Chelonopsis moschata

Écrit par les experts Ooreka

Chelonopsis moschata en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Chelonopsis moschata, Chélone japonaise

  • Nom(s) latin(s)

    Chelonopsis moschata

  • Famille

    Lamiacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol frais

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bosquet ou forêt Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Chelonopsis compte une vingtaine d'espèces herbacées à croissance sauvage arbustive de l'Himalaya au Japon, mais principalement en Chine. La taxonomie demeure mal définie. Deux espèces dominent le marché horticole, Chelonopsis moschata et Chelonopsis yagiharana. Certains auteurs mettent les deux taxons en synonymie : autant dire leur proximité ; ce qui s'applique à l'une s'applique à l'autre. En raison de l'antériorité du taxon, l'accent est mis sur Chelonopsis moschata. Les deux espèces sont originaires du Japon.

La chélone japonaise (Hokkaido, Honshu, Shikoku) est une vivace rare et chic dont l'un des intérêts majeurs est sa floraison assez tardive, de la fin d'été à l'automne, jusqu'aux premières gelées. Ce genre est souvent négligé, mais précieux pour sa couleur d'automne. Ainsi, peu courante, et par conséquent, relativement difficile à trouver, on considère les chélones japonaises comme rares. Et pourtant, ce sont des plantes ne demandant presque rien, faciles à vivre et qui allient simplicité et facilité, pour une curieuse floraison de fin d'été.

Chelonopsis moschata pousse dans les zones légèrement ombragées dans un sol humide, mais bien drainé. Les feuilles sont légèrement lancéolées et maintenues sur des tiges robustes. Les feuilles opposées vert foncé, dentelées et grassement veinées, sont disposées par paires dans un modèle alternatif de 90 degrés sur les tiges filiformes. Le feuillage reste attrayant toute la saison. La hauteur atteint 35 à 60 cm.

Les fleurs tubulaires, ressemblant légèrement à celles des digitales (Digitalis), sont tenues à l'aisselle des feuilles supérieures, fixées horizontalement à partir des tiges (émergence axillaire), et apparaissent vers la fin de l'été (début septembre souvent). Les chélones japonaises produisent des grappes de fleurs dans une gamme de couleurs allant du blanc et du jaune au violet-mauve et rouge-rouge rubis. Les fleurs sont dégagées, bien rangées et très voyantes avec leur 5 cm de longueur. La fructification intervient environ 2 mois après le début de la floraison.

Espèces et variétés de Chelonopsis

Chélone japonaise (Chelonopsis moschata)

 Chélone japonaise (Chelonopsis moschata)
  • Floraison : Floraison en fin d'été et automne. Belles fleurs en trompette rose à mauve. Existe en variété blanche 'Alba'.
  • Caractéristiques : Beau feuillage vert foncé. Hauteur de 35 à 60 cm.
  • Qualités : Très belle floraison en fin de saison, très attrayante et visuelle. Facile à cultiver.

Chélone asiatique (Chelonopsis yagiharana)

 Chélone asiatique (Chelonopsis yagiharana)
  • Floraison : Idem, sauf fleurs un peu plus foncées, parfois rouge-rubis.
  • Caractéristiques : Idem, peut être légèrement plus petite (30 à 50 cm).
  • Qualités : Très belle floraison en fin de saison, très attrayante et visuelle. Facile à cultiver.

Plantation de Chelonopsis moschata

Plantation de <em>Chelonopsis moschata</em>

Qwert1234/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Les chélones asiatiques sont adaptées au soleil (plutôt avec une orientation est/sud-est pour éviter les grosses chaleurs d'une exposition sud-ouest en fin de journée) ou à la mi-ombre, dans un sol fertile, riche en humus. Le sol doit préférentiellement rester frais, humide tout en étant bien drainé.

Les Chelonopsis se combinent bien avec d'autres plantes forestières et prolongent la saison florale, avec une touche de couleur tardive dans le jardin. Une belle vivace ornementale !

Quand planterChelonopsis moschata ?

Plantez au printemps. Si la plantation est envisageable en automne (comme pour beaucoup de vivaces), les résultats sont plus aléatoires.

Comment le planter ?

Creusez un trou de la taille de la motte et insérez la motte enlevée du pot. Humidifiez immédiatement.

Culture et entretien de Chelonopsis moschata

Culture et entretien de <em>Chelonopsis moschata</em>

Qwert1234/CC BY SA 3.0/Wikimedia

Plante franchement rustique, elle tolère facilement -15 °C.

L'entretien se résume à maintenir le sol frais. Un apport d'engrais organique annuel apportera les éléments nutritifs indispensables pour une belle croissance.

Taille de Chelonopsis moschata

La taille des chélones n'est pas indispensable, mais permet de conserver un plus beau port arbustif. Taillez à mi-hauteur au printemps, juste après les dernières gelées, mais, encore une fois, ce ne sera probablement jamais nécessaire.

Maladies, nuisibles et parasites

Plante vraiment rustique à plusieurs titres, elle ne craint pas grand-chose.

Multiplication de Chelonopsis moschata

Multiplication de <em>Chelonopsis moschata</em>

F. D. Richards/CC BY SA 2.0/Flickr

Les méthodes de propagation sont classiques des vivaces : par division de la souche ou par semis des graines directement in situ au printemps.

Les graines se récoltent en fin d'automne, souvent en novembre. Stockez-les au sec, au frais et dans le noir pour la période hivernale afin de semer au printemps suivant. Dispersez-les directement sur le sol humide et frais.

Conseils écologiques

Pensez à récupérer l'eau de pluie pour les arrosages estivaux.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides