Calamondin

Écrit par les experts Ooreka

Calamondin en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Calamondin, Oranger d'appartement

  • Nom(s) latin(s)

    Citrus mitis

  • Famille

    Rutacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste fruitier

    Plante comestible Arbuste fruitier

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 2 m
  • Largeur à maturité

    2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre froide
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Verger
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le calamondin est un agrume vraisemblablement hybride naturel entre le mandarinier et le kumquat. Ses fruits ont hérité de ce dernier une peau sucrée, mais possèdent une chair acide. De petite taille, d'abord jaunes puis orange en hiver, ils succèdent à une belle floraison blanche parfumée de printemps. Il a un port plutôt arbustif et ne dépassera pas une hauteur de 2 m. Il présente un feuillage typique des agrumes, persistant, luisant avec un dégagement d'essence d'agrume.

Du fait de sa faible rusticité, le calamondin est plus généralement cultivé en pot et s'accommode très bien des atmosphères sèches des appartements. En revanche, vous sortirez votre calamondin à partir de mai jusqu'en octobre. La culture en pleine terre est uniquement réservée aux climats chauds où le thermomètre ne descend jamais en dessous de 0 °C.

Il est plus une plante d'ornement qu'un arbre fruitier car ses fruits n'ont pas un grand intérêt gustatif même s'il est possible de les utiliser pour aromatiser certains plats.

Espèces et variétés de calamondin

Calamondin, oranger d’appartement (Citrus mitis)

Espèce type

Calamondin, oranger d’appartement (Citrus mitis) Espèce type
  • Feuillage : Vert
  • Rusticité : -6 °C
  • Qualités : Pulpe légèrement amère.

'Panaché blanc'

Calamondin, oranger d’appartement (Citrus mitis) 'Panaché blanc'
  • Feuillage : Panaché vert et crème
  • Rusticité : -4 °C
  • Qualités : Croissance plus lente.

'Variegata'

Calamondin, oranger d’appartement (Citrus mitis) 'Variegata'
  • Feuillage : Dégradé de crème
  • Rusticité : -4 °C
  • Qualités : Couleur du fruit orange légèrement bicolore.

Plantation du calamondin

Plantation du calamondin

M a n u e l/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Où le planter ?

En pleine terre, il lui faut une terre riche et restant fraîche en été mais malgré tout drainante.

Sa culture en pot est la plus fréquente.

Il faut toujours une exposition ensoleillée, en extérieur comme en intérieur.

Quand planter le calamondin ?

En pleine terre, la période de printemps (mars et avril) est plus favorable à la plantation.

Le rempotage lui s'effectuera plutôt en fin d'été lorsque les fruits sont formés.

Comment le planter ?

Donnez-lui un pot assez grand pour qu'il se développe bien, mais il est préférable de le choisir selon la taille de la plante et de passer en taille supérieure au rythme de la croissance du végétal. Choisissez un substrat « spécial agrume », généralement composé d'une base de tourbe avec un peu d'argile et des éléments drainants comme la pouzzolane.

Culture et entretien du calamondin

Culture et entretien du calamondin

TreesOfTheWorld.net/CC BY NC SA 2.0/Flickr

La gestion de l'arrosage est primordiale. Maintenez le substrat humide mais jamais en excès d'eau. Contrôlez l'arrosage en espaçant les apports d'eau et en laissant le substrat sécher entre deux arrosages. Les brumisations foliaires lui font le plus grand bien, privilégiez une eau non calcaire.

Apportez des engrais solubles tous les mois dans l'eau d'arrosage. Comme pour tous les agrumes, un apport d'azote sous forme organique comme la corne broyée est très favorable au printemps.

En intérieur, la pollinisation des fleurs ne se fait pas avec les abeilles, il faut alors prélever le pollen des fleurs et le transporter vers d'autres fleurs à l'aide d'un pinceau. Toutefois, il est préférable de sortir le calamondin à partir de mai jusqu'en octobre.

Effectuez le rempotage en fin d'été lorsque les fruits sont formés. On peut considérer qu'un rempotage tous les 2 ans, en passant à un volume supérieur de contenant, est nécessaire jusqu'à atteindre une taille maximale de 100 l. Avec des bacs spéciaux agrumes dont les côtés sont démontables, on peut intervenir tous 5 ans sur le chevelu racinaire que l'on taille pour apporter un nouveau substrat sur les côtés et ainsi favoriser un renouvellement racinaire.

Taille du calamondin

Quand tailler ?

Il faut tailler entre la récolte des fruits et la nouvelle floraison, donc entre mars et avril.

Comment tailler ?

La taille consiste à éclaircir l'arbre au centre, et réduire le nombre de rameaux. Maintenez une forme harmonieuse et arrondie. Cette taille va permettre de générer de nouvelles pousses à fleurs et de maintenir un arbre plus aéré donc moins sensible aux insectes ravageurs.

Maladies, nuisibles et parasites

Les cochenilles : elles sont fréquentes sur les agrumes et plus particulièrement lorsqu'ils sont cultivés en intérieur. Il faut régulièrement contrôler sous les feuilles et les rameaux la présence d'amas cotonneux blancs ou de carapaces marron. En cas de présence, il faut faire un mélange d'huile de colza avec du savon végétal et appliquer au pinceau, en renouvelant si nécessaire.

Les araignées rouges : elles se développent sous les feuilles dans les atmosphères sèches. Pour les éviter, il faut régulièrement brumiser sous les feuilles.

Récolte

Quand et comment récolter ?

Les fruits sont généralement mûrs entre janvier et mars. La couleur orangée est un signe, ainsi que le parfum dégagé par le fruit.

La conservation des fruits

Le froid du réfrigérateur peut abîmer les fruits. Il est préférable de les conserver à température ambiante et de les consommer sous 20 jours.

Multiplication du calamondin

Multiplication du calamondin

Deux méthodes de multiplication s'appliquent au calamondin. Le greffage ne trouve pas son intérêt sur cet agrume.

Bouturage à talon

On peut bouturer d'avril à août :

  • Prélevez une pousse de l'année à l'aide d'une lame de serpette, en décollant 2 cm d'écorce de la branche portant cette pousse. Ne conservez que 3 feuilles au-dessus.
  • Plantez les boutures en godet dans un mélange 50 % terreau et 50 % sable.
  • Mettez les boutures « à l'étouffée », c'est-à-dire sous châssis ou cloche – il faut un air saturé d'humidité – pendant 1 mois environ pour déclencher l'enracinement. Brumisez régulièrement le feuillage et maintenez le substrat humide.
  • Cultivez ensuite les boutures sous abri pendant 6 mois avant un rempotage dans un pot de 3 litres.

Marcottage aérien

Le marcottage se pratique en avril :

  • Choisissez une branche haute du diamètre d'un crayon, enlevez des feuilles et retirez un anneau d'écorce sur 2 cm.
  • Enveloppez la zone de tourbe ou de mousse très humide sur une longueur de 10 cm.
  • Utilisez du papier d'aluminium ou du film étirable alimentaire pour maintenir la tourbe.
  • En trois mois, des racines se forment. Coupez la branche et rempotez.

Conseils écologiques

Les plantes à odeur de citronnelle sont un excellent répulsif contre les insectes du calamondin.

Un peu d’histoire…

Originaire de Chine, cet hybride naturel est apparu il y a un millier d’années puis a migré vers les Philippines et l’Indonésie. On le retrouve maintenant en Amérique du Sud et comme plante d’ornement dans de nombreux pays.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides