Calandrinia

Écrit par les experts Ooreka

Calandrinia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Calandrinia

  • Nom(s) latin(s)

    Calandrinia

  • Famille

    Portulacacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle Bisannuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,10 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    12 à 24 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Calandrinia appartient à la famille des Portulacacées. La plante est originaire des régions tempérées d'Australie, d'Amérique du Nord et d'Amérique du Sud. On la nomme par son nom latin calandrinia.

C'est une plante succulente, herbacée vivace, semi-rustique qui est aussi cultivée comme une annuelle. Souvent de petite taille, elle ne dépasse pas 0,60 m de hauteur. Ses feuilles sont charnues, étroites, alternes et en rosette de couleur gris-vert. Ses petites fleurs en forme de coupe sont semi-pendantes ou bien dressées. Elles sont de couleur rouge vif à pourpre, violette ou blanche. La floraison a lieu de mai à octobre, selon les espèces.

Le calandrinia est cultivé en serre froide, en terrasse et balcon ou en pleine terre dans les régions du sud de la France. Il s'utilise essentiellement en bordures, en couvre-sol, en rocailles dans les fissures et en petites potées.

Espèces et variétés de calendrinias

Le genre Calandrinia comprend 150 espèces de plantes vivaces ou annuelles. Le tableau ci-dessous présente les espèces les plus courantes cultivées en France.

Calandrinia umbellata

Espèce type

Calandrinia umbellata Espèce type
  • Feuilles et fleurs : Feuilles velues, étroites et longues, vert-gris. Nombreuses et belles fleurs pourpre vif, de 1 cm de diamètre, en forme de coupe. Floraison en bouquets en haut des rameaux, de juillet à septembre.
  • Dimensions : Entre 0,10 et 0,15 m de hauteur. Port compact.
  • Qualités : Originaire du Pérou. L'espèce la meilleure et la plus appréciée, qui s'adapte dans beaucoup d'endroits. Plante vivace qui est cultivée selon les régions en annuelle ou bisannuelle. Laissez 0,20 à 0,30 m de distance entre chaque plant.

'Ruby Tuesday'

Calandrinia 'Ruby Tuesday'
  • Feuilles et fleurs : Fleurs magenta.
  • Dimensions : Comme le type
  • Qualités : Comme le type

Calandrinia acaulis

Espèce type

Calandrinia Espèce type
  • Feuilles et fleurs : Feuilles épaisses et plates, au bout pointu, vert foncé. Fleurs solitaires, terminales, roses avec le centre intérieur blanc.
  • Dimensions : Entre 0,10 et 0,15 m de hauteur.
  • Qualités : Originaire du Pérou.

Calandrinia affinis

Espèce type

Calandrinia affinis Espèce type
  • Feuilles et fleurs : Feuilles étroites, longues et brillantes, vert clair. Belles fleurs blanches avec le centre intérieur jaune.
  • Dimensions : Entre 0,15 et 0,20 m de hauteur.
  • Qualités : Originaire du Chili.

Calandrinia discolor

Espèce type

Calandrinia Espèce type
  • Feuilles et fleurs : Feuilles en forme de spatules, gris-vert au-dessus et pourpre au-dessous. Nombreuses et belles fleurs pourpre clair, de 5 cm de diamètre, en forme de coupe avec des étamines jaunes. Floraison au mois d'août.
  • Dimensions : Entre 0,35 et 0,40 m de hauteur.
  • Qualités : Originaire du Chili. Plante vivace qui est cultivée en annuelle. Laissez 30 cm de distance entre chaque plant.

Calandrinia grandiflora

Espèce type

Calandrinia grandiflora Espèce type
  • Feuilles et fleurs : Petites feuilles plus larges, couchées sur le sol, vert moyen. Fleurs plus grandes, brillantes, violettes avec la base blanche à l'intérieur et de belles étamines jaunes. Elles ressemblent à des fleurs de pavot.
  • Dimensions : Peut atteindre 0,60 m de hauteur.
  • Qualités : Originaire du Chili. Espèce plus haute que les autres du genre.

Calandrinia spectabilis

Espèce type

Calandrinia spectabilis Espèce type
  • Feuilles et fleurs : Petites feuilles bleu-vert. Fleurs rouge magenta, en forme de coupe. Floraison de mai à octobre.
  • Dimensions : Atteint 0,20 m de hauteur.
  • Qualités : Originaire du Chili. Espèce robuste.

Semis et plantation du calandrinia

Semis et plantation du calandrinia

FarOutFlora/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Où le planter ?

Le calandrinia apprécie les sols légers, sablonneux et bien drainés. Préparez un terreau plutôt acide, humifère et bien drainant ou ajoutez un peu de sable dans votre terre de jardin.

Il a besoin d'endroits ensoleillés, aérés et abrités. La plante résiste jusqu'à -5 °C. Le Midi de la France lui est favorable.

Quand planter le calandrinia ?

Plantez le calandrinia au printemps, de mars à mai.

Comment le semer ?

Préparez des pots de 8 cm de diamètre, remplis de terreau adapté. Disposez quelques graines en surface. Ne les recouvrez pas de beaucoup de terre.

Mettez vos pots sous verre et placez-les au soleil. Arrosez modérément. Lorsque des plantules apparaissent, enlevez le verre.

Cultivez-les soit en pots, soit mettez-les en pleine terre à partir du mois de mai.

Comment planter le calandrinia ?

Préparez la terre en la retournant. Mettez les jeunes plants en place, en les espaçant de 0,15 à 0,30 m les uns des autres, selon les espèces choisies. Tassez bien la terre autour des pieds et arrosez modérément. Veillez à ne pas laisser d'eau stagner au pied des plantes et à les protéger du vent.

Culture et entretien du calandrinia

Culture et entretien du calandrinia

FarOutFlora/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Arrosez de façon modérée, sans détremper le sol.

Protégez les jeunes plants de l'humidité, spécialement en hiver. C'est vraiment l'humidité hivernale qui est nuisible à cette plante, plus que le froid lui-même.

Taille du calandrinia

Pas de taille nécessaire.

Si vous ne souhaitez pas que la plante se multiplie naturellement, supprimez les fleurs dès qu'elles sont fanées.

Maladies, nuisibles et parasites

Le calandrinia est sensible aux pucerons et aux araignées rouges. Pulvérisez un insecticide à base de pyrèthre pour lutter contre les pucerons qui rendent les tiges et les feuilles poisseuses. Une atmosphère trop sèche favorise la présence des araignées rouges. Bassinez le feuillage et appliquez un insecticide systémique si leur présence persiste.

Protégez-le des limaces et des escargots qui en sont friands. Retournez la terre pour déterrer les œufs et nettoyez le sol. Disposez de la sciure ou de la cendre pour éviter leur venue ou installez à proximité de vos plantes des morceaux de tuiles sous lesquels les escargots et les limaces s'installeront. Ils seront ensuite plus faciles à ramasser.

Multiplication du calandrinia

Multiplication du calandrinia

FarOutFlora/CC BY NC ND 2.0/Flickr

La calandrinia se multiplie facilement par semis.

Bon à savoir : il se multiplie aussi naturellement. Lorsque l'environnement est suffisamment chaud, il produit de nombreuses graines qui tombent sur le sol et donnent des plantes l'année suivante.

Procédez en mars et en avril. Préparez des pots remplis de compost à semis. Semez les graines en surface, sans les recouvrir de trop de terre. Placez vos pots dans un endroit lumineux, à une température comprise entre 20 et 25 °C. Gardez la terre humide, en évitant de la détremper.

Lorsque les plantules apparaissent au bout d'une semaine ou deux, repiquez-les dans des caissettes à semis et placez-les à une température de 13 °C, puis sous châssis froid. Mettez-les en terre au mois de mai.

Bon à savoir : l'espèce calandrinia umbellata se sème en juin en caissette ou en pleine terre, lorsqu'elle est cultivée comme bisannuelle.

Conseils écologiques

Veillez à ne pas mélanger des plantes succulentes plutôt gélives comme le calandrinia avec d'autres plantes succulentes plus rustiques.

Un peu d'histoire

Son nom fait référence à un botaniste suisse, Jean-Louis Calandrini, qui vécut au XVIIIe siècle.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides