Baptisia australis

Écrit par les experts Ooreka

Baptisia australis en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Baptisia

  • Nom(s) latin(s)

    Baptisia australis

  • Famille

    Papilionacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,60 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    3 par m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

De la famille des Papilionacées, Baptisia australis mesure 1 m en tout sens, parfois plus, et fleurit en juin juillet, en épis dressés de fleurs semblables à des pois bleu violet. Elle aime être exposée au soleil et avoir les pieds en sol frais. En sol sec, elle prospère, mais fleurit moins.

Baptistia australis forme une touffe buissonnante à port dressé, lâche, au beau feuillage graphique, bleuté, chaque feuille étant composée de trois folioles. Il reste décoratif jusqu'à l'automne, avant de disparaître. Après la floraison arrivent des jolies gousses contenant des graines en forme de rein. Cette plante est bien rustique, car originaire des États-Unis, du nord-est au sud-est, en passant par le centre, dans les prairies et plaines du Texas au Nebraska, en remontant vers le Wisconsin et jusqu'à l'océan Atlantique. Elle est présente également au Canada dans la province de l'Ontario.

Les fleurs, plus légères que celles des lupins, sont superbes dans un jardin naturel, sauvage et ensoleillé, en compagnie de graminées, d'érémurus, d'ail d'ornement, de camassias, de géraniums vivaces. S'accommodant de peu, le Baptisia s'adapte à presque toutes les situations : isolé ou en groupe, en mixed-border pour d'intéressantes combinaisons florales, sans oublier le jardin bouquetier. Comme les pivoines, le Baptisia australis déteste être déplacé.

Note : le Baptisia australis 'Alba' est une très belle vivace blanc ivoire. Son feuillage bleuté se marie à merveille à ces fleurs blanches. Superbe dans un jardin romantique, en compagnie de rosiers.

Espèces et variétés de Baptisia australis

Baptisia australis

Espèce type

Baptisia australis Espèce type
  • Couleur des fleurs : Bleu violet.
  • Qualités : Pour un jardin à l’aspect sauvage.

'Alba'

Baptisia australis 'Alba'
  • Couleur des fleurs : Blanches.
  • Qualités : Pour un jardin romantique et raffiné.

Semis et plantation de Baptisia australis

Semis et plantation de Baptisia australis

Où le semer ou le planter ?

Au soleil, en tout bon sol frais, bien drainé, même légèrement calcaire.

Quand semer ou planter le Baptisia australis ?

Aussi bien au printemps, entre mars et juin, qu'à l'automne, en septembre ou octobre.

Comment le semer ?

  • Laissez tremper les graines dans l'eau pendant 24 h.
  • Semez-les individuellement, une par godet, dans un mélange composé de terreau et de sable à parts égales.
  • Arrosez, puis laissez sécher entre 2 arrosages.
  • En hiver, mettez les godets sous châssis. Attendez que la plante mesure 10 cm avant de la mettre en pleine terre.

Comment le planter ?

  • Faites tremper la motte pendant 10 min dans une cuvette emplie d'eau.
  • Dans un sol bien préparé, faites un trou de 3 ou 4 fois le volume de la motte. Ajoutez deux poignées de compost à la terre d'origine.
  • Positionnez la plante, et refermez en prenant garde de ne pas enterrer le collet. Tassez.
  • N'enterrez pas la souche profondément, pour une meilleure floraison.
  • Arrosez. Paillez.

Culture et entretien du baptisia australis

Culture et entretien du baptisia australis

Jennifer Rafieyan/CC BY 2.0/Flickr

  • Arrosez tous les 10 jours pendant les deux mois qui suivent la plantation. Par la suite, arrosez en période de sécheresse.
  • Renouvelez régulièrement le paillage.
  • En mars, nettoyez la touffe en ôtant les feuilles fanées et les vieilles tiges.
  • La floraison n'a lieu qu'au bout de deux ou trois ans, parfois même quatre : ne soyez pas impatient.
  • Soyez sûr de l'endroit où vous l'installez, car cette plante déteste les déménagements.

Quand et comment le cueillir ?

En juin et juillet, lorsque la plante est en fleurs, le matin de bonne heure, coupez les tiges jusqu'à 10 cm du sol.

La conservation du Baptisia australis

Avant tout, lavez-vous soigneusement les mains après les différentes manipulations, car cette plante est toxique. Recoupez les tiges sous l'eau, à la longueur voulue, et mettez-les tout de suite en vase, dans une grande quantité d'eau. Renouvelez l'eau chaque jour, pour conserver ce bouquet pendant une semaine.

Maladies, nuisibles et parasites

Pas de maladies ni de parasites pour cette plante mais les lapins l’adorent !

Si votre jardin est en pleine campagne, peut-être avez-vous la visite régulière de lapins qui causent de gros dégâts dans votre potager et dans vos plates-bandes ? Un grillage traditionnel ne les empêche guère de venir déguster vos plantes préférées, car ils creusent en dessous. Installez un grillage enterré, avec un retour dans le sol. Ils seront dans l’impossibilité de se faufiler. S’il n’est pas envisageable de grillager tout le jardin, reste la possibilité de protéger les cultures par un fil, spécial lapin, placé à vingt ou trente centimètres du sol. Le bruissement et le mouvement ordonnés par le vent les effraient… un peu !

Multiplication du baptisia

Multiplication du baptisia

Joel Abroad/CC BY NC 2.0/Flickr

Le Baptisia australis se multiplie par division ou semis, au printemps ou en automne.

Division

Pour la division, attendez que la touffe ait 7 à 8 ans minimum :

  • Soulevez-la à l'aide d'une fourche bêche, sectionnez-la en plusieurs morceaux, en laissant au moins trois yeux sur chaque partie.
  • Replantez-les aussitôt.

Il faudra attendre deux à trois ans avant de voir les nouvelles floraisons.

Semis

Récoltez les graines lorsque les gousses sont mûres. Semez-les le plus rapidement possible, avant un an.

Conseils écologiques

Il existe aussi des répulsifs contre les lapins mais évitez-les car ils sont peu fiables.

Voici une technique facile à mettre en œuvre, et très amusante, car, bien réalisée, elle sert de décor au jardin :

  • Entourez les parties à protéger de petits bambous enfoncés dans la terre.
  • Attachez et tendez une ficelle à 50 cm du sol.
  • Accrochez sur cette ficelle, tous les mètres, un morceau de tissu, un ustensile de cuisine ou tout autre objet à votre convenance, qui va bouger avec le vent.
  • Jouez avec les formes, les couleurs. Cela devient du Land Art. Et les lapins se tiendront éloignés !

Un peu d’histoire…

Nous appelons parfois Baptisia australis : Baptisie australe, faux indigotier. Les Anglais, pour lesquels cette plante est un grand classique, la surnomment 'Blue False indigo' ou 'Blue Wild indigo'.

Ce genre comprend environ 22 espèces de vivaces herbacées ou arbustives, toutes originaires des plaines et prairies de l’est et du centre de l’Amérique du Nord, certaines espèces étaient utilisées pour les teintures en lieu est place de l’indigotier.

L’espèce Baptisia tinctoria, plante herbacée vivace, caduque, en touffe d’un mètre de haut, est aussi originaire de l’Amérique du Nord, du Canada au Maine. Le feuillage ressemble beaucoup à celui de Baptisia australis. Les fleurs sont jaunes. Les feuilles de cette espèce ont été utilisées comme teinture succédanée de l’indigo au début du XIXe siècle. La racine et les tiges sont employées en homéopathie.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides