Itéa

Écrit par les experts Ooreka

Itéa en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Itéa

  • Nom(s) latin(s)

    Itea

  • Famille

    Itéacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Palissable
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1 à 3 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Itea comprend dix espèces d’arbres et d’arbustes caducs ou persistants, la plupart d’origine asiatique tempérée ou tropicale. L’espèce particulièrement intéressante pour son feuillage automnal est la seule originaire d’Amérique du Nord. Les Itea font partie de la famille des Itéacées dans la classification phylogénique APGIII (2009) mais se retrouvent parfois dans celle des Escalloniacées (classification de Dahlgren 1976), des Grossulariacées anciennement dans celle des Saxifragacées. Le genre Clethra est très proche du genre Itea si bien que certains cultivars comme 'Long Spire' portent parfois les 2 noms de genre.

Les feuilles sont alternes. Les fleurs pédonculées réunies en racèmes (grappes) affichent 5 pétales étroits blanc pur et 5 sépales persistant sur les capsules. Elles renferment 5 étamines et 1 ovaire à 2 loges. Le fruit est une capsule à 2 sillons qui contient des graines fuselées noirâtres.

L’espèce ilicifolia ressemble particulièrement au houx avec son port compact, ses feuilles dentelées vernissées beaucoup moins coriaces cependant que celles du houx. Sa floraison parfumée mellifère, en longs chatons verdâtres de 50 cm en fait un sujet remarquable. Ses rameaux en fleurs tiennent bien en vase et sont très recherchés pour les compositions.

Chez l’espèce américaine virginica, la floraison est moins spectaculaire, formée d’épis blancs de 6 cm en juillet. Les feuilles alternes elliptiques et pointues sont crénelées ou dentées et prennent de belles couleurs pourpre acajou à l’automne. La chute des feuilles assez tardive en début d’hiver permet d’admirer les rameaux rouges. La croissance de cette espèce est lente et ses exigences en lumière faible ce qui permet de l’utiliser dans un sous-bois clair relativement humide.

Le nom Itea vient du grec signifiant « saule » du fait de la ressemblance de certaines espèces avec les saules. Virginica signifie « de la Virginie » et ilicifolia « à feuilles de houx ».

Espèces et variétés d’itéa

Itéa de Virginie (Itea virginica)

Espèce type

Itéa de Virginie (Itea virginica) Espèce type
  • Végétation : Arbuste d’environ 1,50 m. Feuilles caduques alternes dentelées et vernissées prenant une coloration rouge acajou à l’automne.
  • Fleurs et fruits : Nombreuses grappes de fleurs blanches de 6 cm, légèrement parfumées, en juillet.
  • Qualités : Originaire de l’est des États-Unis. Croissance lente. Tolère -20 °C.

'Henry's Garnet'

Itéa de Virginie (Itea virginica) 'Henry's Garnet'
  • Végétation : Arbuste caduc de 1,80 m en tous sens. Feuillage plus généreux que le type, vert tendre, rosissant en été jusqu’à s’empourprer à l’automne.
  • Fleurs et fruits : Plus longues grappes que le type (18 cm), parfumées, en juillet-août.
  • Qualités : --

'Sprich' LITTLE HENRI®

Itéa de Virginie (Itea virginica) 'Sprich' LITTLE HENRI®
  • Végétation : Arbuste compact de 1,75 m de haut sur 1 m de large. Feuillage automnal étroit, ocre pourpre.
  • Fleurs et fruits : Grappes courtes.
  • Qualités : --

'Long Spire' (syn. Clethra 'Long Spire')

Itéa 'Long Spire' (syn.  Clethra  'Long Spire')
  • Végétation : Arbuste caduc de 1,50 m en tous sens. Très belles couleurs d’automne.
  • Fleurs et fruits : Très longues grappes de 25 cm, blanc crème en juin-juillet.
  • Qualités : --

Itéa à feuilles persistantes (Itea ilicifolia)

Espèce type

Itéa à feuilles persistantes (Itea ilicifolia) Espèce type
  • Végétation : Arbuste compact de 2-3 m de haut sur 3 à 5 de large. Feuilles persistantes dentées mais peu piquantes, vert sombre et lustrées sur le dessus, vert pâle au revers, avec quelques touffes de poils sur les nervures, mesurant 5 à 10 cm de long. Tiges pourpres.
  • Fleurs et fruits : Floraison à odeur de miel en longs épis pendants verdâtres de 30 à 50 cm en août-septembre.
  • Qualités : Origine Chine centrale. Croissance moyenne. Résiste à -15 °C. Tolère une faible teneur en calcaire et la sécheresse estivale.

Itéa de Chine (Itea yunnanensis)

Espèce type

Itéa de Chine (Itea yunnanensis) Espèce type
  • Végétation : Arbuste persistant aux feuilles plus longues que Itea ilicifolia.
  • Fleurs et fruits : Grappes blanches de 15-18 cm.
  • Qualités : Origine chinoise.

Plantation de l’itéa

Plantation de l’itéa

Où le planter ?

L'itéa se plaît en région douce sur le littoral atlantique ou méditerranéen. Il n'aime pas l'excès de calcaire et s'intègre parfaitement dans un massif de terre de bruyère. On peut le planter en plein soleil si le sol reste frais ou à mi-ombre.

Plantez l'itéa de Virginie en sous-bois clair par exemple ou au pied d'un arbre, dans une terre légère, sableuse et assez humide.

L'itéa à feuilles persistantes (Itea ilicifolia) exige un sol profond, frais et riche dans son jeune âge. Par la suite il supporte très bien la sécheresse et le plein soleil. Moins rustique que le précédent, il se plaît parfaitement dans la zone de l'olivier, planté au bord d'une pièce d'eau comme le saule pleureur, en haie libre ou pour garnir le bord d'une piscine.

Quand planter l'itéa ?

Plantez l'itéa en automne de préférence.

Comment le planter ?

Creusez un trou assez large et allégez la terre si besoin avec de la tourbe, du terreau et du sable.

Itea ilicifolia, avec son feuillage persistant, demande un emplacement abrité par un mur dans les régions aux hivers rudes. On peut même le palisser.

Culture et entretien de l’itéa

Culture et entretien de l’itéa

Tom Potterfield/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Paillez l'itéas avec des fougères ou des aiguilles de pin pour maintenir la fraîcheur du sol.

Évitez de trop nourrir la terre car cela favorise le drageonnage des itéas qui peuvent devenir envahissants.

Taille de l’itéa 

Quand tailler ?

La taille n’est pas obligatoire. Elle peut cependant se réaliser juste après la floraison soit en début d’automne pour Itea ilicifolia, en août pour Itea virginica. Les boutons se formant durant la saison précédente, une taille trop tardive supprime la floraison.

Comment tailler ?

Raccourcissez au maximum les rameaux de moitié. Supprimez les tiges trop longues, mal placées.

Maladies, nuisibles et parasites

Pas de parasites connus.

Multiplication de l’itéa

Multiplication de l’itéa

Les itéas ont tendance à drageonner ce qui permet de prélever des rejets facilement à l'automne.

Le bouturage est également possible en été : pratiquez des boutures à talon semi-aoûtées pour l'espèce caduque, des boutures aoûtées pour la persistante. Pour cette dernière, la floraison intervient au bout de 2 ans.

Conseils écologiques

L’itéa est un arbuste très mellifère qui exige très peu de soin, parfait pour habiller le pied des arbres, un talus mi-ombragé avec sa capacité à drageonner ou se palisser contre un mur pour l’espèce ilicifolia.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides