Chasmanthium latifolium

Écrit par les experts Ooreka

Chasmanthium latifolium en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Chasmanthium latifolium, Avoine sauvage

  • Nom(s) latin(s)

    Chasmanthium latifolium

  • Famille

    Graminées, Poacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Herbes et graminées

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,40 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    5 à 6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Couvre-sol Bosquet ou forêt Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Chasmanthium comporte six espèces de graminées vivaces, originaires des États-Unis (sud et est) et d'Amérique centrale. L'espèce Chasmanthium latifolium, connue autrefois sous le nom d'Uniola latifolia, nous vient des sous-bois du nord du Mexique et de l'est des États-Unis. Elle est la seule du genre à être couramment commercialisée et cultivée au jardin. Si son élégant et fin feuillage évoque celui d'un petit bambou, sans son côté envahissant, c'est sa longue floraison pleine d'originalité qui fait qu'on l'adopte dans les bordures des massifs et des pièces d'eau, les rocailles, les talus ou le couvert d'arbustes. On peut également la cultiver en pot car elle est décorative aux quatre saisons.

Associez-la avec des vivaces à floraison automnale, asters, chrysanthèmes, grands sédums, ainsi qu'à d'autres graminées, notamment les deschampsias avec lesquelles elle s'accorde à merveille.

Cette graminée caduque forme une touffe dressée au port tantôt colonnaire, si elle est exposée au soleil, tantôt lâche et retombante à exposition ombragée. Elle peut dépasser 1,20 m de hauteur pour 50 à 60 cm d'étalement lors de la floraison. Sa bonne résistance au froid lui fait supporter des températures descendant sous les -25 °C.

Son feuillage souple, vert clair au soleil, plus foncé à l'ombre, devient brun cuivré en automne après les premiers gels, puis brun en hiver. Les feuilles de 10 à 20 cm de longueur larges et lancéolées sont réparties tout le long des chaumes fins et souples.

Chasmanthium latifolium fleurit au cours de l'été d'août à octobre, dès fin-juillet en climat doux ou à exposition chaude. Ses inflorescences ressemblent à celles de l'avoine, justifiant l'appellation d'avoine sauvage outre-Atlantique. Les épillets ovales et aplatis, de 1 cm de longueur, sont groupés en panicules terminales, qui penchent gracieusement sous leur poids comme des grelots. Ils font toute l'originalité de la graminée ressemblant à de petits poissons ou à de minuscules pommes de pin aplaties. D'abord vert-brun parfois taché de pourpre, ils prennent ensuite de belles teintes dorées, bronzées ou cuivrées s'accordant avec la couleur du feuillage d'automne. Adoptant une discrète tonalité gris vert, ils restent décoratifs jusqu'en fin d'hiver, parés de gouttes de pluie, de givre ou de neige.

Les inflorescences tiennent bien dans les bouquets frais et secs de saison.

Lorsque les conditions de culture conviennent, cette graminée ne manque pas de se ressemer alentour.

Variétés de Chasmanthium latifolium

Chasmanthium latifolium

Espèce type

Chasmanthium latifolium Espèce type
  • Floraison : Août à octobre. Épis plats et ovales regroupés en panicules lâches et retombantes.
  • Végétation : H : 0,60 à 1 m (jusqu'à 1,30 m en fleurs). E : 0,50 à 0,60 m. Touffe plus ou moins étalée selon l'exposition. Feuilles lancéolées et larges, vert plus ou moins soutenu.
  • Qualités : Bien rustique : -25 °C. Culture et entretien faciles. Floraison originale, décorative longtemps.

'River Mist'

Chasmanthium latifolium 'River Mist'
  • Floraison : Épillets blanc crème.
  • Végétation : Feuillage largement strié de crème, parfois lavé de rose.
  • Qualités : Atouts de l'espèce type mais moins vigoureux. Très lumineux à mi-ombre.

Plantation de Chasmanthium latifolium

Plantation de <em>Chasmanthium latifolium</em>

Aaron Carlson/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

Installez-le au soleil pour des colorations plus intenses. Mais il se plaît aussi à l'ombre partielle.

En climat froid, placez-le à situation chaude (contre un mur sud ou ouest) pour un développement plus rapide du feuillage au printemps et une floraison optimale.

Côté sol, s'il s'adapte bien partout, tolérant même un peu de sécheresse, il préfère une terre riche, meuble, drainée et fraîche qui favorise un feuillage luxuriant.

Quand planter le Chasmanthium latifolium ?

Plantez-le de préférence au printemps ou en début d'automne. Préférez la plantation printanière en climat froid ou/et en sol lourd retenant l'humidité en hiver.

Comment le planter ?

Prévoyez 5 à 6 godets au m² pour un effet visuel rapide. Respectez 50 cm d'espace vital autour de chaque plante.

Désherbez et ameublissez la terre. Le trou doit faire au minimum deux à trois fois le volume de la motte. Enrichissez et améliorez le drainage avec du compost mûr, du gravier ou des petits cailloux.

Réhydratez les mottes dans un seau d'eau. Positionnez-les dans le trou et tassez la terre autour des racines avec le plat de la main. Terminez la plantation par un arrosage copieux et la pose d'un paillis organique (paillettes de lin, coques de cacao).

Comment planter le Chasmanthium latifolium en pot ?

Préférez un contenant au matériau poreux pour éviter les excès d'eau. Vérifiez la présence de trous de drainage et placez une épaisseur de billes d'argile au fond du pot, 1/5 de la hauteur du pot. Comblez avec un substrat composé à parts égales de terre de jardin (ou de terreau de plantation ou pour rosiers), de perlite et de terreau.

Culture et entretien de Chasmanthiumlatifolium

Culture et entretien de <em>Chasmanthiumlatifolium</em>

Eug/Public Domain/Wikimedia

En pleine terre

Arrosez régulièrement le premier été suivant la plantation afin d'assurer la reprise. Ensuite, la graminée se contente des précipitations et supporte des courtes périodes de sécheresse, mais au détriment de la luxuriance du feuillage et de la qualité de la floraison.

Veillez à maintenir un sol frais si le Chasmanthium latifoliumest installé sous un rebord de toit, à l'abri de la pluie. Complétez le paillage régulièrement pour réduire la fréquence des arrosages.

Le seul entretien se résume à la taille drastique du feuillage en fin d'hiver afin de laisser la place aux nouvelles feuilles.

En sol pauvre, apportez une poignée de compost mûr en automne.

En climat rigoureux, couvrez les jeunes plantes avant l'hiver avec un paillis de feuilles mortes.

En pot

Maintenez le sol frais pendant toute la période de végétation. Réduisez les arrosages en automne et ôtez les soucoupes. Rapprochez la potée des murs de l'habitation pour éviter les excès d'eau et les fortes gelées. Même s'il est bien rustique, le Chasmanthium latifolium cultivé en pot se développe plus rapidement et fleurit mieux dans une situation protégée du froid. En climat montagnard ou continental, protégez les racines en enveloppant le pot avec plusieurs épaisseurs de voile non tissé.

Fertilisez une fois par mois d'avril à août pour encourager la floraison.

Rempotez au début du printemps, tous les 2 ou 3 ans en fonction du développement de la graminée, et surfacez dans l'intervalle.

Maladies, nuisibles et parasites

Le Chasmanthium latifolium se montre particulièrement résistant aux maladies et aux parasites.

Multiplication du Chasmanthium latifolium

Multiplication du <em>Chasmanthium latifolium</em>

Kristine Paulus/CC BY 2.0/Flickr

La méthode la plus simple est la division des touffes. Le semis est également possible.

Division

Pas besoin d'outils, la division se fait facilement à la main au début du printemps (et en début d'automne en climat doux).

Semis

Il est possible de prélever les nombreux semis spontanés autour du pied-mère et de les faire grossir quelques mois en godets, sous châssis ou en pépinière.

Le semis de graines du commerce ou prélevées à maturité est facile. Mettez les graines à stratifier au froid pendant 1 à 2 mois avant le semis puis semez en serre ou sous châssis en fin d'hiver dans une terrine remplie de terreau de semis. Placez à mi-ombre, à une température minimum de 10 °C, et maintenez le substrat frais sans excès. La germination intervient entre 1 à 3 semaines.

Repiquez les plantules en godets individuels pendant l'été. Conservez les jeunes plants à l'abri du gel le premier hiver. Mettez en place définitive au printemps suivant.

Conseils écologiques

Les graminées aiment le soleil et la majorité d'entre elles s'étiolent à l'ombre. Veillez à faire le bon choix si votre jardin et votre terrasse ne sont pas lumineux. Outre le Chasmanthium latifolium, adoptez les carex, les hakonechloa, les luzules, le Millium effusum 'Aureum' (millet doré), la Sesleria autumnalis

Un peu d'histoire…

Le nom générique Chasmanthium vient de la fusion de deux mots grecs χάσμα (Chasma) qui signifie « écart » ou « ouvert largement », et άνθος qui veut dire « fleur ». Une allusion à la forme de l'inflorescence du Chasmanthium.

Le nom spécifique latifolium est un mot latin qui signifie « à larges feuilles ».

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides