Kalmia

Écrit par les experts Ooreka

Kalmia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Kalmia, Laurier des montagnes, Laurier d'Amérique, Kalmie

  • Nom(s) latin(s)

    Kalmia latifolia

  • Famille

    Éricacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 5 m
  • Largeur à maturité

    0,50 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Originaire des montagnes de l'est de l'Amérique du Nord, le kalmia (Kalmia latifolia), ou laurier des montagnes est un arbuste très rustique (résistant jusqu'à -30 °C), à croissance lente, appartenant à la famille des Éricacées (comme le rhododendron et la bruyère) et au genre Kalmia. C'est pourquoi il apprécie un sol acide et frais.

C'est le grand botaniste Linné qui l'a décrit pour la première fois dans sa flore du Canada, au milieu du XVIIIe siècle.

Il forme de beaux arbustes buissonnants et touffus à port arrondi. Il peut atteindre 2 à 3 m de haut sur autant de largeur. Son feuillage vert foncé brillant, persistant toute l'année, est par lui-même très ornemental. Ses feuilles coriaces luisantes et alternes sont lancéolées (parfois ovales).

En fin de printemps (mai-juin), le kalmia se pare d'une multitude de petites fleurs en forme de coupe, groupées en corymbes. Leur couleur peut varier du rose pâle au rose vif (ses divers cultivars offrent d'autres couleurs comme le blanc, le pourpre, certains sont panachés). Les boutons floraux aux formes géométriques complexes sont également très décoratifs.

Que vous l'installiez seul, en massif ou en haie, vous ne serez jamais déçu de sa présence dans votre jardin. En outre, le bois très dur du kalmia l'a fait utiliser autrefois pour confectionner de nombreux objets utilitaires, notamment des cuillères d'où son surnom anglais de spoonwood.

Enfin, Kalmia latifolia est utilisé en homéopathie pour soulager les douleurs.

Attention : toutes les parties des kalmias, fleurs, tiges et feuilles sont toxiques et son miel également.

Espèces et variétés de kalmias

Le genre Kalmia comprend 6 espèces, toutes toxiques, d’arbustes originaires de diverses régions d’Amérique, de taille et de couleur de fleurs variables. Vous pouvez trouver dans le commerce plusieurs cultivars de Kalmia latifolia, mais aussi de Kalmia angustifolia.

Laurier des montagnes (Kalmia latifolia)

Espèce type

Kalmia Espèce type
  • Caractères de la floraison : Fleurs rose pâle, étamines et cœur pourpre, en mai-juin.
  • Caractères de la plante : Hauteur : 2 à 3 m.
  • Qualités : Très rustique.

'Olympic Fire'

Laurier des montagnes (Kalmia latifolia) 'Olympic Fire'
  • Caractères de la floraison : De mai à juin, boutons floraux en corymbes d’un superbe rose vif, puis fleurs blanche et rose, plus vives que l’espèce.
  • Caractères de la plante : Hauteur : 1 à 1,20 m. Magnifique feuillage vert foncé luisant à bords ondulés.
  • Qualités : Port particulièrement ramifié.

'Ostbo Red'

Kalmia 'Ostbo Red'
  • Caractères de la floraison : Boutons rouge vif, puis fleurs rose pâle.
  • Caractères de la plante : 1,50 m × 1,50 m. Très joli feuillage vert foncé brillant.
  • Qualités : Variété qui a obtenu de multiples récompenses.

'Carousel'

Laurier des montagnes (Kalmia latifolia) 'Carousel'
  • Caractères de la floraison : Fleurs blanches ornées de taches rouge foncé régulières.
  • Caractères de la plante : De 1,20 à 1,50 m de haut × 1,50 m de large. Feuilles vert foncé.
  • Qualités : Croissance rapide.

'Kaleidoscope'

Laurier des montagnes (Kalmia latifolia) 'Kaleidoscope'
  • Caractères de la floraison : Multitude de boutons rose-rouge puis fleurs rouges ponctuées et bordées de blanc en juin.
  • Caractères de la plante : Port dense et buissonnant. 1 m × 1 m.
  • Qualités : Soleil à mi-ombre.

f. fuscata 'Freckles'

Laurier des montagnes (Kalmia latifolia) f. fuscata 'Freckles'
  • Caractères de la floraison : Fleurs blanches régulièrement marquées de cannelle pourpre à l’intérieur de la corolle. Boutons rosés.

'Minuet'

Kalmia 'Minuet'
  • Caractères de la floraison : Fleurs blanc rosé pâle, large couronne pourpre à l’intérieur, boutons floraux roses. Floraison en juin.
  • Caractères de la plante : Port compact, 0,80 à 1,20 m de hauteur. Petites feuilles vert foncé lustrées.
  • Qualités : Très florifère.

'Elf'

Kalmia 'Elf'
  • Caractères de la floraison : Boutons roses suivis de fleurs blanc rosé en juin.
  • Caractères de la plante : Variété compacte : 1 m de haut × 0,80 m de large. Feuillage parmi les plus petits chez les kalmias.
  • Qualités : Sol acide, frais. Mi-ombre ou soleil.

Laurier des moutons (Kalmia angustifolia)

Espèce type

Kalmia Espèce type
  • Caractères de la floraison : Fleurs rose foncé à rouge en juin-juillet.
  • Caractères de la plante : 0,80 à 1 m de haut × 1,20 à 1,50 m de large. Feuilles étroites lancéolées ou ovales, vert clair brillant.
  • Qualités : Supporte une taille sévère.

f. rubra

Laurier des moutons (Kalmia angustifolia) f. rubra
  • Caractères de la floraison : Fleurs rouge pourpre.
  • Caractères de la plante : Variété plus petite 0,80 m.
  • Qualités : A obtenu de nombreuses récompenses.

Plantation du kalmia

Plantation du kalmia

Où le planter ?

Plantez-le à la mi-ombre ou au soleil à condition qu'il n'ait pas à le supporter aux heures les plus chaudes, surtout dans le Sud (comme toutes les plantes de bruyère d'ailleurs). En revanche, il ne craint pas le froid et tolère l'air marin.

Pour qu'il pousse bien, installez-le dans un sol acide, frais mais bien drainé, de préférence humifère. Si ce n'est pas le cas de votre sol, ajoutez-lui de la terre de bruyère et apportez de la matière organique.

Quand et comment planter le kalmia ?

Plantez les plants en conteneur à l'automne de préférence (de septembre à novembre) ou au printemps (de mars à mai) :

  • Tenez compte de la taille adulte de la variété que vous installez pour choisir son écart par rapport à un mur ou d'autres arbustes.
  • Pour une plantation en haie, vous pouvez les rapprocher un peu plus.

Culture et entretien du kalmia

Culture et entretien du kalmia

Le kalmia ne demande pas beaucoup d'entretien si ce n'est quelques gestes afin d'assurer sa bonne santé :

  • Au printemps, un paillage du pied permet de garder les sols suffisamment frais. Des écorces ou des aiguilles de pin ou un tapis de feuilles, par exemple, font l'affaire.
  • Pendant les chaleurs de l'été et en période de sécheresse, arrosez régulièrement, mais sans saturer le sol.
  • Enfin, la suppression des fleurs fanées permet de lui conserver toute son allure et d'éviter la formation de graines qui épuisent la plante.

Taille du kalmia

La taille n’est pas nécessaire, elle se limite à éliminer les rameaux grêles, en surnombre ou mal placés. Opérez avec discernement et doigté après la floraison.

Maladies, nuisibles et parasites du kalmia

Cultivé dans des conditions satisfaisantes, le kalmia est peu sensible aux maladies et parasites.

Multiplication du kalmia

Multiplication du kalmia

Procédez par semis de graines fraîches dès leur maturité, si vous n'avez pas supprimé toutes les fleurs. Toutefois, seules les espèces se reproduisent ainsi fidèlement, les variétés doivent être bouturées ou marcottées :

Conseils écologiques

Le paillage des pieds en été vous permettra d’espacer les arrosages et d’économiser l’eau. Si votre sol ne convient pas au kalmia (trop calcaire, trop lourd), orientez votre choix vers un autre arbuste plutôt que de faire des apports onéreux de terreau ou de terre de bruyère, et de risquer d’avoir tout de même une plante souffreteuse, sujette aux maladies.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides