Polystichum

Écrit par les experts Ooreka

Polystichum en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Aspidie, Aspidée, Polystic, Fougère

  • Nom(s) latin(s)

    Polystichum

  • Famille

    Polypodiacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 1,80 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente Normale Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Densité

    2 à 6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation intérieure

    Véranda Serre froide
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Polystichum appartient à la famille des Polypodiacées. Originaire d'Amérique du Nord et d'Asie orientale, on le nomme Polystichum, mais aussi aspidie, aspidée, polystic ou de façon générique « fougère ».

C'est une plante vivace au rhizome dressé, dont la souche est importante. Son feuillage est dense, persistant, souvent brillant, et très décoratif. Ses frondes élégantes et coriaces, d'un vert plus ou moins dense, ont des pinnules bien découpées. Les jeunes frondes de certaines espèces portent des écailles blanches ou marron plus ou moins clair.

Les Polystichum étant rustiques, ils se cultivent selon les espèces en extérieur, en serre, véranda ou en intérieur, en pleine terre ou en pot et bac. Ils s'utilisent en rocaille, en plate-bande, au pied d'un mur, au bord d'une pièce d'eau, en sous-bois, en isolé et aussi en composition de fleurs séchées.

Il peut vivre de nombreuses années lorsqu'il reçoit les soins et les conditions de culture adaptés.

Note : Polystichum signifie « nombreuses rangées » en grec. Cette appellation fait référence aux abondants sporanges (ou capsules de spores) qui sont alignés sur cette plante.

Espèces et variétés de Polystichum

Le genre Polystichum comprend au moins 120 espèces de fougères rustiques.

Le tableau ci-dessous présente des espèces intéressantes pour leurs différences d'aspect et d'envergure.

Fougère de Noël (Polystichum acrostichoides)

Espèce type

Fougère de Noël (Polystichum acrostichoides) Espèce type
  • Aspect des frondes : Vert foncé, finement divisées, aux pennes étroits. Ressemblance avec les pinnules du houx. Les frondes nouvelles portent des écailles d'un blanc brillant. Les sporanges ont tendance à se rejoindre à maturité et à recouvrir le côté inférieur des frondes situées en haut.
  • Dimensions : L'espèce atteint 1 m de hauteur et 0,60 m d'étalement.
  • Qualités : Originaire d'Amérique du Nord. Croissance rapide. Une des plus belles espèces. Culture en extérieur. Espèce rustique (jusqu'à -15 °C). S'utilise en fleurs séchées.

Polystic à aiguillons, aspidée lobée ou à soies raides (Polystichum aculeatum)

Espèce type

Polystic à aiguillons, aspidée lobée ou à soies raides (Polystichum aculeatum) Espèce type
  • Aspect des frondes : Vert foncé, luisantes, coriaces, allongées, avec des pinnules découpées en profondeur. Les tiges et nervures situées au centre portent des écailles brunes.
  • Dimensions : L'espèce atteint entre 0,60 et 1 m de hauteur et entre 0,30 et 0,70 m d'étalement.
  • Qualités : Originaire d'Amérique du Nord, d'Asie du Sud-Ouest, de Chine, d'Europe et du Japon. Port dressé d'un très bel effet. Espèce rustique (jusqu'à -15 °C). Culture en extérieur, pleine terre ou pots, aime les lieux humides.

'Gracillinum'

Polystichum 'Gracillinum'
  • Aspect des frondes : Très belle avec des pinnules très fines d'un vert plus clair.
  • Dimensions : Comme le type.
  • Qualités : Se cultive aussi en serre froide.

Fougère houx, aspidie en faux (Polystichum falcatum, syn. Cyrtonium falcatum)

Espèce type

Fougère houx, aspidie en faux (Polystichum falcatum, syn. Cyrtonium falcatum) Espèce type
  • Aspect des frondes : Vert foncé brillant, avec des pinnules dentées, et une courbure en forme de faux. Aspect moins touffu que d'autres espèces.
  • Dimensions : L'espèce atteint entre 0,60 et 1 m de hauteur et d'étalement.
  • Qualités : Originaire de Chine, du Japon et de l'Himalaya. Espèce très répandue. Espèce rustique et très robuste. Culture en extérieur, mais aussi très facile en intérieur, car l'espèce résiste bien.

'Rochfordianum'

Polystichum 'Rochfordianum'
  • Aspect des frondes : Pinnules deux fois plus larges.
  • Dimensions : Plus petite avec une hauteur et un étalement de 0,40 à 0,50 m.
  • Qualités : Comme le type.

Aspidie du Japon, pattes d'ours (Polystichum polyblepharum)

Espèce type

Aspidie du Japon, pattes d'ours (Polystichum polyblepharum) Espèce type
  • Aspect des frondes : Aspect vernis et brillant, recouvertes de poils fins et courts, bruns lorsqu'elles sont jeunes. Les tiges ont une couleur marron-jaune.
  • Dimensions : L'espèce atteint 0,70 m de hauteur et 0,60 m d'étalement.
  • Qualités : Originaire de Corée et du Japon. Espèce assez rustique (jusqu'à -7 °C), nécessitant un paillage l'hiver dans les régions plus froides.

Aspidie à cils raides (Polystichum setiferum ou angulare, syn. Aspidium angulare)

Espèce type

Aspidie à cils raides (Polystichum setiferum ou angulare, syn. Aspidium angulare) Espèce type
  • Aspect des frondes : Vert moyen, non brillantes, larges, bipennées, douces et soyeuses. Les frondes nouvelles portent des écailles blanches et brun clair.
  • Dimensions : L'espèce est très grande : entre 0,60 et 1 m de hauteur et entre 1 et 1,50 m d'étalement.
  • Qualités : Originaire de régions tempérées et tropicales. Culture d'extérieur, de pleine terre ou en pots, très rustique (jusqu'à -20 °C). Très beau port étalé et majestueux.

'Acutilobum'

Aspidie à cils raides (Polystichum setiferum ou angulare, syn. Aspidium angulare) 'Acutilobum'
  • Aspect des frondes : Pinnules pointues, des poils raides à leurs bouts et des frondes inclinées.
  • Dimensions : Comme le type.
  • Qualités : Comme le type.

'Divisilobum'

Polystichum 'Divisilobum'
  • Aspect des frondes : Très grandes frondes, tripennées, dressées avant leur maturité.
  • Dimensions : Entre 1,20 m de haut et 1,80 m d'étalement.
  • Qualités : Comme le type.

'Proliferum'

Aspidie à cils raides (Polystichum setiferum ou angulare, syn. Aspidium angulare) 'Proliferum'
  • Aspect des frondes : Présente beaucoup de plantules sur la surface supérieure des frondes parvenues à maturité.
  • Dimensions : Comme le type.
  • Qualités : Comme le type.

Aspidie de Corée, aspidie naine (Polystichum tsus-simense)

Espèce type

Aspidie de Corée, aspidie naine (Polystichum tsus-simense) Espèce type
  • Aspect des frondes : Vert foncé, lustrées, bipennées en forme de triangle, pinnules ovales et étroites, pointues, portant des dents en épines. Les nouvelles pousses sont vert clair. Tiges brunes. Le rhizome est couvert d'écailles noires et les frondes encore fermées d'écailles argentées.
  • Dimensions : Espèce de plus petite taille : 0,40 m de hauteur et d'étalement.
  • Qualités : Originaire d'Asie orientale. Croissance lente. Espèce rustique (jusqu'à -15 °C), mais très souvent cultivée comme plante d'intérieur. Très jolie espèce qui a une très bonne tenue toute l'année.

Polystic commun (Polystichum vulgare)

Espèce type

Polystic commun (Polystichum vulgare) Espèce type
  • Aspect des frondes : Vert lustré, frondes portant des petites boules marron qui contiennent les spores.
  • Dimensions : L'espèce est petite. Elle atteint 0,30 m de hauteur et 0,50 m d'étalement.
  • Qualités : Espèce très rustique (jusqu'à -20 °C). Culture en extérieur, pleine terre et épiphyte. Son aspect est original. Racines aériennes qui permettent l'expansion du sujet.

Semis et plantation du Polystichum

Semis et plantation du <em>Polystichum</em>

Megan Hansen/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

Polystichum apprécie les sols non secs et assez humifères. Selon les espèces, le sol peut être acide, neutre ou calcaire.

Pour une culture en pot, préparez un mélange composé de 1/3 de terreau, 1/3 de terre de bruyère et 1/3 de tourbe, ou bien de 1/3 de terre lourde, 1/3 de terreau de feuilles ou de tourbe et 1/3 de sable grossier.

Il est recommandé de le placer à l'ombre et à la mi-ombre, jamais aux rayons directs du soleil, mais à la lumière, car il s'épanouit pleinement à une lumière indirecte.

Polystichum supporte bien les différences de températures d'un intérieur. Évitez toutefois de le placer près des radiateurs en hiver.

Quand planter Polystichum ?

Plantez de préférence aux mois de mars et avril ou en septembre et octobre.

Comment le planter en pleine terre ?

Préparez la terre en bêchant et éliminez les mauvaises herbes. Creusez un trou assez large, proportionnel à la grosseur de la motte (deux fois plus grand). Si votre terre de jardin est un peu sèche, ajoutez du compost de feuilles.

Placez le sujet bien au centre, comblez avec la terre. Tassez bien et arrosez abondamment, sans détremper le sol.

Comment planter Polystichum en pot ?

Choisissez des pots de 15 cm de diamètre environ. Remplissez le pot avec le mélange adapté.

Placez le sujet bien au centre et comblez avec le reste de mélange. Tassez bien autour et arrosez afin d'humidifier le substrat.

Culture et entretien du polystichum

Culture et entretien du <em>polystichum</em>

Erwin Gruber/CC BY-SA 2.0/Flickr

Arrosez deux fois par semaine tout au long de l'année afin de maintenir la motte humide, à l'exception de l'hiver où une fois est suffisante. Utilisez de l'eau à température ambiante.

Bassinez régulièrement le feuillage à l'eau tiède notamment quand la température est supérieure à 22 °C et maintenez un environnement humide toute l'année. Placez par exemple le pot et sa soucoupe sur un plateau recouvert de gravillons couverts d'eau.

Faites un apport d'engrais liquide pour plantes vertes, tous les quinze jours, au printemps et en été.

Au printemps et en été, sortez le polystichum cultivé en intérieur sur une terrasse ou un balcon, en lui évitant le plein soleil.

Rempotez tous les deux ou trois ans, dès que les racines envahissent tout le pot, au début du printemps. Une fois que le polystichum est installé dans un grand pot (entre 20 cm et 26 cm de diamètre), vous pouvez vous contenter de faire un surfaçage.

Bon à savoir : si vous rentrez vos pots en hiver, faites-le dès le mois d'octobre. Cela évitera à vos plantes de subir un choc thermique, nuisible à leur endurance. Un hiver en serre ou véranda fraîches et lumineuses (entre 12 et 15 °C) leur convient bien.

Taille du Polystichum

Pas de taille nécessaire. Par contre, supprimez au fur et à mesure les frondes fanées ou abîmées, notamment après l'hiver.

Maladies, nuisibles et parasites

Le polystichum est résistant aux maladies.

Toutefois, il peut être envahi par les cochenilles qui s'installent sur les frondes, notamment si l'air est trop sec. Par prévention, maintenez un environnement humide et surveillez le revers des frondes. Si vous repérez des cochenilles, éliminez-les à l'aide d'un coton-tige imbibé d'alcool ou pulvérisez un insecticide biologique.

Ses frondes peuvent être touchées par une maladie fongique (Taphrina wettsteiniana) qui sévit lorsque la plante a trop d'humidité, notamment en hiver. Suspendez les arrosages et traitez les parties atteintes avec de la bouillie bordelaise.

Multiplication du Polystichum

Multiplication du <em>Polystichum</em>

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Polystichum se multiplie par division des rhizomes ou par semis de spores.

Division

Procédez aux mois de mars ou avril :

  • Coupez les rhizomes en plusieurs morceaux, à l'aide d'un couteau tranchant et propre. Veillez à ce que chaque morceau soit doté de 3 ou 4 frondes et de racines.
  • Préparez des pots de 8 cm de diamètre remplis d'un mélange moitié tourbe et moitié sable.
  • Placez individuellement un morceau à la moitié du mélange.
  • Humidifiez le mélange et placez les pots dans un endroit frais.
  • Attendez que les morceaux prennent racine.
  • Rempotez ensuite dans des pots remplis du mélange de culture adapté et cultivez normalement.

Semis des spores

C'est une technique efficace, mais un peu longue, environ 1 an. Procédez au mois de mars :

  • Détachez la foliole, couchez-la à l'envers sur une feuille de papier placée au chaud pendant un jour.
  • Préparez un pot de 6 cm de diamètre ou une petite boîte en plastique avec couvercle, remplis de tourbe ou de terreau de feuilles.
  • Récoltez les spores tombées sur la feuille de papier et semez-les en surface.
  • Recouvrez avec un plastique transparent ou fermez le couvercle de la boîte et placez dans un endroit à 10 °C et à une lumière tamisée. Au bout de 2 ou 3 mois, une légère mousse verte apparaît à la surface.
  • Arrosez très légèrement pour créer une humidité et replacez le plastique ou le couvercle. Après plusieurs mois, des plantules de fougère vont apparaître.
  • Préparez des godets de 4 cm de diamètre remplis de tourbe ou de terreau de feuilles. Repiquez chaque plantule séparément et recouvrez avec un plastique transparent ou placez les pots dans une caissette de multiplication. Placez à la chaleur et à la lumière.
  • Faites un apport d'engrais liquide azoté tous les 15 jours, lorsque les plantules mesurent 3 cm à 5 cm.
  • Lorsque les racines envahissent le pot, rempotez les sujets dans des pots plus grands, dans un mélange adapté.
  • Continuez les apports d'engrais et cultivez ensuite comme des sujets adultes.

Conseils écologiques

Associez le polystichum à des pervenches et des violettes, vous obtiendrez un tableau coloré qui illuminera les parties plus ombragées de votre jardin. Ou encore, placez-les avec des bambous, des hostas ou d'autres variétés de fougères.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides