Réséda

Écrit par les experts Ooreka

Réséda en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Réséda, Gaude, Herbe jaune, Raiponce, Mignonnette

  • Nom(s) latin(s)

    Reseda

  • Famille

    Résédacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle Bisannuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le Reseda appartient à la famille des Résédacées. Il est originaire d'Europe, d'Afrique du nord et d'Asie occidentale. On le nomme réséda et selon les espèces gaude, herbe jaune, raiponce, mignonnette…

C'est une plante herbacée de 0,10 à 1,50 m de hauteur, aux feuilles étagées le long de la tige. Plutôt étroites et longues, elles sont vertes, entières ou lobées. Le réséda donne des fleurs le plus souvent odorantes, en grappes ou en épis. Celles-ci sont jaunes, blanches, orange ou vertes, petites et très échancrées avec beaucoup d'étamines apparentes. La floraison a lieu selon les espèces et la période de semis, d'avril à octobre. Les fruits ont l'apparence de capsules, remplies de graines noires.

La plante est vivace, annuelle ou bisannuelle selon les espèces. On la trouve dans beaucoup d'endroits de France et en Corse. On la cultive facilement en extérieur, en pleine terre et en potées. Elle s'utilise en bordures et massifs, en potager, en isolé et en rocailles.

C'est une plante ornementale qui s'adapte à la confection de bouquets. Elle possède des propriétés médicinales (calmantes, diurétiques, sudorifiques) et tinctoriales (principalement les tiges et les feuilles contiennent un pigment jaune permettant de produire une teinture de qualité). Le réséda odorant intervient aussi dans la composition de nombreux parfums.

Espèces et variétés de résédas

Le genre Reseda comprend environ 50 espèces.

Le tableau ci-dessous présente les espèces répandues en France, intéressantes pour leur différences de floraison, de taille et d'habitat.

Reseda

Réséda blanc (Reseda alba)

Reseda Réséda blanc (Reseda alba)
  • Fleurs et feuilles : Fleurs de 4 à 5 mm, disposées en épis de grande taille. Blanches à 6 pétales et ont des étamines jaunes. Feuilles étroites présentant beaucoup de folioles.
  • Taille et floraison : Espèce mesurant entre 0,20 et 0,70 m de hauteur. Floraison d'avril à septembre. Port dressé.
  • Qualités : Espèce vivace. Apprécie les plages bien sablonneuses. Très présente sur la côte méditerranéenne et sur le bassin d'Arcachon.

Réséda glauque (Reseda glauca)

Réséda glauque ( Reseda glauca )
  • Fleurs et feuilles : Fleurs jaune orangé de 3 à 4 mm disposées en petits épis. Feuilles entières, de forme étroites et de couleur vert-bleuâtre (glauque).
  • Taille et floraison : Espèce de petite taille mesurant de 0,10 à 0,40 m. Floraison en été, en juillet et août.
  • Qualités : Espèce vivace. Apprécie les rocailles et les étendues d'herbes. On la trouve uniquement dans les Pyrénées.

Réséda jaune (Reseda lutea)

Reseda Réséda jaune (Reseda lutea)
  • Fleurs et feuilles : Fleurs jaune verdâtre, de 4 à 5 mm. Feuilles divisées, en 3 à 7 segments étroits.
  • Taille et floraison : Espèce mesurant entre 0,20 et 0,70 m de hauteur. Floraison de juin à octobre.
  • Qualités : Espèce vivace. Apprécie les bois, les bords de chemins ou même les friches. A besoin d'un sol calcaire.

Réséda des teinturiers, gaude, herbe jaune (Reseda luteola)

Reseda Réséda des teinturiers, gaude, herbe jaune (Reseda luteola)
  • Fleurs et feuilles : Fleurs jaunes de 4 à 5 mm, disposées en grappes étroites et très longues. Feuilles entières, ne présentant pas de segments.
  • Taille et floraison : Espèce de grande taille pouvant atteindre 1,5 m de hauteur. Floraison de mai à octobre.
  • Qualités : Espèce bisannuelle. Apprécie les bords de chemins, les friches et les jardins. La plante contient une matière jaune utilisée autrefois comme teinture.

Réséda odorant, mignonnette, herbe d'amour (Reseda odorata)

Reseda Réséda odorant, mignonnette, herbe d'amour (Reseda odorata)
  • Fleurs et feuilles : Petites fleurs jaune-vert pâle, de 1 cm, disposées en grappes. Feuilles lisses en forme de spatule.
  • Taille et floraison : Espèce atteignant 0,30 à 0,70 m de hauteur. Floraison de juin à octobre. Port étalé et dressé.
  • Qualités : Espèce annuelle s'adaptant à tous les sols. La plus commune. Son parfum est léger, subtil et sucré. Il attire les abeilles. Apprécie d'être cultivée en bordures, en massifs et en potées. S'utilise en bouquets.

Reseda odorata 'Machet'

 Reseda odorata  'Machet'
  • Fleurs et feuilles : Fleurs très odorantes, aux teintes rouges.
  • Taille et floraison : Idem espèce type.
  • Qualités : Idem espèce type.

Reseda odorata 'Pyramidal Odorant'

 Reseda odorata  'Pyramidal Odorant'
  • Fleurs et feuilles : Produit de longs épis adaptés aux fleurs coupées.
  • Taille et floraison : Idem espèce type.
  • Qualités : Idem espèce type.

Réséda raiponce (Reseda phyteuma)

Reseda Réséda raiponce (Reseda phyteuma)
  • Fleurs et feuilles : Fleurs disposées en grappes. Blanches avec de nombreuses étamines bien apparentes, orange, jaunes ou brunes. Feuilles étroites, entières ou présentant jusqu'à 5 segments.
  • Taille et floraison : Espèce de petite taille dont la base est très ramifiée. Elle mesure entre 0,10 et 0,30 m de hauteur. Floraison de mai à septembre. Port oblique, parfois couché.
  • Qualités : Espèce annuelle ou bisannuelle moins rustiques que les autres espèces. Apprécie les terres déjà cultivées, les champs et les bords de chemins. Espèce très répandue dans le sud de la France et en montagne. Proche de l'espèce Reseda jacquini qu'on trouve des Cévennes aux Pyrénées orientales. Les tiges sont couvertes d'aspérités.

Semis et plantation du réséda

Semis et plantation du réséda

Où le planter ?

Le réséda apprécie quasiment toutes les terres de jardin. Évitez quand même les sols trop compacts, pas assez aérés. Il se porte encore mieux dans des sols fertiles, alcalins et bien drainés.

Il aime le soleil. Il est plutôt résistant, mais il reste préférable de le protéger l'hiver dans les régions froides.

Bon à savoir : si votre sol est très acide, ajoutez du calcaire pour compenser.

Quand planter le réséda ?

  • Semez en place au printemps et en septembre.
  • Semez aussi en pot de juillet à septembre pour obtenir une floraison en hiver.

Comment le planter en pleine terre ?

Semez clair soit à la volée, soit en lignes distantes de 20 à 30 cm les unes des autres :

  • Préparez le sol en retournant la terre et éliminez les mauvaises herbes.
  • Faites un apport d'engrais organique ou de compost.
  • Semez les graines et recouvrez-les d'une fine couche de terre.
  • Tassez bien et arrosez fréquemment jusqu'à la levée des graines.
  • Éclaircissez, si le semis est trop dense. Arrachez les plus petites plantules et espacez les résédas de 20 à 30 cm en tous sens.

Comment planter le réséda en pot ?

  • Choisissez un pot profond et large de 30 à 50 cm de diamètre.
  • Remplissez-le d'un mélange de terreau et de compost.
  • Semez quelques graines et recouvrez-les d'une fine couche de terreau.
  • Tassez et arrosez modérément mais fréquemment jusqu'à la levée des graines.
  • Laissez 3 plantules pour qu'elles s'épanouissent dans le pot.
  • Pincez l'extrémité des pousses pour favoriser leur ramification.

Culture et entretien du réséda

Culture et entretien du réséda

Arrosez en profondeur sans détremper le terrain. Attendez entre deux arrosages que le terrain soit sec.

En hiver dans les régions froides, placez vos plantes sous châssis froid pour les protéger.

Faites un apport de fumier mûr ou d'humus au printemps, pour enrichir le sol et ajoutez de l'engrais pour plantes fleuries dans l'eau d'arrosage des cultures en pots.

Taille du réséda

Pas de taille nécessaire. Coupez simplement les fleurs fanées et les tiges sèches au fur et à mesure.

Maladies, nuisibles et parasites

Le réséda ne connaît pas d'attaques de parasites importantes, ni de maladies.

Veillez à ne pas trop arroser afin d'éviter tout pourrissement de la plante. Exposez bien la plante au soleil pour qu'elle s'épanouisse au mieux.

Multiplication du réséda

Multiplication du réséda

Le réséda se multiplie par semis. Un semis sous abri est possible entre février et mars :

  • Préparez le sol en retournant la terre et éliminez les mauvaises herbes.
  • Faites un apport d'engrais organique ou de compost.
  • Semez les graines et recouvrez-les d'une fine couche de terre.
  • Tassez bien et arrosez fréquemment. La température doit être de 13 °C minimum.
  • Repiquez les plantules dans des caissettes remplies de terre de jardin et laissez-les sous l'abri pour qu'elles s'endurcissent.
  • Mettez ensuite en place au mois de mai, en faisant attention à ne pas briser les mottes.
  • Cultivez comme des sujets adultes.

Conseils écologiques

Réalisez des bouquets de réséda odorant en coupant les fleurs au début de leur floraison.

Réservez un coin de votre jardin ou de votre potager aux fleurs à couper en semant généreusement ou comblez quelques espaces vides entre vos arbustes.

Cultivez le réséda avec des lavatères, des tabacs d'ornement ou des soucis.

Un peu d'histoire…

Le nom Reseda vient du verbe latin resedare qui signifie « calmer, guérir », en référence à sa capacité d'apaiser la douleur des plaies, de soigner les abcès et les inflammations.

Reseda luteola ou gaude était utilisé dès l'Antiquité comme colorant textile. La France l'utilisa en teinturerie et imprimerie jusqu'au XIXe siècle.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides