Jonquille

Écrit par les experts Ooreka

Jonquille en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Jonquille, Petite jonquille, Narcisse jonquille

  • Nom(s) latin(s)

    Narcissus jonquilla

  • Famille

    Amarylidacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,10 à 0,20 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    80 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre froide
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La jonquille Narcissus jonquilla appartient au genre Narcissus et à la famille des Amaryllidacées. Originaire du Sud-Ouest de l'Europe (Espagne, Portugal) et du nord-est de l'Afrique, cette espèce botanique est couramment appelée jonquille ou petite jonquille, mais aussi narcisse jonquille. Il ne faut pas confondre la jonquille Narcissus jonquilla avec le narcisse jaune Narcissus pseudonarcicus (souvent appelé jonquille). Celui-ci est plus grand, avec des fleurs solitaires non odorantes.

C'est une plante vivace, herbacée, bulbeuse de 0,20 à 0,40 m de hauteur. Le bulbe développe des feuilles vert foncé linéaires en forme de cylindre, et une à deux tiges ressemblant à celle du jonc (d'où son nom).

De mars à juin, l'espèce type produit des fleurs d'un jaune d'or vif, de 3 à 5 cm de largeur, groupées par 2 ou 5, formées d'une petite couronne centrale ou trompette, et de 6 pétales en corolle ou périanthe. Délicatement parfumées, celles-ci dégagent une odeur proche de celle de la fleur d'oranger. Sa floraison dure entre 8 et 15 jours.

La jonquille est plus ou moins rustique selon les variétés : certaines demandent une protection l'hiver en dehors du Midi de la France, d'autres restent installées au jardin où elles se naturalisent rapidement.

Elle se cultive en pleine terre et en pots et s'utilise en massifs, en bordures, en sous-bois, en rocailles et en fleurs coupées. Une culture en serre ou en intérieur permet de forcer la plante et d'obtenir des fleurs du mois de novembre au mois de mai.

Attention : les feuilles et le bulbe contiennent des alcaloïdes irritants et très toxiques pour les humains et les animaux.

Espèces et variétés de jonquille

Il existe de très nombreuses variétés de Narcissus jonquilla dont les plus connues sont présentées dans le tableau ci-dessous.

Jonquille ou narcisse jonquille (Narcissus jonquilla)

Espèce type

Jonquille ou narcisse jonquille (Narcissus jonquilla) Espèce type
  • Floraison : Jaune d'or vif. Floraison entre mars et juin.
  • Dimensions : 0,20 à 0,40 m de hauteur.
  • Qualités : Utilisée en massifs, bordures, rocailles, sous-bois et en fleurs coupées.

'Babby Moon'

Jonquille 'Babby Moon'
  • Floraison : Jaune d'or très lumineux. Floraison en avril et mai.
  • Dimensions : 0,25 m de hauteur.
  • Qualités : Très parfumée.

'Bell Song'

Jonquille ou narcisse jonquille (Narcissus jonquilla) 'Bell Song'
  • Floraison : Blanc crème et rose pâle. Floraison en avril, mai et juin.
  • Dimensions : 0,30 m de hauteur.
  • Qualités : Utilisée en massifs, jardinières, vasques et en fleurs coupées.

'Hillstar'

Jonquille 'Hillstar'
  • Floraison : Jaune vif et blanches. Floraison en avril, mai et juin.
  • Dimensions : De 0,30 à 0,40 m de hauteur.
  • Qualités : Agréable parfum. Floraison en grappe de plusieurs fleurs par tige.

'Martinette'

Jonquille 'Martinette'
  • Floraison : Jaunes avec des taches orange vif. Floraison en avril et mai.
  • Dimensions : De 0,30 à 0,40 m de hauteur.
  • Qualités : Agréable parfum. Floraison en grappe de plusieurs fleurs par tige.

'Pipit'

Jonquille 'Pipit'
  • Floraison : Jaune crème et jaune citron. Floraison en mars.
  • Dimensions : 0,30 m de hauteur.
  • Qualités : Variété plus claire que l'espèce type.

'Pueblo'

Jonquille ou narcisse jonquille (Narcissus jonquilla) 'Pueblo'
  • Floraison : Jaune citron puis blanc et blanc ivoire. Floraison en mars et avril.
  • Dimensions : 0,30 m de hauteur.
  • Qualités : Très parfumée. Excellente fleur coupée.

'Quail'

Jonquille 'Quail'
  • Floraison : Jaune d'or. Floraison en avril.
  • Dimensions : 0,35 m de hauteur.
  • Qualités : Parfum délicat. Utilisée en massifs, vasques et fleurs coupées.

'Simplex'

Jonquille ou narcisse jonquille (Narcissus jonquilla) 'Simplex'
  • Floraison : Jaune d'or. Floraison fin avril.
  • Dimensions : 0,15 à 0,20 m de hauteur.
  • Qualités : Nombreuses fleurs par tige (une dizaine).

'Sun Disc'

Jonquille 'Sun Disc'
  • Floraison : Dégradé de jaunes : jaune citron, jaune crème et jaune canari. Floraison en avril et mai.
  • Dimensions : 0,20 m de hauteur.
  • Qualités : Délicatement parfumée. Utilisée en massifs, bordures, rocailles, jardinières et fleurs coupées.

'Suzy'

Jonquille 'Suzy'
  • Floraison : Jaune pâle et orange. Floraison en avril et mai.
  • Dimensions : 0,40 m de hauteur.
  • Qualités : Très parfumée. Utilisée en bordures, en bacs et en fleurs coupées.

'Sweet ness'

Jonquille 'Sweet ness'
  • Floraison : Jaune vif. Floraison en avril.
  • Dimensions : 0,35 m de hauteur.
  • Qualités : Très agréablement parfumée.

'Trévithian'

Jonquille 'Trévithian'
  • Floraison : Jaunes. Floraison en avril.
  • Dimensions : 0,30 m de hauteur.
  • Qualités : Parfumée.

Plantation de la jonquille

Plantation de la jonquille

Cillas/GFDL/Wikimedia

Où la planter ?

La jonquille aime les sols riches, profonds et bien drainés. Évitez les sols trop lourds et humides qui favorisent le développement des parasites.

Elle a besoin de chaleur. Privilégiez les endroits ensoleillés et abrités. Plus ou moins rustique, elle peut résister selon la variété à -15 °C.

La jonquille peut rester plusieurs années en place.

Quand planter la jonquille ?

Plantez la jonquille de septembre à novembre.

Comment la planter en pleine terre ?

Utilisez de préférence un plantoir à bulbes ou un plantoir à main (le plantoir pointu peut créer une poche d'air néfaste sous le bulbe) ou une simple binette, et plantez les bulbes rapidement après leur achat.

Préparez la terre en bêchant sur une profondeur de 20 cm, pour la rendre meuble et sans herbe ni cailloux. Ajoutez un peu de sable pour favoriser le drainage des sols argileux.

Plantez chaque bulbe à 10 cm de profondeur environ, l'extrémité pointue tournée vers le haut. Le bulbe ayant tendance à remonter, il vaut mieux l'enterrer plus profondément que pas assez.

Recouvrez avec la terre et arrosez modérément.

Laissez 5 cm environ entre chaque bulbe.

Comment planter la jonquille en pot ?

Choisissez des contenants dont le fond est percé, afin de faciliter le drainage. Placez au fond du contenant une couche de 5 cm de graviers ou de billes d'argile. Remplissez avec du terreau adapté.

Placez les bulbes de façon à ce qu'ils affleurent à la surface du terreau. Veillez à ne pas trop serrer les bulbes pour qu'ils ne se touchent pas, mais évitez aussi de les coller à la paroi du pot, car ils risqueraient d'avoir froid.

Arrosez modérément, sans détremper.

Plantation hydroponique en intérieur pour forcer les bulbes

Choisissez un récipient étanche et transparent (vase, bac…). Remplissez le contenant de galets, de graviers, de sable, de billes de verre en alternant les couches de matériaux, afin de créer un ensemble esthétique.

Placez les bulbes dans le mélange à environ 3 cm du haut du contenant. Ils doivent être bien calés et dépasser de moitié.

Remplissez le contenant d'eau en veillant à ce que l'eau ne recouvre pas les bulbes, mais atteigne leur base. Surveillez constamment le niveau d'eau, pour qu'il reste toujours à cette hauteur.

Ajoutez des tuteurs si les tiges deviennent hautes, pour éviter qu'elles ne se plient.

Conseil : pensez à marquer les emplacements de vos plantations de jonquilles en pleine terre pour ne pas troubler leur repos, car elles ne sont pas visibles en été.

Idées d'association

Crocus

Les crocus associés aux jonquilles permettent de créer de jolis parterres colorés.

Perce-neige

Comme les crocus, les primevères ou les tulipes, les perce-neiges se marient bien avec les jonquilles, pour une explosion de couleurs.

Giroflée ravenelle

Pensez aussi à mélanger la jonquille à ces plantes bisannuelles.

Myosotis

Une autre bisannuelle parfaite en plante compagne de la jonquille ! La pensée est aussi un bon choix.

Culture et entretien de la jonquille

Culture et entretien de la jonquille

Cillas/GFDL/Wikimedia

Arrosez modérément, sans détremper le sol, afin de ne pas faire pourrir le bulbe.

En hiver :

  • Si les températures baissent dans les régions froides, protégez les feuilles de la jonquille à l'aide d'un voile d'hivernage.
  • Rentrez les jonquilles en pots dès que leurs premières feuilles pointent. Placez-les dans un endroit lumineux.
  • Vous pouvez mettre en surface un peu de fumier ou de compost décomposé. Par contre, n'ajoutez jamais de fumier ou de compost lorsque vous plantez vos bulbes.

Faites un apport d'engrais spécial bulbes, de la floraison au jaunissement de la moitié des feuilles.

Pensez à désherber régulièrement et délicatement autour des plantations.

Bon à savoir : transplantez dans le jardin les bulbes qui ont fleuri en pot et en intérieur, car ils ne refleuriront plus dans leur contenant.

Taille de la jonquille

Ne coupez pas le feuillage et laissez-le devenir jaune. Cela favorise sa reprise l'année suivante, car les bulbes peuvent ainsi reformer leurs réserves.

Par contre, rabattez les tiges des fleurs fanées.

Maladies, nuisibles et parasites

La jonquille est une plante résistante, mais elle peut pourrir si elle reçoit trop d'eau et si le sol ou le substrat sont mal drainés. Vous pouvez en prévention appliquer de la bouillie bordelaise sur les pieds en hiver afin d'éviter l'apparition de maladies fongiques.

Prenez garde aux limaces et aux escargots qui aiment toutes les plantes à bulbes. Fabriquez des barrières de coquilles d'œufs écrasées qui repoussent les limaces et disposez des morceaux de briques aux alentours pour attirer les escargots. Vous pourrez ensuite les enlever facilement à la main.

Multiplication de la jonquille

Multiplication de la jonquille

Les fleurs qui contiennent beaucoup de graines sont propices aux semis spontanés, mais la multiplication par semis est très longue. Elle est plutôt réservée aux horticulteurs, car il faut attendre 3 à 7 ans avant la première floraison !

La jonquille se multiplie par division des bulbes en été.

Procédez lorsque le feuillage est fané. Cette opération permet d'obtenir rapidement de nouveaux plants et favorise également le rajeunissement de la plante mère :

  • Déterrez les bulbes à l'aide d'une fourche.
  • Prélevez les bulbilles et conservez les plus gros.
  • Préparez le sol de la plantation pour le rendre meuble et propre.
  • Repiquez immédiatement les bulbilles prélevées, en dirigeant la pointe vers le haut.
  • Recouvrez et arrosez modérément.

Conseils écologiques

Il n'est pas recommandé de mélanger les jonquilles à d'autres fleurs coupées dans un vase, car ses tiges, comme tous les narcisses, ont une substance qui en se diluant dans l'eau fait mourir les autres espèces.

Un peu d'histoire…

C'est le célèbre naturaliste Linné qui a décrit cette espèce pour la première fois au XVIIIe siècle.

Le nom « jonquille » vient du mot espagnol junquilo et du latin juncus signifiant « jonc », en référence à ses feuilles qui ressemblent à celles du jonc.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides