Mesembryanthemum

Écrit par les experts Ooreka

Mesembryanthemum en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Mesembryanthemum

  • Nom(s) latin(s)

    Mesembryanthemum

  • Famille

    Aizoacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante grasse, succulente ou cactus

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,30 m
  • Largeur à maturité

    0,40 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    2 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Véranda
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Rocaille Muret Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le groupe des ficoïdes (Mesembryanthemum sp.) est surtout connu grâce à l'espèce comestible, la ficoïde glaciale (Mesembryanthemum crystallinum),dont le goût rappelle celui de la salicorne et des fruits de mer. Les autres sont des plantes ornementales appréciées pour leur floribondité, ou leur pouvoir colonisateur des terrains salés. Elles peuvent d'ailleurs être considérées comme plantes invasives dans certains pays ou certaines régions.

Les ficoïdes (Mesembryanthemum sp.) vivent dans les climats méditerranéens de la planète, on les retrouve de l'Europe jusqu'en Afrique du Sud et en Australie, en passant par l'Asie occidentale.

Elles aiment la douceur et un bon ensoleillement. Ces plantes succulentes résistent à la sécheresse en concentrant eau et éléments nutritifs dans leurs feuilles épaisses et leurs tiges. Les ficoïdes (Mesembryanthemum sp.) sont également capables de concentrer de fortes teneurs en sel dans leurs tissus. Cette particularité leur permet d'être maîtres du terrain dans lequel elles poussent, par élimination des autres espèces concurrentes qui sont moins résistantes au taux de salinité du sol. En effet, lorsque les ficoïdes meurent, elles se décomposent sur place et le sel contenu dans leurs tissus retourne dans le sol, ce qui augmente le taux de sel de ce dernier.

Les ficoïdes (Mesembryanthemum sp.) ont un port prostré à rampant, tiges et feuilles restent serrées et proches du sol. Les feuilles sont épaisses, vert vif à rouge pourpré. Tiges et feuilles sont couvertes de papilles vitreuses.

La floraison des espèces poussant sous nos climats est printanière ou estivale. Les fleurs en capitules s'ouvrent quand la lumière est assez forte et se referment à la tombée de la nuit. Ces fleurs apparaissent le plus souvent à l'aisselle des feuilles, presque sans pédoncule. Elles couvrent ainsi le haut de la plante.

La croissance de ces plantes est assez lente au départ, puis plus rapide au fur et à mesure du développement des touffes et de la colonisation des terrains. Capables de résister au manque d'eau pendant de longues périodes, et de pousser dans les terrains poreux, elles demandent néanmoins une bonne pluviométrie à certaines périodes de l'année pour reconstituer leurs réserves. Elles ne sont donc pas considérées comme des plantes des milieux désertiques.

Au jardin, elles agrémentent les rocailles, les murets de pierres sèches, les talus pierreux et talus de bord de route comme ceux que l'on trouve sur les côtes bretonnes ou du littoral atlantique. Il est aussi possible de les cultiver en potées et grandes jardinières. Elles sont parfois vendues en tant que plantes d'intérieur, mais elles ont besoin de fraîcheur en hiver, même si elles ne supportent pas le gel. Le chauffage d'une pièce intérieure ne leur conviendra pas, alors que la mise hors gel d'une véranda suffit.

Bon à savoir : le genre Mesembryanthemum regroupait autrefois les carpobrotus et délosperma, très appréciés pour leurs floraisons spectaculaires. Suite à une reclassification botanique, le genre a été largement restreint même si l'on trouve encore Carpobrotus et Delosperma comme synonymes de Mesembryanthemum dans les catalogues de vente. Le terme de ficoïde est donc employé couramment pour désigner à la fois les plantes du genre Mesembryanthemum et celles des autres genres.

Espèces et variétés de Mesembryanthemum

Mesembryanthemum crystallinum

Mesembryanthemum crystallinum
  • Port et taille : Tiges rampantes de 20 à 50 cm de long.
  • Floraison : Fleurs blanches en fin de printemps et en été.
  • Feuillage : Feuilles ondulées vert vif de 2 à 8 cm de long.
  • Qualités : Feuilles comestibles, crues ou cuites.

Mesembryanthemum lampranthus

Mesembryanthemum Touffe de 5 à 20 cm de haut.
  • Port et taille : Touffe de 5 à 20 cm de haut.
  • Floraison : Fleurs roses en été.
  • Feuillage : Feuilles vert clair à vert glauque.
  • Qualités : Floraison abondante, la plante est vivace.

Mesembryanthemum nodiflorum

Mesembryanthemum Tiges regroupées en amas hauts de 5 à 10 cm, rougeoyantes en partie terminale.
  • Port et taille : Tiges regroupées en amas hauts de 5 à 10 cm, rougeoyantes en partie terminale.
  • Floraison : Fleurs blanches à cœur jaune au printemps.
  • Feuillage : Petites feuilles cylindriques peu différenciées des tiges.
  • Qualités : Plante vivace ou annuelle selon les conditions de climatiques.

Semis et plantation de Mesembryanthemum

Semis et plantation de <em>Mesembryanthemum</em>

steve p2008/CC BY 2.0/Flickr

Où planter ?

Les ficoïdes supportent les terrains calcaires et salins. Un bon ensoleillement est recommandé pour obtenir une belle floraison.

Dans les régions froides en hiver, il vaut mieux cultiver ces plantes en véranda.

Quand planter les ficoïdes ?

La plantation s'effectue au printemps quand le sol est réchauffé.

Comment planter ?

En pot et jardinière, utilisez du terreau de bonne qualité. Au jardin, allégez le sol avec du sable grossier ou de la pouzzolane broyée si besoin. Le terrain doit être drainant. Sur les murets et dans les talus, plantez dans des poches de terreau.

Culture et entretien de Mesembryanthemum

Culture et entretien de <em>Mesembryanthemum</em>

steve p2008/CC BY 2.0/Flickr

Ces plantes n'ont pas besoin d'entretien quand elles poussent sur les littoraux baignés par les embruns, car elles reçoivent ainsi assez d'eau pour vivre.

Ailleurs, arrosez par temps très sec, au printemps et en été si les pluies ne sont pas suffisantes. En hiver, ces plantes n'ont pas besoin d'arrosage même si elles persistent. Veillez au bon drainage du sol.

En sol sec, les plantes peuvent résister au froid, mais sans dépasser -3 °C. En cas de gel plus important, protégez les souches avec un voile d'hivernage ou rentrez les pots en véranda.

Maladies, nuisibles et parasites

Ce type de plante n'est pas sujet aux parasites. Seuls les terrains mal drainés ou les pots trop arrosés peuvent occasionner des maladies dues au pourrissement.

Multiplication de Mesembryanthemum

Multiplication de <em>Mesembryanthemum</em>

Joan Simon/CC BY-SA 2.0/Flickr

La multiplication peut se faire en fin d'été ou au printemps en région douce.

Le bouturage donne de bons résultats, à partir d'un tronçon de tige que l'on replante dans un terreau léger mélangé avec du sable grossier. Les boutures sont maintenues humides par un arrosage en pluie fine le temps qu'elles s'enracinent.

Conseils écologiques

La multiplication se fait naturellement en terrain poreux sans que l'on ait besoin d'intervenir, mais la culture de ce type de plante succulente réussit seulement dans les régions très douces.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides