Laitue

Écrit par les experts Ooreka

Laitue en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Laitue, Salade

  • Nom(s) latin(s)

    Lactuca sativa

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Autres légumes

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle Bisannuelle
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    9 à 16 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Son nom latin Lactuca du latin lac, lactis (= le lait), fait référence à sa sève semblable à du lait. Pour les Égyptiens, ce latex ressemblait à de la semence masculine et faisait de la laitue une plante aphrodisiaque, à l'inverse pour les Grecs, il ressemblait à du latex de pavot et avait donc des vertus sédatives voire anaphrodisiaques.

Le nom salade vient de l'italien insalata = mets salé.

La laitue est connue depuis la plus haute Antiquité, sa culture est attestée depuis le VIe siècle av. J.-C. Il s'agit d'une plante annuelle, dont certaines variétés sont cultivées en bisannuelles. Les feuilles sont plus ou moins vertes parfois teintées de rouge, le plus souvent entières, cloquées ou gaufrées et insérées sur une très courte tige.

La plante forme d'abord une rosette de feuilles entières puis le cycle botanique comporte deux phases bien distinctes :

  1. La phase végétative, au cours de laquelle se différencient les types de laitue. En effet, les feuilles se redressent, s'imbriquent plus ou moins, aboutissant à la formation d'une pomme fermée ou d'un ensemble de feuilles serrées formant un bouquet ouvert. C'est le stade utilisé pour la commercialisation.
  2. La phase reproductrice, au cours de laquelle la tige principale s'allonge (montaison), aboutit à la floraison et à la production de graines.

Les sélectionneurs utilisent un vocabulaire très imagé pour décrire les plantes au stade commercialisable : plante jupée ou à jupe lâche, pomme détachée de la jupe, pomme fermée, coiffée ou ouverte, feuilles cloquées, crispées, ondulées, mates ou brillantes, etc.

Types et variétés de laitues

Il y a 450 variétés de laitues inscrites au catalogue officiel français, plus de 2 200 au catalogue européen. La sélection est très active, d’une part pour répondre à la demande des consommateurs qui recherchent un produit tendre, original et coloré, d’autre part pour créer des variétés résistantes au Brémia (mildiou de la laitue).

On classe les laitues en fonction de facteurs morphologiques :

  • Laitue pommée (Lactuca sativa var. capitata) :
    • Laitue batavia : feuilles plus craquantes et nervures parallèles. Les batavias ont été elles-mêmes subdivisées en :
      • Batavia américaine ou laitue iceberg : pomme détachée de la jupe, récoltée en plante entière et préparée comme les autres laitues (feuilles séparées dans le saladier).
      • Batavia européenne : pomme non détachée de la jupe, pomme récoltée seule, jupe laissée sur la parcelle. Cette pomme est coupée en fines lanières, comme un chou rouge, et utilisée en garniture, en salade ou encore dans les sandwichs.
    • Laitue beurre : feuilles tendres et nervures pennées (son nom vient du fait qu’à l’origine ces laitues présentaient des feuilles fines, souvent claires).
    • Laitue grasse : laitue pommée à feuilles épaisses et aux nervures pennées, assez craquante, résistante à la chaleur, elle est très cultivée dans le Midi.
  • Laitue à couper (Lactuca sativa var. Crispa) : bouquet de feuilles ouvert, selon la forme des feuilles, elle est subdivisée en plusieurs catégories, par exemple la laitue feuille de chêne ou la lollo.
  • Laitue romaine (Lactuca sativa var. Longifolia) : pomme allongée, feuilles oblongues et craquantes avec grosse nervure centrale.
  • Laitue tige, appelée aussi laitue asperge (Lactuca sativa var. angustana) : ne forme pas de pomme ; tige renflée que l’on mange cuite, particulièrement en Asie.

On les classe aussi en fonction de la période de récolte  :

  • Laitues de printemps (P) : variétés de croissance rapide, à cultiver avant les chaleurs.
  • Laitues d’été (E) : variétés résistantes à la chaleur et lentes à monter en graines.
  • Laitues d’automne (A) : variétés résistantes à l’humidité et au froid pour assurer une production jusqu’aux premières gelées.
  • Laitues d’hiver (H) : à cultiver sous abri en régions à hivers peu rigoureux.

Laitues pommées Lactuca sativa var. capitata

Laitue beurre 'Appia'

Laitues pommées Lactuca sativa var. capitata Laitue beurre 'Appia'
  • Culture : P, E, A
  • Qualités : Peut être cultivée toute l’année au nord de la Loire. Très bonne qualité gustative.

Laitue beurre 'Du bon jardinier'

Laitue beurre 'Du bon jardinier'
  • Culture : E, A
  • Qualités : Grosse pomme verte légèrement teintée de rouge.

Laitue beurre 'Gotte jaune d’or'

Laitue beurre 'Gotte jaune d’or'
  • Culture : H, P
  • Qualités : Petite pomme, feuillage blond doré. Croissance rapide. Semis dès février.

Laitue beurre 'Merveille des 4 saisons'

Laitues pommées Lactuca sativa var. capitata Laitue beurre 'Merveille des 4 saisons'
  • Culture : E, A
  • Qualités : Très fortement teintée de rouge, pomme peu serrée, finement cloquée.

Batavia 'Blonde de Paris'

 Batavia 'Blonde de Paris'
  • Culture : E, A
  • Qualités : Peu sensible à la chaleur. Grosse pomme, feuilles bien craquantes.

Batavia 'Dorée de printemps'

Laitues pommées Lactuca sativa var. capitata Batavia 'Dorée de printemps'
  • Culture : P
  • Qualités : Feuillage blond doré, pomme bien coiffée. Tolérante aux maladies. Excellente qualité gustative.

Batavia 'Frisée de Beauregard'

Laitue Batavia 'Frisée de Beauregard'
  • Culture : E
  • Qualités : Feuillage vert franc, très craquant, pomme bien serrée.

Batavia 'Rouge grenobloise'

Laitues pommées Lactuca sativa var. capitata Batavia 'Rouge grenobloise'
  • Culture : P, E, A
  • Qualités : Feuilles vertes très fortement teintées de rouge, croquantes, bien cloquées. Pomme peu serrée.

Grasse 'Rougette de Montpellier'

Laitue Grasse 'Rougette de Montpellier'
  • Culture : H, P
  • Qualités : Petite pomme à feuilles teintées de rouge se formant très vite dès la sortie de l’hiver.

Grasse 'Craquerelle du Midi'

Laitue Grasse 'Craquerelle du Midi'
  • Culture : P, E, A, H
  • Qualités : Résistante à la chaleur et au froid. Les pommes formées sont hautes, dressées, vert foncé.

Grasse 'Sucrine'

Laitues pommées Lactuca sativa var. capitata Grasse 'Sucrine'
  • Culture : E, A
  • Qualités : Très résistante à la chaleur, elle est très cultivée dans le Midi.

Laitues romaines (Lactuca sativa var. longifolia)

'Grise maraîchère'

Laitue 'Grise maraîchère'
  • Culture : P, A
  • Qualités : Feuilles dressées croquantes et à côte principale très forte. Pomme allongée et volumineuse.

'Blonde maraîchère'

Laitues romaines (Lactuca sativa var. longifolia) 'Blonde maraîchère'
  • Culture : E, A
  • Qualités : Pommes allongées aux feuilles épaisses et croquantes. Résistante à la chaleur

Laitues à couper (Lactuca sativa var. crispa)

'Feuille de chêne blonde'

Laitue 'Feuille de chêne blonde'
  • Culture : E, A
  • Qualités : Les feuilles produites sont très découpées, tendres et savoureuses.

'Salad Bowl rouge'

Laitues à couper (Lactuca sativa var. crispa) 'Salad Bowl rouge'
  • Culture : E, A
  • Qualités : Feuillage rouge soutenu très découpé.

'Lollo Rossa'

Laitue 'Lollo Rossa'
  • Culture : E, A
  • Qualités : Feuillage rouge foncé très frisé, repousse après chaque récolte. Résiste à la chaleur, et lente à monter à graines.

Laitues tige, ou laitues asperge ou celtuce (Lactuca sativa var. angustana)

'Celtuce'

Laitues tige, ou laitues asperge ou celtuce (Lactuca sativa var. angustana) 'Celtuce'
  • Culture : E, A
  • Qualités : Feuilles longues, très étroites. Ne forment jamais de pomme. Grosses tiges utilisées de la même façon que les asperges lorsqu’elles atteignent une hauteur de 30 cm environ.

Semis et plantation de la laitue

Semis et plantation de la laitue

Où la planter ?

La culture des laitues peut s'effectuer en plein air, sous châssis ou sous tunnel. Le semis peut se faire en pépinière ou en pleine terre en respectant les caractéristiques de chaque variété.

Le sol doit avoir un pH proche de la neutralité (6,7 à 7), sa nature varie en fonction de l'époque de production : une terre franche et bien drainée pour les cultures d'hiver, légère pour le printemps, plutôt lourde et bien pourvue en matières organiques pour les productions d'été et d'automne.

Quand planter la laitue ?

La laitue se plante de février à octobre, selon les variétés et le mode de culture (sous châssis ou en pleine terre).

Conseil : échelonnez vos semis pour échelonner votre récolte !

Comment la semer sous châssis ?

Choisissez un emplacement bien ensoleillé pour votre châssis afin que vos semis bénéficient d'un maximum de chaleur.

  • Semez à la volée ou en ligne le plus clair possible et sur toute la surface. Souvenez vous « qui sème menu, récolte dru ».
  • Griffez légèrement la terre du bout des pointes de votre griffe.
  • Tassez bien la terre avec le dos d'un râteau.
  • Arrosez copieusement.
  • Placez un voile d'hivernage puis refermez le châssis.
  • Une fois que la levée commence, ouvrez légèrement le châssis pour endurcir les jeunes plants.
  • Repiquez les plus beaux plants en pleine terre en veillant à couper une partie du feuillage avec un couteau bien aiguisé et à bien humidifier la motte.
  • Laissez une distance de 25 cm en tous sens entre chaque plant.
  • Veillez à ne pas enterrer le collet (risque de pourriture).
  • Tassez légèrement et arrosez.

Comment la semer en pleine terre ?

Pratiquez le semis sur rang large :

  • Tracez un rang avec la panne de la serfouette puis semez un mélange carottes, radis, laitues.
  • La récolte des radis puis l'arrachage du plant de laitue éclairciront votre rang de carottes.

Note : les semis se font en jours « feuilles » et en lune montante.

Culture et entretien de la laitue

Culture et entretien de la laitue

La laitue exige des arrosages réguliers pour éviter les à-coups de culture et une montaison prématurée. Des binages réguliers en cours de culture maintiendront le sol bien aéré.

Les laitues sont des plantes peu exigeantes, mais il est conseillé de faire une rotation de 2 ou 3 ans.

Les laitues s'accordent avec la betterave, la carotte, le chou-fleur, le concombre, le fraisier, le pois et le radis. Elles ne supportent pas tournesol et persil.

Maladies, nuisibles et parasites

La laitue est sensible à de nombreuses maladies :

  • Parmi les maladies cryptogamiques, on peut citer :
    • Les fontes des semis dues à Botrytis, Rhizoctonia, Pythium, qui peuvent détruire totalement un semis.
    • Le rhizoctone (Rhizoctonia solani) qui provoque la pourriture des feuilles touchant le sol.
    • La sclérotinose (Sclerotina minor) à l'origine de pourriture du collet, et de la base des feuilles.
    • Mais aussi la pourriture grise (Botrytis cinerea), le Meunier, Bremia lactucae ou l'anthracnose (Marssonina panattoniana).
  • Parmi les maladies virales, le virus de la mosaïque de la laitue, celui du concombre ou de luzerne commettent des dégâts non négligeables en grandes cultures, ils apparaissent moins en jardinage amateur.
  • Parmi les maladies bactériennes : Pseudomonas cichorii et Xanthomonas vitians provoquent des tâches puis des nécroses sur les feuilles.
  • Enfin, les ravageurs sont, eux aussi, nombreux :
    • les noctuelles défoliatrices qui rongent racines et feuilles ;
    • les nématodes ;
    • les pucerons ;
    • les altises ;
    • les limaces et escargots.

Un sol en bon état, une fertilisation raisonnée, une culture correctement irriguée donnent de bons résultats sans traitement.

Récolte

La récolte s’effectue en fonction des besoins : pour les laitues pommées, quand elles sont bien formées, pour les feuilles de chêne on cueille au fur et à mesure. En échelonnant bien les semis et la succession de variétés, la récolte est continue.

La laitue se conserve mal après récolte, consommez-la au plus vite.

Multiplication de la laitue

Multiplication de la laitue

La multiplication se fait par semis. La laitue possède le gros avantage d'être fortement autogame comme le pois, le haricot ou la tomate. Les hybridations sont très rares, donc les graines reproduisent fidèlement le type parental.

Conseils écologiques

Lorsque l’on veut faire ses graines, il faut protéger les portes-graines car les oiseaux en sont très friands.

Pour lutter contre les gastéropodes préférez une spécialité à base de potasse ferrique, efficace contre ces ravageurs et non toxiques pour les auxiliaires.

Bon à savoir : la levée des graines de laitue est dépendante de la température. La température optimale est de 12-15 °C. Au-dessus de 20 °C, la dormance s’oppose à la germination qui devient nulle à 30 °C. Les variétés sont inféodées à une saison, un mauvais choix entraîne une mauvaise levée, ou une montée à graines prématurée.

Un peu d’histoire…

Déjà au Ier siècle, Pline l'ancien observe plusieurs types de laitues : frisées, pommées, panachées de rouge, à feuilles allongées, elles étaient consommées avec de la roquette et autres herbes pour en masquer la fadeur.

Le Capitulaire de Villis (VIIIe siècle) mentionne la lactuca comme légume, elle est cultivée dans tout l'empire. L'agronome arabe andalou Ibn Al Awwân (XIIe siècle) traite très clairement de la culture de la laitue et perpétue les indications thérapeutiques héritées des écrits gréco-romains. Le potager d'Olivier de Serres possédait un beau carré de laitues, peut-être grâce aux graines ramenées par François Rabelais des potagers du pape Paul III.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Produits


Liens rapides