Globularia

Écrit par les experts Ooreka

Globularia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Globulaire

  • Nom(s) latin(s)

    Globularia

  • Famille

    Plantaginacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,70 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec Sol frais
  • Densité

    4 à 9/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille Muret Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Globularia est un genre botanique de plantes vivaces de la famille des Plantaginacées que l’on peut trouver à l’état sauvage dans pratiquement toute la France. Certaines sont très bien adaptées au climat froid des régions montagneuses (de -15 à -20 °C), d’autres se comportent parfaitement dans le sud ou elles apprécient chaleur et soleil.

Ce sont dans l’ensemble des sous-arbrisseaux de 5 à 80 cm, à souche verticale presque ligneuse, de port ordinairement dressé sauf pour la variété rampante. Les feuilles sont en rosette, étroites à larges, planes à incurvées, obovales, atténuées en long pétiole, entières, échancrées ou tridentées au sommet, généralement uninervées. Les hampes dressées sont d'abord courtes puis allongées, dépassant bien du feuillage, couvertes de petites feuilles sessiles lancéolées aiguës.

Les fleurs nettement détachées du feuillage sont d'un beau bleu, odorantes, à têtes subsessiles, terminales et latérales, larges de 1 à 3 centimètres de diamètre. Le calice velu a des lobes presque 2 fois plus longs que le tube. La fleur est une boule de paillettes hérissées. Le fruit issu de la pollinisation est un akène entouré du calice qui est persistant.

Ce sont de magnifiques plantes vivaces pour le plein soleil, faciles à cultiver, n’ayant pas de besoin particulier et peu demandeuses en eau. Leur couleur lumineuse est un accent au jardin en mélange à d’autres plantes de mêmes exigences. De plus, il est facile de se procurer des graines en magasins spécialisés, l’arrachage dans la nature étant surveillé et pratiquement voué à l’échec lors de la reprise.

Espèces et variétés de Globularia

Il existe une trentaine d’espèces de Globularia.

  • Type : Globularia vulgaris (syn. willkommii)
  • Port : Petites feuilles en rosette. Port buissonnant bas, hauteur 30 cm.
  • Fleurs : Au cours du printemps et de l’automne, en fonction de la région de culture. Beau bleu franc à clair.
  • Qualités : Variété résistante, facile à se procurer. Présence pratiquement sur toute la France, surtout la moitié sud.
  • Type : Globularia alypum
  • Port : Port buissonnant compact. Peut atteindre 80 cm de hauteur.
  • Fleurs : De février à avril. Beau bleu clair sur les bords, foncé au centre.
  • Qualités : Belle hauteur permettant de créer un effet dans un massif. Fréquente dans le Sud de la France.
  • Type : Globularia bisnagarica
  • Port : Peut atteindre 60 cm. Port tapissant à floraison dressée vers le ciel.
  • Fleurs : Floraison en mai-juin. Couleur bleu foncé.
  • Qualités : Présente dans les hautes Alpes.
  • Type : Globularia cordifolia
  • Port : Port assez tapissant d’une hauteur de 40 cm de hauteur. Feuilles très fines en forme de cœur.
  • Fleurs : De mai à juillet. Couleur rose bleuté très tendre.
  • Qualités : Florifère. Bonne rusticité.
  • Type : Globularia nudicaulis
  • Port : Hauteur 30 cm. Feuillage en rosette basale, absence de feuilles sur les hampes florales.
  • Fleurs : D’avril à juillet. De couleur bleue.
  • Qualités : Très florifère. Très rustique.
  • Type : Globularia repens
  • Port : Port rampant de 5 à 7 cm en épaisseur. Petites feuilles en forme de U étroites et longues.
  • Fleurs : En fleurs de mai à juillet, de couleur rose bleuté presque mauve.
  • Qualités : Très florifère. Présente jusque dans les hautes Alpes.

Plantation de la globulaire

Plantation de la globulaire

Gunnar Ries/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où la planter ?

Plantez votre globulaire (Globularia) en plein soleil, en pleine terre dans un sol de pH neutre à calcaire, mais surtout pas acide ! Le sol ne doit pas retenir l'eau. Installez-la par exemple en rocaille, Globulaira cordifolia peut également habiller les fissures d'un muret.

Il est également possible de la cultiver en pot et jardinière où les espèces basses font merveille.

Quand planter la globulaire ?

Plantez en mars-avril ou en septembre-octobre dans les régions du sud de la France.

Comment la planter en pleine terre ?

En pleine terre, après vous être assuré de ne pas avoir un sol acide (un test avec une bandelette de papier tournesol prend 3 min), plantez sur une terre souple, non enrichie.

Creusez de petits trous dans lesquels vous déposez un plant. La densité de plantation est de 4 à 9 plants par m² en fonction de l'espèce choisie.

Arrosez copieusement puis paillez à l'aide de « chips » de pins pour éviter les mauvaises herbes et repousser un peu les gastéropodes.

Comment planter la globulaire en pot ?

Si vous choisissez une culture en pot ou jardinière, préparez un mélange comme suit : 50 % de terreau horticole ordinaire, 25 % de terre franche et 25 % de sable. Mélangez bien et plantez sur un lit de gravier en fond, sans enrichir ce substrat.

Choisissez votre pot en fonction de l'espèce de globulaire (Globularia) : un plant a un diamètre de 30 cm, jusqu'à 70 cm pour l'espèce rampante.

Arrosez copieusement après plantation puis laissez bien ressuyer avant l'arrosage suivant.

Culture et entretien de Globularia

Culture et entretien de <em>Globularia</em>

peganum/CC BY-SA 2.0/Flickr

Les apports en eau doivent êtres espacés quitte à laisser sécher en surface entre deux. L'hiver, pas besoin d'arroser.

Maintenez un paillage toujours épais pour éviter la concurrence des adventices. Désherbez à la main si nécessaire. Pas de produits chimiques à proximité des globulaires : leur feuillage herbacé ne saurait résister au moindre désherbant.

Aucune fertilisation n'est à prévoir pour les plantes en pleine terre, en revanche dès le printemps arrivé, fertilisez les pots et jardinières avec un engrais liquide pour plantes à fleurs à raison d'une fois par semaine.

Maladies, nuisibles et parasites

À part quelques pucerons au printemps sur les bourgeons, aucun insecte n'est à craindre. Traitez avec un purin d'ortie ou un insecticide bio du commerce.

Attention aux limaces et escargots sur jeunes plants, ils sont friands des pousses tendres.

Multiplication de la globulaire

Multiplication de la globulaire

Joan Simon/CC BY-SA 2.0/Flickr

3 modes de multiplication sont possibles, bien que la division soit peu utilisée à cause des difficultés de reprise suite à la séparation des fragments de plante.

Quand et comment semer ?

Les graines sont à semer directement en place au printemps, ou en godet si vous choisissez une culture en pot.

Semez en avril sur sol griffé sur 10 cm. La profondeur du semis est de moins d'un centimètre. La germination se fait en 10 jours, la levée est homogène. Si les plants sont trop serrés, éclaircissez en arrachant le surplus. Attention aux escargots.

En godets, semez dans un mélange identique à celui de la plantation, à température ambiante et en pleine lumière. Recouvrez à peine les graines. Rempotez lorsque les racines saturent le godet ou quand le plant à au moins 3 vraies feuilles.

Quand et comment bouturer ?

Bouturez en avril ou septembre, sur bois vert. Coupez des tronçons de 7 à 10 cm de long, laissez uniquement les 3 feuilles du haut et trempez la base dans une hormone en poudre pour le bouturage. Repiquez dans un terreau à semis pur. Enracinement en 3 semaines à température ambiante et forte luminosité sans soleil. Taux de reprise 75 %.

Conseils écologiques

Les fleurs de globulaires sont odorantes et mellifères, elles attirent donc les pollinisateurs, principalement les abeilles. Évitez de ce fait l'emploi d'insecticides chimiques.

Un bon compost peut éventuellement être étalé entre les plants au jardin en complément du paillage si le terrain est vraiment très pauvre. Avant la floraison, épandez largement aux pieds puis arrosez.

Propriétés et usages

La globulaire est une plante aux vertus médicinales reconnues et utilisées. Dans le domaine de la phytothérapie, elle sert à lutter contre les maux d’estomac et la goutte. Elle permet également d’éliminer l’excès d’eau dans l’organisme grâce à ses propriétés dépuratives. C’est la raison pour laquelle les compléments alimentaires à base de cette plante sont conseillés aux sportifs pour faciliter la transpiration.

Un peu d'histoire…

Le nom de variétal Alypon, signifie littéralement « qui calme la douleur », signe que cette plante est depuis longtemps utilisée par la médecine populaire.

C’est Carl von Linné qui décrivit le premier les Globularia dans son ouvrage de référence : Species plantarum en 1753.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides