaiblissement, il faudra intervenir sans tarder, quelle que soit l'époque. Il peut arriver qu'un rempotage trop tardif s'accompagne de la mort des racines. Il est alors possible d'induire la formation de nouvelles racines en plaçant la plante dans de la sphaigne vivante et humide, placée à l'ombre. Il suffira de procéder à un rempotage normal lors de l'apparition des nouvelles racines.

Maladies, nuisibles et parasites

Les Masdevallia craignent surtout de mauvaises conditions de culture, mais peu les parasites.

Multiplication de Masdevallia

Multiplication de <em>Masdevallia</em>

Guillaume Paumier/CC BY-SA 2.0/Flickr

Elle est très facile par division de la touffe. Il suffit de couper une partie du rhizome qui porte feuilles et racines vivantes et de le rempoter normalement.

Lors du rempotage, il faut éviter toute division systématique de la touffe, sous peine de porter un préjudice esthétique à la plante et d'obtenir une floraison de moindre qualité. Lorsque la touffe devient trop importante, elle perd ses feuilles par le milieu. L'ensemble peut alors être divisé en trois ou quatre petits blocs que l'on rempote et qui se développeront alors sans difficulté.

Conseils écologiques

En raison de la forte demande en eau des orchidées, pensez à l'emploi d'un récupérateur d'eau de pluie pour les arrosages.

Un peu d'histoire…

Ce sont Ruiz et Pavon qui découvrent ce genre en 1877 au cours d'une expédition au Pérou. Ils le baptisent Masdevallia en hommage au botaniste espagnol Joseph Masdeval.

Les Masdevallia ont connu une courbe de popularité fort curieuse : très appréciés des amateurs vers la fin du XIXe siècle, ils ont ensuite presque complètement disparu des collections pour connaître à nouveau une très grande faveur depuis les années 1990.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides