Kiwi

Écrit par les experts Ooreka

Kiwi en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Kiwi, Kiwaï

  • Nom(s) latin(s)

    Actinidia

  • Famille

    Actinidiacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste fruitier

    Plante comestible ▶ Arbuste fruitier | Petits fruits

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Grimpant
    Palissable
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    5 à 10 m et +
  • Largeur à maturité

    3 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    0,25 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Verger Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le kiwi (ou kiwitier) est une liane qui porte un bien curieux nom pour une plante venue de Chine ! La raison en est que sa culture intensive et son exportation à travers le monde furent initiées en Nouvelle-Zélande, qui en demeure le premier pays exportateur (90 % de sa production). Ce nom commercial fut déposé en 1970 pour ne pas effleurer la susceptibilité des Américains durant la guerre froide. Il fait référence à l'emblème de la grande île, un oiseau coureur endémique, à la peau velue rappelant celle du fruit. Le nom initial du kiwi est en réalité la groseille de Chine, bien que la plante soit bien éloignée du genre Ribes.

Aujourd'hui, sa culture est largement pratiquée en France même si le kiwi représente seulement 3 % de sa production fruitière. La France se place au 6e rang mondial après la Grèce (2010). Sa culture se situe notamment dans la région Sud-Ouest (vallée de l'Adour qui possède un label rouge) et en Corse. Le premier pays producteur est la Chine suivie de l'Italie encore leader en 2008 et de la Nouvelle-Zélande.

Le kiwi fait partie du genre Actinidia qui compte 70 à 80 espèces originaires des régions tempérées de l'est de l'Asie (Chine, Corée, Japon, Russie et Sibérie), mais aussi du plateau du Tibet, de l'ouest de l'Himalaya ainsi que des régions subtropicales (Vietnam, îles de Sumatra, de Java) pour un tiers des espèces. Ces dernières sont persistantes. Le genre est présent entre 0 et 3 800 m d'altitude. Il appartient à la famille des Actinidacées caractérisée par une séparation des fleurs mâles et femelles sur des sujets distincts, et ce chez toutes les espèces, ainsi que par des styles (organes femelles) rayonnants.

Le kiwi (Actinidia deliciosa) est une liane vigoureuse à l'écorce brun-rouge et généralement caduque, qui porte des feuilles alternes de 12 à 20 cm, ovales ou en forme de cœur. La croissance atteint plusieurs mètres en une saison. Les branches volubiles s'enroulent délicatement autour des grillages, pylônes et portiques. Les jeunes pousses soyeuses portent les feuilles recouvertes d'un fin duvet rouge, un peu rêche malgré tout. L'extrémité du limbe rosit en été.

L'Actinidia deliciosa est très ornemental avec ses grandes fleurs ivoire au bouquet d'étamines saillant qui apparaissent en mai-juin. Même si les fleurs mâles et femelles ne sont pas portées par le même pied (genre dioïque), elles comportent toutes des bouquets d'étamines voyants qui restent cependant stériles et moins développés chez la fleur femelle. L'ovaire à l'origine du fruit est de son côté avorté chez les fleurs mâles, qui sont du reste groupées en inflorescences (cymes de 3 fleurs et plus) au lieu d'être solitaires comme sur le pied femelle. La pollinisation se fait essentiellement par l'abeille domestique ou par le vent.

Mais les nouveaux cultivars comme 'Jenny' ou 'Solo' sont autofertiles, ce qui évite d'avoir à planter un pied mâle pour assurer la pollinisation. De plus, les hybrides comme 'Solo' et 'Bruno' étant moins vigoureux, la plantation dans un petit jardin est devenue possible.

Les fruits, surnommés les « souris végétales », sont des baies de 3 à 9 cm de long, à la peau fine couleur kaki, recouverte de poils bruns agréables au toucher. La chair juteuse acidulée est de teinte vert amande parsemée d'un millier de petites graines noires. 100 g de fruit contiennent 94 mg de vitamine C, 27 mg de magnésium, 3 mg de vitamine E, des carotènes et des fibres. Le kiwaï est issu de l'espèce A. arguta qui présente des fruits estivaux, petits mais très nombreux et savoureux, à peau lisse (inutile de les peler). La floraison plus tardive est d'ailleurs moins sensible aux gelées printanières. Les fruits frais ou séchés de l'A. kolokmita servent à traiter les carences en vitamines.

Espèces et variétés d’Actinidia

Actinidia deliciosa

Espèce type

Actinidia deliciosa Espèce type
  • Végétation : Liane atteignant 15 m de long, à grandes feuilles velues.
  • Fleurs et fruits : Fleurs femelles crème de 3-4 cm et solitaires. Fleurs mâles plus petites et groupées.
  • Qualités : Résiste à -15 °C.

'Hayward'

Actinidia deliciosa 'Hayward'
  • Fleurs et fruits : Floraison en mai. Gros fruits de 70 à 100 g très tardifs, récoltés de novembre à février. Chair acidulée.
  • Qualités : Très bon rendement. Principale variété produite. Pollinisée par 'Tomuri'.

'Tomuri'

Actinidia deliciosa 'Tomuri'
  • Fleurs et fruits : Variété mâle.
  • Qualités : Bon pollinisateur de 'Hayward'.

'Sorelli'

Kiwi 'Sorelli'
  • Fleurs et fruits : Fruits à peau lisse, chair jaune, douce et parfumée. Récolte fin septembre.
  • Qualités : Pollinisée par la variété mâle 'Belen'.

'Belle de Chine'

Actinidia deliciosa 'Belle de Chine'
  • Fleurs et fruits : Fruits à peau lisse, chair jaune et douce. Récoltés en octobre.
  • Qualités : Pollinisée par 'Tomuri'.

'Bruno'

Actinidia deliciosa 'Bruno'
  • Végétation : Variété de faible développement.
  • Fleurs et fruits : Fruits cylindriques de 60-80 g qui se conservent 3 mois.
  • Qualités : Pollinisée par 'Tomuri'.

'Solo'

Actinidia deliciosa 'Solo'
  • Végétation : Petit développement.
  • Fleurs et fruits : Fleurs parfumées. Récolte de petits fruits en janvier-février.
  • Qualités : Variété autofertile. Idéal dans un petit jardin.

'Solissimo'

Actinidia deliciosa 'Solissimo'
  • Végétation : Atteint 4 m de haut sur 3-5 m de large.
  • Fleurs et fruits : Fruits moyens à gros, de décembre à février. Récolte en octobre-novembre.
  • Qualités : Variété autofertile. Variété très productive.

'Jenny'

Actinidia deliciosa 'Jenny'
  • Fleurs et fruits : Fruits petits à moyens, chair douce et juteuse. Récolte vers mi-octobre.
  • Qualités : Variété autofertile.

Actinidia chinensis

Espèce type

Actinidia chinensis Espèce type
  • Végétation : --
  • Fleurs et fruits : Pied mâle diffusé pour polliniser les espèces chinensis. Le pied femelle a des fruits jaunes.
  • Qualités : Origine Chine et Japon. Bon pollinisateur.

'Minkigold' COV

Kiwi  'Minkigold' COV
  • Végétation : Atteint 3-4 m de haut sur 3-5 m de large en 10 ans.
  • Fleurs et fruits : Fruits à chair jaune sucrée et au parfum de pomme. Récolte en octobre-novembre pour consommation fin novembre à janvier.
  • Qualités : Pollinisée par 'Minkimale'. COV = Certificat d’Obtention Végétale

'Minkimale'

Kiwi 'Minkimale'
  • Fleurs et fruits : Pied mâle.
  • Qualités : Pollinise 'Minkigold'.

Kiwaï (Actinidia arguta)

Espèce type

Kiwaï (Actinidia arguta) Espèce type
  • Végétation : Liane de 6-8 m de haut. Feuilles non duveteuses, vert clair.
  • Fleurs et fruits : Floraison fin mai qui échappe aux gelées tardives. Fruit de la taille d’une groseille à maquereau à peau lisse (inutile de les peler). Pieds mâles et femelles séparés.
  • Qualités : Originaire de Chine. Tolère -25 °C. Plantez au soleil.

'Wiki'

Kiwi 'Wiki'
  • Fleurs et fruits : Fleurs parfumées à la fin mai. Peau et chair pourpre. Récolte sur plusieurs semaines en septembre-octobre.
  • Qualités : Soleil ou mi-ombre. Variété très rustique. Pollinisé par pied mâle de A. arguta.

Kiwi de Sibérie ('Ken's Red')

Kiwaï (Actinidia arguta) Kiwi de Sibérie ('Ken's Red')
  • Végétation : Jusqu’à 40 m en 10 ans sur 3-5 m de large.
  • Fleurs et fruits : Variété mâle ou femelle. Peau et chair pourpre, presque rouge.
  • Qualités : Soleil ou mi-ombre. Variété très rustique. Plantez deux pieds de sexe opposé.

'Issaï'

Kiwaï (Actinidia arguta) 'Issaï'
  • Végétation : 6 m de haut sur 4 m de large.
  • Fleurs et fruits : Fleurs parfumées à étamines grises. Fruits de la taille d’une grosse cerise à chair douce et sucrée. Récolte précoce, dès septembre.
  • Qualités : Résiste à -20 °C. Pollinisé par 'Nostino'.

'Nostino'

Kiwaï (Actinidia arguta) 'Nostino'
  • Qualités : Variété mâle qui pollinise toutes les variétés femelles d’Actinidia arguta.

Kiwi arctique (Actinidia kolomikta)

Espèce type

Kiwi arctique (Actinidia kolomikta) Espèce type
  • Végétation : Couvre une surface de 2-3 m² mais peut monter à 5 m. Jeune feuillage pourpré. Limbe finement dentelé, tricolore, panaché de vert, de rose et de blanc, surtout en début de saison.
  • Fleurs et fruits : Sexe souvent méconnu. Fleurs blanc crème ou roses de 1,5 cm, parfumées en juin. Le pied femelle produit de petits fruits comestibles peu sucrés à la mi-septembre, plus petits que les kiwaïs. Production au bout de 2 à 9 ans.
  • Qualités : Originaire de Chine (Hubei, Sichuan…), Japon, Corée, Russie (Amour, Sakhaline). Espèce ornementale. Ses couleurs sont plus vives en climat tempéré frais. Protection contre le froid avec un bon paillis. Résiste à -28 °C mais les branches gèlent à -10 °C. Idéal sur un mur nord ou est. Vit environ 100 ans.

Plantation du kiwi

Plantation du kiwi

Avec deux sujets (un mâle et un femelle), le kiwi (ou kiwitier) convient parfaitement pour couvrir une pergola de 8-10 m de long à condition que les poteaux soient solides. Il est aussi capable de s'élever sur un mur ou un arbre mort jusqu'à 10 m de haut. Le pied mâle (comme 'Tomuri', un bon pollinisateur de 'Hayward') peut être mené sur un pylône ou comme un cep de vigne si vous manquez de place. Avec ce type de plants, 1 pied mâle suffit à polliniser 6 pieds femelles à une distance de 5-6 m.

Où le planter ?

Un sol limoneux, frais, riche, profond, humide en profondeur mais bien drainé constitue des conditions idéales pour le kiwi. Celui-ci a du mal à supporter le calcaire qui entraîne rapidement une chlorose de son feuillage et réduit fortement sa croissance. Il apprécie le climat océanique.

La production de fruits de kiwi rustique jusqu'à -15 °C n'est cependant possible que dans les régions exemptes de gelées printanières fortes. Ces dernières peuvent en effet anéantir totalement la floraison et une partie des pousses, même si le pied n'a aucune difficulté à repartir. 'Saanitchen 12' est une variété cultivée à Vancouver, moins sensible à ces gelées.

D'autre part, les rameaux cassent facilement au vent au niveau du point d'insertion. Cet inconvénient invite à lui réserver un mur ou une tonnelle bien exposés, au sud ou à l'ouest et à palisser régulièrement ses sarments avec du gros fil de fer plastifié. La plantation d'une haie brise-vent est recommandée dans les zones côtières.

Le kiwi se plaît au soleil mais plutôt à mi-ombre dans le Midi. La luminosité excessive peut en effet entraîner des brûlures du feuillage et des fruits.

Quand planter le kiwi ?

Les périodes les plus favorables sont au début de l'automne ou en mars. Attendez avril-mai dans les régions aux hivers froids (gelées inférieures à -10 °C) sinon la plantation peut se réaliser à tout moment si le plant est en conteneur.

Comment le planter ?

Lors de la plantation, apportez une bonne pelletée de compost ou de fumier décomposé. Plantez sur butte si le terrain est détrempé en hiver.

Culture et entretien du kiwi

Culture et entretien du kiwi

N'oubliez pas de pailler le pied pour maintenir une bonne fraîcheur et arrosez abondamment lors de la croissance jusqu'en juillet. Reprenez l'arrosage en fin d'été, période durant laquelle de nouvelles racines sont produites, en ajoutant un engrais pour arbres ou pour rosiers.

Protégez la base du plant avec un manchon de paille le premier hiver pour éviter que l'écorce ne se craquelle.

Taille du kiwi 

Quand tailler ?

Taillez le kiwitier en hiver ou lorsque les fruits ont la taille d’une noisette.

Comment tailler ?

Le kiwi :

La taille s’effectue en fonction de la vigueur du pied. Au début, contentez-vous de supprimer les rameaux gênants et de palisser les lianes en évitant qu’elles vrillent autour du support pour former le tronc, car les rameaux mettent du temps à se lignifier.

Puis, durant l’hiver, raccourcissez les rameaux secondaires à 1 m et faites de même avec les nouvelles pousses l’année suivante.

Les fleurs femelles du kiwitier se forment à la base des pousses de l’année. Lorsque la fructification a débuté, la taille s’effectue juste après la récolte entre décembre et mars :

  • Coupez les tiges ayant fructifié à 2-3 yeux au-dessus de la dernière grappe de fruits. Les nouvelles pousses latérales porteront les fruits pendant deux années encore.
  • Les rameaux n’ayant pas porté de fruits sont raccourcis en laissant 3-4 yeux.
  • Les rameaux devenus moins productifs au bout de 2-3 ans sont rabattus à 3 cm de la branche charpentière pour favoriser leur renouvellement.
  • Durant la période de végétation, alors que les fruits ont la taille d’une noisette, pincez au-dessus de la 4e feuille les pousses ne fleurissant pas, puis à 2 feuilles les pousses qui en sont issues. Si vous estimez qu’il y a trop de fruits, supprimez les plus petits.
  • Effectuez un renouvellement des charpentières au bout de 15 ans seulement, en coupant le vieux bois à la base ou juste au-dessus d’une pousse vigoureuse.
  • Sur les pieds mâles, réduisez simplement la longueur des rameaux trop vigoureux du kiwitier.

Le kiwaï :

  • Sélectionnez plusieurs branches charpentières et supprimez chaque hiver les branches secondaires ayant produit.
  • En été, pincez les nouvelles pousses à 2 feuilles au-dessus des dernières grappes de fleurs.
  • Guidez à l’horizontale les nouvelles pousses secondaires qui porteront les fruits.

Maladies, nuisibles et parasites

L'Actinidia ne présente pas de problèmes de santé majeurs excepté si le sol est trop humide. Des attaques bactériennes de Pseudomonas syringae et viridiflava se manifestent alors par des taches et des nécroses sur les feuilles. Veillez au drainage du sol, évitez de mouiller le feuillage du kiwitier et limitez l'apport en azote et les tailles répétées.

Veillez à les protéger des limaces et escargots surtout lorsque les plants sont jeunes.

Récolte

Quand et comment récolter ?

La récolte des kiwis s'effectue entre octobre et décembre avant la 1re ou 2gelée selon les sources. Cela dépend surtout du type de variété, précoce ou tardive, et du taux de sucre atteint par les fruits que l'on peut difficilement évaluer sans appareil de mesure de réfraction. Il ne faut pas attendre que le fruit mollisse si l'on souhaite le conserver. Récoltez surtout par temps sec pour éviter le développement du botrytis.

La fructification intervient 4 à 5 ans après la plantation avec un rendement de 10 kg environ. Elle est susceptible d'atteindre 60 kg au bout de 10 ans et peut durer 50 ans. Le poids des baies varie en fonction de la variété et du nombre de fruits arrivés à maturité.

La conservation du kiwi

Les kiwaïs frais ne se conservent que quelques jours mais ils peuvent se congeler et se conserver pendant 10 mois à -18 °C tout comme les kiwis. Décongelez les fruits dans le réfrigérateur pour conserver leurs qualités.

Pour retarder le mûrissement des kiwis, prélevez les fruits avec un morceau de queue (pédoncule) coupé au sécateur. On peut ensuite les conserver entre 2 et 5 °C dans un garage ou un cellier ou bien au frigo si vous avez suffisamment de place. L'idéal est de les envelopper individuellement dans un papier ou de veiller à ce qu'ils ne se touchent pas. Il suffit ensuite de placer la quantité requise à température ambiante avec des pommes ou des bananes afin que l'éthylène émis par ces fruits active le mûrissement du kiwi.

En production, les fruits sont conservés durant 3 à 5 mois entre -0,5 et 0 °C sous un taux d'humidité de 90 à 95 %.

Multiplication du kiwi

Multiplication du kiwi

Bouturage

Opérez en juin, juillet ou août :

  • Coupez des extrémités de pousses de l'année de 15-20 cm.
  • Piquez-les dans un mélange de tourbe et de sable après avoir ôté les feuilles de la base.
  • Placez dans une mini-serre à 25 °C ou à l'étouffée au-dessus d'un radiateur, pendant tout l'hiver, en maintenant une atmosphère humide.
  • Plantez la bouture racinée en place dès le printemps qui suit.

Marcottage

Marcottez par couchage au printemps :

  • Enfoncez la partie médiane d'un rameau souple dans la terre en prenant soin de gratter légèrement l'écorce.
  • Séparez du pied-mère l'année suivante.

Conseils écologiques

Les Actinidia sont des plantes à la fois mellifères, fructifères et ornementales. Elles sont rarement malades et peuvent facilement couvrir un abri pour voitures avec peu d’entretien.

Un peu d’histoire…

Des recherches ont montré que la groseille de Chine était consommée en Chine déjà 1 000 ans avant J.-C. Les premières espèces découvertes au Tibet sont décrites en 1821. Robert Fortune (1812-1880) rapporte la première espèce d’Actinidia en 1843 à la Royal Horticultural Society. Elle est importée au XIXe siècle en Nouvelle-Zélande qui la domestique dès 1959 et inonde le marché rapidement. Le kiwi parvient en France en 1904 à Nice, puis seulement en 1920 au jardin des Plantes de Paris où l’on décèle sa teneur importante en vitamine C. Il faut attendre 1965 pour voir le kiwi acclimaté en France à l’initiative d’un arboriculteur du bassin de l’Adour (Landes), Henri Pedelucq.

La Chine, qui possède 44 espèces endémiques d’Actinidia, a convenu de créer un laboratoire dans la province du Séchouan en partenariat avec la Nouvelle-Zélande, afin de développer de nouveaux hybrides tout en conservant la mainmise sur ce patrimoine génétique.

Le nom d’Actinidia a été donné par le botaniste anglais John Lindley (1799-1865) en 1836. Il vient du grec actis qui désigne le « rayon », faisant référence à la disposition des styles en faisceau. Le nom d’espèce chinensis a désigné dans un premier temps tous les kiwis puis en 1986, Liang et Ferguson ont distingué les espèces à fruits glabres (sans poils), appelées A. chinensis, « de Chine », de celles à fruits velus, A. deliciosa, « délicieux ». Ces deux termes ont une étymologie latine.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides